Arrangement contractuel engagement temporaire en vertu de la disposition 420.4 du Règlement du personnel Durée du contrat (années, mois, jours) 6 mois : 

Offre d’emploi

3 nov.2020 à 08:26:19 

Date de clôture

24 nov.2020 23:59:00 

Emplacement principal

Sénégal-Dakar 

Organisation

HQ / SSR Santé sexuelle et reproductive et recherche 

Programme

Temps plein 

OBJECTIFS DU PROGRAMME

Le Département de la santé et de la recherche en matière de reproduction (RHR) de l’Organisation mondiale de la santé s’appuie sur la recherche et l’expertise mondiale pour définir des normes et des règles et élaborer et soutenir la mise en œuvre par les pays de directives mondiales sur la santé et les droits sexuels et reproductifs, y compris sur la violence sexiste. Pour plus d’informations sur HRP, consultez le site http://www.who.int/reproductive-health/hrp Le programme d’urgence sanitaire de l’OMS vise à renforcer les capacités des pays en matière de préparation aux situations d’urgence, à mettre en œuvre le Règlement sanitaire international et à répondre aux urgences humanitaires et sanitaires. le monde. Le programme travaille en étroite collaboration avec les départements techniques de l’OMS et des partenaires pour garantir l’application des normes sanitaires les plus à jour, les plus efficaces et les plus pertinentes afin de garantir une réponse appropriée aux différents types d’urgences. Dans ce cadre, le programme s’engage à veiller à ce que les problèmes de violence sexiste (VBG) soient correctement traités et traités dans le contexte d’urgence. Le Cluster Santé Mondiale est également hébergé dans le cadre de ce programme, ce qui facilite davantage l’interaction avec les partenaires par le biais du mécanisme Cluster pour mettre en œuvre des stratégies de santé pertinentes dans les situations d’urgence.

DESCRIPTION DES DEVOIRS

1. Fournir un soutien technique rapide et durable sur la VBG dans les situations d’urgence dans la région AFRO de l’OMS et dans les bureaux de pays et les groupes de santé de la région, en assurant des liens étroits avec la VBG en cours et d’autres travaux connexes de l’OMS, avec un accent initial sur la RDC (Kasais) et le nord-est du Nigéria. 2. Faciliter les activités de programme liées au renforcement des capacités sur la VBG des agents de santé de l’OMS et des partenaires dans les situations d’urgence grâce à la diffusion active des lignes directrices interinstitutions et de l’OMS et d’autres outils d’apprentissage en ligne existants et en organisant et en assurant la prestation / la prestation de formations aux niveaux régional et national, notamment: a. Soutenir les processus de planification des programmes nationaux du Cluster Santé pour assurer la prise en compte des activités de santé liées à la VBG dans les plansb. Soutenir les webinaires et ateliers au niveau régional pour les coordinateurs et partenaires du cluster santé sur la réponse sanitaire à la VBG.c. Soutenir les liens et la coordination entre le groupe de la santé (y compris les groupes de travail sur la SSR et la MHSPSS, le cas échéant) et le sous-groupe sur la VBG, y compris par le biais de formations et d’un soutien technique sur la coordination de la VBG. Soutenir les déploiements des directives de l’IASC sur la VBG en mettant l’accent sur le cluster santé dans leur région grâce à une collaboration avec l’Unicef ​​et le domaine de responsabilité de la VBG (AoR). Participer aux initiatives interinstitutions et à la coordination inter-clusters, y compris la GBV AoR, au niveau régional. Fournir des commentaires et contribuer à la mise à jour des lignes directrices existantes et au développement de nouveaux matériels de formation. Produire des rapports trimestriels sur les activités et autres activités selon les besoins. Effectuer toutes les autres tâches connexes comme assignées. Soutenir les liens et la coordination entre le groupe de la santé (y compris les groupes de travail sur la SSR et la MHSPSS, le cas échéant) et le sous-groupe sur la VBG, y compris par le biais de formations et d’un soutien technique sur la coordination de la VBG. Soutenir les déploiements des directives de l’IASC sur la VBG en mettant l’accent sur le cluster santé dans leur région grâce à une collaboration avec l’Unicef ​​et le domaine de responsabilité de la VBG (AoR). Participer aux initiatives interinstitutions et à la coordination inter-clusters, y compris la GBV AoR, au niveau régional. Fournir des commentaires et contribuer à la mise à jour des lignes directrices existantes et au développement de nouveaux matériels de formation. Produire des rapports trimestriels sur les activités et autres activités selon les besoins. Effectuer toutes les autres tâches connexes comme assignées. Soutenir les liens et la coordination entre le groupe de la santé (y compris les groupes de travail sur la SSR et la MHSPSS, le cas échéant) et le sous-groupe sur la VBG, y compris par le biais de formations et d’un soutien technique sur la coordination de la VBG. Soutenir les déploiements des directives de l’IASC sur la VBG en mettant l’accent sur le cluster santé dans leur région grâce à une collaboration avec l’Unicef ​​et le domaine de responsabilité de la VBG (AoR). Participer aux initiatives interinstitutions et à la coordination inter-clusters, y compris la GBV AoR, au niveau régional. Fournir des commentaires et contribuer à la mise à jour des lignes directrices existantes et au développement de nouveaux matériels de formation. Produire des rapports trimestriels sur les activités et autres activités selon les besoins. Effectuer toutes les autres tâches connexes comme assignées.

QUALIFICATIONS REQUISES

Éducation

Essentiel : Diplôme universitaire supérieur (niveau de maîtrise ou plus) dans l’un des domaines suivants: santé publique, études sur les femmes ou le genre et le développement, sciences sociales ou domaine connexe.
Souhaitable : Formation en santé publique, épidémiologie ou sciences sociales

Expérience

Essentiel : Au moins 7 ans d’expérience professionnelle dans le domaine de la violence à l’égard des femmes / de la violence sexiste, dont certaines en situation d’urgence. Au moins cinq ans d’expérience sur le terrain, idéalement dans une gamme de contextes en Afrique. Expérience avérée au niveau international.
Souhaitable : Une expérience de travail en santé publique est souhaitable.

Compétences

-> Solides connaissances et compétences techniques dans le domaine de la violence à l’égard des femmes / de la violence sexiste dans les situations d’urgence, avec une connaissance avérée des problèmes de santé et de violence sexiste, une bonne compréhension de l’égalité des sexes et des perspectives centrées sur les survivants et une bonne compréhension des la structure organisationnelle humanitaire. -> Capacité démontrée à travailler dans des circonstances difficiles, à administrer des projets et à établir des partenariats impliquant des éléments techniques et politiques. -> Aptitude avérée à travailler dans des contextes multiculturels et excellentes compétences interpersonnelles.

Compétences de l’OMS

Travail d’équipe
Respect et promotion des différences individuelles et culturelles
Communication
Produire des résultats
Aller de l’avant dans un environnement en mutation

Utilisation des compétences linguistiques

Essentielle : connaissance approfondie de l’anglais
Souhaitable : connaissance intermédiaire du français

Pour plus d’informations et postulez, cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.