ONU

Intitulé publication:         Spécialiste hors classe de la gestion des programmes

Intitulé code d’emploi:  Spécialiste de la gestion des programmes hors classe

Département / Bureau:                Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement

Lieu d’affectation:           GENEVA

Période de candidature:               24 février 2020 – 08 avril 2020

No de l’appel á candidature:        20-Programme Management-UNITED NAT-128185-R-Geneva (G)

Cadre organisationnel

Le poste est à pourvoir au Cabinet du (de la) Secrétaire général(e) de la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED), à Genève.

Responsabilités

Sous la supervision générale du (de la) Secrétaire général(e) de la CNUCED et sous l’autorité du (de la) Chef de cabinet, le (la) titulaire :

•Propose des idées novatrices et originales, et conceptualise les tendances futures qui constitueraient un atout pour la CNUCED ; met en place de nouvelles initiatives, étudie les perspectives et en tient compte lors de la mise en œuvre des projets et programmes de développement durable ; veille à la diffusion d’une image positive de ces projets et programmes ;

•Dirige une équipe chargée de mettre en œuvre, dans le cadre d’une approche dynamique et intégrée, des projets qui permettent à l’organisation d’engager de nouvelles réflexions ;

•Fournit un appui au (à la) Chef du Cabinet du (de la) Secrétaire général(e) de la CNUCED selon que de besoin ;

•Planifie et répartit les tâches parmi les membres de l’équipe ; encadre, guide et évalue le personnel ; participe au recrutement et à la sélection de nouveaux fonctionnaires et à l’élaboration de programmes de formation ;

•Cherche des moyens d’intégrer ou de rattacher les projets novateurs aux activités de la CNUCED et donne des conseils sur les initiatives visant à favoriser le développement de l’organisation, dans les limites de son mandat ;

•Assure la coordination avec les divisions organiques et favorise un dialogue fructueux et une coopération efficace dans le cadre de projets et programmes novateurs ; définit des stratégies et des angles d’approche, et veille à ce que l’organisation travaille de manière intégrée, systématique et cohérente sur tout ce qui a trait aux projets nouveaux et novateurs ;

•Assure la liaison sur les questions sensibles ; gère les communications et crée et entretient un réseau de contacts de haut niveau constitué notamment d’organisations internationales, de gouvernements, d’entreprises, de la société civile et d’universitaires ; favorise l’établissement de nouveaux partenariats ; gère les situations problématiques, le cas échéant ;

•Élabore ou supervise l’élaboration de messages cohérents, l’établissement de partenariats de premier plan et la mise en œuvre, par tous les canaux de communication, de campagnes de sensibilisation pour le compte du (de la) Secrétaire général(e) ; veille à ce que ces campagnes, ainsi que les nouveaux projets et produits, soient diffusés auprès d’un large public ; s’assure que le public visé saisit le sens des messages ; coopère étroitement avec la Section de la communication, de l’information et des relations publiques de la CNUCED ;

•Donne au besoin des conseils techniques et stratégiques concernant des projets novateurs et d’autres questions ; représente l’organisation à des réunions, conférences et manifestations importantes.

Compétences

Professionnalisme : aptitude à discerner les principaux problèmes, possibilités et risques stratégiques liés aux partenariats ; aptitude à définir et à faire prévaloir une orientation générale qui emporte l’adhésion ; aptitude à bien faire comprendre les liens existant entre la stratégie de l’Organisation et les objectifs plus limités du service ; aptitude démontrée à assurer un encadrement technique novateur en accomplissant ou en supervisant les tâches de planification, de mise en place et de gestion des opérations ; aptitude démontrée à négocier et à faire preuve de sûreté de jugement ; aptitude démontrée à organiser et à superviser des manifestations de haut niveau. Tire fierté de son travail et de ses réalisations ; fait preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet ; apporte à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d’honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d’obtenir les résultats escomptés ; agit pour des motifs professionnels plutôt que personnels ; persévère face aux obstacles et aux difficultés ; garde son calme dans les situations de crise.

Aptitude à la communication : s’exprime clairement et efficacement, tant oralement que par écrit ; écoute les autres, les comprend bien et donne suite comme il convient ; pose les questions voulues afin d’obtenir des éclaircissements et facilite le dialogue ; adapte le langage, le ton, le style et la présentation au public ciblé ; partage l’information avec tous ceux et toutes celles qu’elle intéresse et tient chacun(e) au courant.

•Souci du client : considère tous ceux et toutes celles à qui est assurée la prestation de services comme des clients et cherche à voir les choses de leur point de vue ; établit et entretient des partenariats productifs avec les clients en gagnant leur confiance et leur respect ; discerne les besoins des clients et trouve les moyens d’y répondre ; suit l’évolution de la situation des clients, sur les plans tant intérieur qu’extérieur, afin de pouvoir devancer les problèmes ; tient les clients informés de l’avancement des projets ; tient les délais pour la livraison des produits ou la prestation des services.

Qualités de chef : sert de modèle à son entourage ; arme chacun des membres de son équipe des atouts nécessaires pour atteindre les objectifs visés ; s’emploie avec dynamisme à mettre au point les stratégies opérationnelles requises ; établit et entretient des relations très diverses afin de comprendre les besoins et de s’assurer des appuis ; prévoit les conflits et s’efforce de les résoudre à l’amiable ; s’investit dans le changement et le progrès ; ne se cantonne pas dans le statu quo ; a le courage de prendre des positions impopulaires. Veille à tenir compte de la question du genre dans tous les domaines et à assurer la participation égale des femmes et des hommes à toutes les activités, et donne des directives à cette fin ; fait la preuve d’une bonne connaissance des stratégies visant à équilibrer les effectifs masculins et féminins et manifeste la volonté d’atteindre cet objectif.

•Suivi du comportement professionnel : délègue les pouvoirs, l’autorité et la compétence requis à ses subordonné(e)s ; veille à ce que les rôles, les responsabilités et la chaîne hiérarchique soient clairs pour tous ; estime avec précision le temps et les ressources nécessaires pour accomplir une tâche et tire le meilleur parti des compétences ; suit l’avancement du travail au regard des échéances ; s’entretient régulièrement avec ses subordonné(e)s des résultats qu’ils (elles) obtiennent, leur fait savoir comment leur apport est perçu et leur donne les conseils nécessaires ; encourage le risque et soutient la créativité et l’initiative ; appuie activement les aspirations professionnelles de ses collaborateurs et collaboratrices ; évalue quotidiennement les performances.

Formation

Diplôme universitaire de deuxième cycle (master ou équivalent) en administration des entreprises, en administration publique, en gestion ou en économie, ou dans une discipline apparentée. Un diplôme universitaire de premier cycle assorti de deux années supplémentaires d’une expérience pertinente peut être considéré comme un équivalent acceptable.

Expérience professionnelle

Au moins dix années d’expérience professionnelle, à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés, dans le domaine de la gestion de projets ou de programmes ou de l’administration, ou dans un domaine connexe.

Il est souhaitable d’avoir acquis au moins sept années d’expérience dans le domaine de la communication et de la gestion des relations publiques dans une organisation internationale ou gouvernementale.

Une expérience de la collaboration avec des organes intergouvernementaux, notamment en ce qui a trait au commerce ou au développement est souhaitable.

Connaissances linguistiques

L’anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat de l’ONU. Pour le poste faisant l’objet du présent avis, la maîtrise de l’anglais et du français est indispensable. La connaissance d’une autre langue officielle de l’ONU serait un atout.

Méthode d’évaluation

Les candidat(e)s qualifié(e)s pourront être invité(e)s à prendre part à une épreuve d’évaluation et à un entretien axé sur les compétences.

Plus d’information et postuler: lien ci-dessous

POSTULER ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *