ONU
Intitulé code d’emploi:Spécialiste des droits de l’homme
Département / Bureau:Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme
Lieu d’affectation:GENEVA
Période de candidature:26 août 2020 – 09 octobre 2020
No de l’appel á candidature:20-Human Rights Affairs-OHCHR-139938-R-Geneva (X)

Cadre organisationnel

Le poste est à pourvoir au siège du Haut-Commissariat aux droits de l’homme (HCDH) à Genève. Le (la) titulaire est placé(e) sous la supervision générale du (de la) Chef de l’équipe sur les migrations et du (de la) Chef du Service du développement et des questions économiques et sociales du HCDH. Il (elle) est aussi hiérarchiquement rattaché(e) au (à la) Représentant(e) régional(e) pour l’Afrique de l’Ouest.Responsabilités

Dans les limites des pouvoirs qui lui sont délégués, le (la) titulaire :

•Planifie et coordonne les activités relatives aux migrations, aux changements climatiques et aux droits de l’homme dans la région du Sahel, notamment les activités de recherche juridique et de formation, les missions de surveillance visant à évaluer la situation des droits de l’homme des migrants et l’établissement de rapports connexes, en tenant compte des questions de genre ;
•Mène des travaux de recherche et d’analyse approfondis sur des questions et phénomènes migratoires et sur des questions et faits relatifs aux droits de l’homme et aux changements climatiques et en évalue l’incidence sur la situation des droits de l’homme des migrants dans la région ou le pays qui lui a été assigné(e) ;
•Recueille et analyse des données et des indicateurs relatifs à la situation des droits de l’homme dans la région ou le pays qui lui a été assigné(e), notamment des données et des indicateurs genrés ;
•Assure la liaison avec les organismes internationaux, régionaux, nationaux et municipaux compétents qui travaillent sur les questions relatives aux changements climatiques, aux migrations et aux droits de l’homme, et leur fournit un appui ; suit la mise en œuvre des décisions prises par les organes directeurs ;
•Veille à ce que les questions relatives aux droits de l’homme, y compris celles liées à l’égalité des sexes, soient prises en compte dans les initiatives et les programmes politiques, humanitaires et économiques ;
•Définit le plan de travail pour le secteur qui lui a été assigné, conformément aux mandats établis ;
•Supervise les activités de surveillance menées sur le terrain en effectuant des visites périodiques ; assure le suivi des différentes affaires et situations ;
•Représente l’ONU dans des réunions de travail se rapportant à son programme relatif aux droits de l’homme ;
•Dirige les initiatives visant à renforcer les capacités dans le domaine des droits de l’homme, des changements climatiques et des migrations dans la région ou le pays qui lui a été assigné(e) ;
•Établit différents types de rapports, communications, notes d’information, déclarations, etc., notamment à l’intention des organes directeurs ;
•Encadre au besoin le personnel nouvellement recruté ou moins expérimenté ;
•S’acquitte de toutes autres tâches connexes qui pourraient lui être confiées.

Compétences

•Professionnalisme : connaissance des questions relatives aux droits de l’homme et aptitude à cerner les problèmes connexes, compte tenu des questions politiques, ethniques, raciales et socioéconomiques et des questions liées au genre qui entrent en jeu ; connaissance des mandats institutionnels des organisations des droits de l’homme ainsi que des politiques et des procédures en vigueur ; capacité de recherche et d’analyse, et notamment aptitude à cerner les problèmes liés aux droits de l’homme et à participer à leur règlement ; aptitude à recenser les sources de données, à chercher et à analyser des informations, et à établir des rapports sur les droits de l’homme ; aptitude à évaluer et à regrouper des informations recueillies auprès de sources diverses, ainsi qu’à en tirer des conséquences pour la situation des droits de l’homme dans la zone qui lui a été assignée ; aptitude à étudier les liens d’interdépendance entre les droits de l’homme, les changements climatiques et les migrations, y compris à mettre en œuvre des activités de sensibilisation et de formation, à mener des travaux de recherche, à organiser des missions de surveillance et à établir des rapports connexes, à assurer l’exécution ou la gestion de projets et à favoriser la participation et l’autonomisation des populations locales. Tire fierté de son travail et de ses réalisations ; fait preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet ; apporte à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d’honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d’obtenir les résultats escomptés ; agit pour des motifs professionnels plutôt que personnels ; persévère face aux obstacles et aux difficultés ; garde son calme dans les situations de crise. Veille à tenir compte de la question du genre dans tous les domaines et à assurer la participation égale des femmes et des hommes à toutes les activités.

•Aptitude à la communication : s’exprime clairement et efficacement, tant oralement que par écrit ; écoute les autres, les comprend bien et donne suite comme il convient ; pose les questions voulues afin d’obtenir des éclaircissements et facilite le dialogue ; adapte le langage, le ton, le style et la présentation au public ciblé ; partage l’information avec tous ceux et toutes celles qu’elle intéresse et tient chacun(e) au courant.

Esprit d’équipe : collabore avec ses collègues afin d’atteindre les objectifs de l’Organisation ; sollicite les apports, apprécie à leur juste valeur les idées et la compétence de chacun(e) et est prêt(e) à apprendre des autres ; fait passer l’intérêt de l’équipe avant son avantage personnel ; accepte les décisions finales du groupe et s’y plie, même si elles ne cadrent pas parfaitement avec sa position propre ; partage les réussites de l’équipe et assume sa part de responsabilité dans ses échecs.

Formation

Diplôme universitaire de deuxième cycle (master ou équivalent) en droit, en sciences politiques, en relations internationales ou en sciences sociales, ou dans une discipline apparentée. Un diplôme universitaire de premier cycle assorti de deux années supplémentaires d’une expérience pertinente peut être considéré comme un équivalent acceptable.

Expérience professionnelle

Au moins cinq années d’expérience, à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés, dans le domaine des droits de l’homme, des affaires politiques, des relations internationales ou du droit, ou dans un domaine connexe.
Une expérience acquise dans le domaine des changements climatiques, des droits de l’homme et des migrations est souhaitable.
Une expérience acquise en Afrique de l’Ouest est souhaitable.
Une expérience de la mobilisation et de l’autonomisation de populations locales est souhaitable.
Une expérience de la gestion de projets est souhaitable.
Une expérience de la conduite de travaux de recherche est souhaitable.

Connaissances linguistiques

L’anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat de l’ONU. Pour le poste faisant l’objet du présent avis, la maîtrise (écrite et orale) de l’anglais et du français est indispensable. La connaissance d’une autre langue officielle de l’ONU est souhaitable.

Méthode d’évaluation

Les candidat(e)s qualifié(e)s pourront être invité(e)s à prendre part à une épreuve d’évaluation et à un entretien axé sur les compétences.

Pour plus d’informations et postulez, cliquez ici

Une pensée sur “Recrutement Spécialiste des droits de l’homme”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *