• Titre du poste: Spécialiste en chef de la gouvernance et de la gestion économique
  • Date de publication: 04/04/2019
  • Date de clôture: 03/05/2019
  • Pays: Côte d’Ivoire

Fonctions et responsabilités

Sous la supervision et la direction du Directeur en charge de la Gouvernance et le Bureau de coordination de la gouvernance et de la gestion des finances publiques (ECGF), le Spécialiste en chef de la gouvernance et de la gestion économique devra :

  1. Apporter un appui technique et consultatif aux PRM et aux équipes de projet dans la préparation et la mise en œuvre de programmes visant à promouvoir la bonne gouvernance, la transparence et la reddition de comptes, une gestion économique efficace et l’amélioration du climat des affaires ;
  2. Coordonner/diriger l’identification, l’élaboration et la mise en œuvre d’opérations complexes et à haut risque, y compris l’appui budgétaire, les opérations axées sur des programmes et les projets d’appui institutionnel au plan national et régional ;
  3. Veiller à la qualité dès l’entame des opérations de gouvernance, notamment en veillant à ce que les principales questions techniques, financières et transversales soient intégrées dans les projets afin d’obtenir l’impact et les résultats anticipés ;
  4. Coordonner et/ou collaborer avec d’autres entités de la Banque, souvent dans un rôle de leadership, dans la préparation et l’examen de déclarations de politique générale, de notes de synthèse, de stratégies et de divers rapports sur les questions de gouvernance ;
  5. Collaborer avec les directions régionales et autres directions et unités compétentes de la Banque, afin d’entreprendre/piloter des activités économiques sectorielles qui sous-tendent l’implication de la Banque dans les opérations de gouvernance y compris des évaluations diagnostiques sur les questions de gouvernance, et l’intégration des volets de gouvernance dans les documents de stratégie pays de la Banque et les opérations financées par la Banque ;
  6. Participer à la formulation et à la recommandation d’instruments et de stratégies appropriés, ainsi que des lignes directrices connexes en matière de gouvernance ;
  7. Assurer une liaison régulière avec les homologues d’autres institutions, en particulier les banques multilatérales de développement (BMD), pour échanger des idées sur les approches et les méthodes de gouvernance ;
  8. Contribuer, coordonner et/ou participer à l’engagement de la Banque dans le cadre d’initiatives spéciales, de fonds fiduciaires et d’autres partenariats ayant trait aux questions de gouvernance et de gestion des finances publiques ;
  9. Identifier des thèmes et entreprendre un travail d’analyse pour orienter les programmes de gouvernance, en particulier l’analyse de l’économie politique, le dialogue politique et la gouvernance sectorielle ;
  10. Veiller à ce que les aspects de gouvernance soient intégrées dans les opérations financées par la Banque, en particulier en ce qui concerne les questions intersectorielles et les diverses dimensions de la gouvernance de la mise en œuvre des High 5, en collaboration avec les autres unités organisationnelles de la Banque ;
  11. Contribuer aux activités de plaidoyer, de diffusion et de consolidation du savoir sur les questions de gouvernance.

Critères de sélection

Notamment compétences, connaissances et expérience souhaitables

  1. Être titulaire d’au moins un Master ou d’un diplôme équivalent en économie, administration publique, gouvernance/science politique, droit ou autres domaines connexes ;
  2. Avoir au minimum 7 ans d’expérience en gouvernance, gestion du secteur public, formulation de politiques, dialogue politique, gestion des recettes, dépenses publiques ou domaines connexes ;
  3. Solide expérience dans la conception et l’exécution des opérations (y compris les projets d’investissement et les opérations axés sur les politiques), ainsi que dans la gestion de projets ;
  4. Avoir une connaissance approfondie des questions de gouvernance et de gestion des finances publiques, y compris une solide expérience en Afrique et/ou dans les pays en transition ;
  5. Avoir une bonne connaissance des politiques opérationnelles et des pratiques de programmation des organisations multilatérales ; la connaissance des activités de la Banque africaine de développement étant un atout majeur ;
  6. Avoir une expérience internationale de travail sur les questions de développement dans plusieurs pays, en particulier en Afrique ;
  7. Démontrer une aptitude à employer des approches novatrices, à diriger mais aussi à travailler de façon autonome et utiliser de nouvelles méthodes pour résoudre des problèmes tout en restant efficace dans un environnement institutionnel dynamique, évolutif et exigeant ;
  8. Démontrer une aptitude à réussir dans un environnement multiculturel ;
  9. Avoir une parfaite compréhension de la macroéconomie, de la politique fiscale et des questions de budgétisation publique dans les pays en développement et une expérience avérée en rapport aux politiques, procédures et pratiques opérationnelles des principales organisations bilatérales ou multilatérales en Afrique ;
  10. Démontrer une aptitude à communiquer efficacement (à l’écrit et à l’oral) en anglais ou en français, avec une bonne connaissance pratique de l’autre langue ;
  11. Avoir des compétences dans l’utilisation des applications standards de la Suite Microsoft Office et de SAP est particulièrement souhaitable.

CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI Y AFFÉRENTES

Postuler par le lien ci-dessous

Cliquez ICI Pour postuler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *