ONU

Intitulé code d’emploi:           Spécialiste de la gestion des programmes

Département / Bureau:          Programme des Nations Unies pour l’environnement

Lieu d’affectation:                  NAIROBI

Période de candidature:        29 avril 2020 – 12 juin 2020

Valeurs fondamentales de l’ONU: intégrité, professionnalisme, respect de la diversité

Cadre organisationnel

Le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) est l’autorité mondiale de premier plan en matière d’environnement, chargée de définir le programme mondial pour l’environnement, de promouvoir la mise en œuvre cohérente du volet environnement du développement durable au sein du système des Nations Unies et ayant autorité pour défendre la cause de l’environnement mondial. Le poste est à pourvoir à la Section de la mobilisation des ressources (États membres) de la Division des services internes, à Nairobi. Sous la supervision du (de la) Chef(fe) de la Section de la mobilisation des ressources, au sein de la Division des services internes, le (la) titulaire est chargé(e) d’analyser les besoins, sources et partenaires de financement de l’organisation, en s’intéressant particulièrement aux États membres. Il (elle) élaborera des outils pour élargir la base de financement et intègrera l’équipe chargée d’établir et de maintenir des relations avec les États membres. Le (la) titulaire s’acquitte des fonctions ci-après :

Responsabilités

•Mener les activités de recherche et d’élaboration des rapports, des exposés analytiques et des monographies concernant les partenaires de financement, y compris leurs politiques et tendances et l’appui qu’ils pourraient fournir au PNUE ; élaborer des stratégies relatives aux États membres partenaires de financement en collaboration étroite avec les bureaux régionaux.
•Appuyer l’établissement, le développement et le maintien de relations avec de nouveaux États membres partenaires de financement, ainsi que le maintien des partenariats de financement existants, y compris organiser des réunions et des consultations avec des groupes régionaux et politiques et des États membres individuels ou des groupes d’États membres ; coordonner le compte rendu des réunions et la prise de mesures de suivi à l’issue de celles-ci.
•Diriger l’élaboration et la réalisation d’analyses des tendances de l’organisation en matière de financement et de revenus ; formuler des recommandations concernant les sources de financement possibles, en s’intéressant particulièrement aux États membres, afin de combler les lacunes en matière de ressources qui ont été recensées dans le programme de travail et ses sous-programmes.
•Élaborer et appliquer, en complément des ressources de base, des concepts et des mécanismes pour attirer des financements assortis de conditions d’affectation souples, tels que des fonds thématiques et des fonds d’affectation spéciale multipartites, en collaboration étroite avec les divisions des programmes.
•Faire des recherches et analyser et présenter les informations relatives aux activités et aux stratégies de collecte de fonds entreprises par d’autres organisations, afin de définir les meilleures pratiques et les idées susceptibles d’améliorer les activités de mobilisation des ressources du PNUE.
•Élaborer et maintenir des systèmes et outils de collaboration interne en vue de la mobilisation de ressources, en s’intéressant particulièrement aux États membres ; appuyer la tenue et le suivi réguliers de réunions, en particulier avec les bureaux régionaux ; faire des exposés et mener des ateliers à l’appui de la mobilisation de ressources pour l’organisation.
•S’acquitter de toutes autres tâches connexes qui pourraient lui être confiées.

Compétences

PROFESSIONALISME : connaître et comprendre les théories, concepts et approches propres à la mobilisation de ressources et aux partenariats ; circonscrire et analyser les questions et les problèmes et participer à leur résolution ; collecter des données par le biais de diverses méthodes ; posséder les compétences théoriques et les facultés d’évaluation nécessaires pour effectuer des recherches et des analyses en toute indépendance, connaître notamment diverses sources d’information, y compris sur Internet, l’intranet et d’autres bases de données ; faire preuve de sûreté de jugement dans le contexte des tâches qui lui ont été assignées ; planifier son propre travail et gérer des priorités concurrentes. Tirer fierté de son travail et de ses réalisations ; faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet ; apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d’honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d’obtenir les résultats escomptés ; agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels ; persévérer face aux obstacles et aux difficultés ; garder son calme dans les situations de crise. Prendre la responsabilité de transversaliser la problématique femmes-hommes et d’assurer l’égale participation des femmes et des hommes dans toutes les activités.
APTITUDE À LA COMMUNICATION : s’exprimer clairement et efficacement, tant oralement que par écrit ; écouter les autres, bien les comprendre et donner suite comme il convient ; poser les questions voulues afin d’obtenir des éclaircissements et faciliter le dialogue ; adapter le langage, le ton, le style et la présentation au public auquel on s’adresse ; partager l’information avec tous ceux qu’elle intéresse et tenir chacun au courant.
ESPRIT D’ÉQUIPE : collaborer avec ses collègues afin d’atteindre les objectifs de l’Organisation ; apprécier à leur juste valeur les idées et la compétence de chacun(e) et être prêt(e) à apprendre de lui (d’elle) ; faire passer l’intérêt de l’équipe avant son avantage personnel ; accepter les décisions finales du groupe et s’y plier, même si elles ne cadrent pas parfaitement avec sa position propre ; partager les réussites de l’équipe et assumer sa part de responsabilité dans ses échecs.
CRÉATIVITÉ : s’employer activement à améliorer les programmes ou services ; proposer des solutions novatrices afin de résoudre les problèmes ou de répondre aux besoins des clients ; promouvoir des idées nouvelles et amener autrui à s’y intéresser ; prendre des risques calculés en misant sur des formules qui sortent de l’ordinaire ; oser ne pas suivre les sentiers battus ; s’intéresser aux idées et aux démarches nouvelles ; ne pas être prisonnier(ère) des opinions et solutions toutes faites.

Formation

Diplôme universitaire du niveau du master dans le domaine de la commercialisation, de l’administration des entreprises, de la gestion des entreprises, de la communication, des relations internationales, des sciences sociales ou de l’administration publique, ou dans une discipline apparentée. À défaut, diplôme universitaire du premier cycle assorti de deux années supplémentaires d’expérience pertinente.

Expérience professionnelle

Au moins sept années d’expérience professionnelle, à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés, dans le domaine des relations avec les clients, de la commercialisation, de la publicité, des relations publiques, de la mobilisation de ressources, de la gestion de projets ou de programmes ou de l’administration, ou dans un domaine connexe.
L’aptitude avérée à réaliser des analyses et des rapports de qualité comprenant des recommandations en vue de la prise de mesures par l’équipe dirigeante ou les clients est exigée.
Une expérience au sein d’une organisation internationale est un atout.

Pour plus d’information, cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *