INTITULÉ DU POSTE : Directeur Exécutif Du Centre Régional De Santé Animale (CRSA) 

Date de clôture : 07 juillet, 2019

Lieu d’affectation : BAMAKO / MALI

INSTITUTION : COMMISSION DE LA CEDEAO

APERÇU DES TÂCHES

Sous la direction et la supervision du Commissaire chargé de l’Agriculture, de l’Environnement et des Ressources naturelles, le titulaire du poste sera chargé d’assurer un leadership stratégique en matière de prévention et de contrôle des maladies animales transfrontières (MAT) affectant les animaux terrestres et aquatiques, ainsi que les zoonoses émergentes et ré-émergentes. Cela passe par l’exercice d’une gouvernance vétérinaire régionale efficace et durable, ainsi que l’appui aux services de santé publique de sorte à renforcer la sécurité alimentaire dans l’espace de la CEDEAO et contribuer ainsi à la vision globale en ce qui concerne la réduction de la pauvreté, l’amélioration des moyens de subsistance, la création de richesses et la sécurité alimentaire et nutritionnelle, comme prévu dans la politique agricole de l’institution (ECOWAP). 

RÔLE ET RESPONSABILITÉS

§  Assurer un leadership stratégique au CRSA dans le domaine de la prévention et du contrôle des maladies animales transfrontières et des zoonoses émergentes et réémergentes, en contribuant à la sécurité alimentaire régionale par l’appui aux services de santé publique;§  Promouvoir la réalisation de résultats de haute qualité grâce à une gestion efficace d’équipes multidisciplinaires et de partenariats divers;§  Initier et superviser la mise en œuvre de projets/programmes de santé animale et de sécurité alimentaire et suivre l’évolution de leur mise en œuvre et la réalisation de leurs objectifs;§  Assurer la mise en œuvre effective des activités de planification, de suivi et d’évaluation des résultats des projets / programmes, conformément aux objectifs et plans de travail;§  Superviser le personnel et la mise en œuvre des plans de travail, assurer l’impartialité dans l’évaluation des performances;§  Planifier et gérer les finances et l’administration d’ensemble, notamment en ce qui concerne la préparation des activités annuelles;§  Élaborer les plans d’activité du Centre, établir les budgets et gérer les dépenses conformément aux budgets approuvés et soumettre les rapports d’avancement des activités;§  Identifier les opportunités de partenariat stratégique favorisant la mise en place et le renforcement de projets collaboratifs;§  Travailler en étroite collaboration avec les Chefs d’unité dans leur domaine de compétence pour leur fournir une orientation stratégique concernant la mise en œuvre de leurs activités;§  Mener les activités de mobilisation de ressources telles que l’identification des donateurs et la gestion des relations, ainsi que l’élaboration de propositions de projets;§  S’acquitter de toute autre tâche qui pourrait lui être assignée par le Commissaire chargée de l’Agriculture, de l’Environnement et des Ressources naturelles.

 

QUALIFICATIONS ACADEMIQUES ET EXPÉRIENCE

§  Etre titulaire d’une Maîtrise (ou équivalent) en médecine vétérinaire, en épidémiologie vétérinaire, en santé publique vétérinaire, en économie de santé animale ou dans tout autre domaine connexe, délivrée par une université reconnue.

§  Justifier de douze (12) années d’expérience dans le domaine des négociations multilatérales et de l’appui-conseil aux gouvernements en matière de mobilisation de ressources financières au profit des programmes, y compris cinq (5) années à des niveaux de responsabilité;

§  Disposer de connaissances et d’expérience dans la formulation de projets pour la prévention et l’éradication des maladies animales transfrontières et des zoonoses au niveau régional ;

§  Avoir des bonnes connaissances des politiques vétérinaire et règlements régissant le développement du secteur de l’élevage ;

§  Avoir une expérience dans l’établissement de partenariats stratégiques, la collaboration et l’harmonisation de points de vue avec de multiples intervenants internes et externes sur des questions complexes dans une organisation internationale ou non gouvernementale multidisciplinaire ;

§  Avoir une expérience dans la planification, la formulation et la mise en œuvre des projets, ainsi que le respect des exigences en matière de financement des principaux partenaires financiers des relations multilatérales et bilatérales.

 

AGE LIMITE

·         Etre âgé de moins de 50 ans. Cette disposition ne s’applique pas aux candidats internes.

 

Pour plus d’informations et postuler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *