ONU
Intitulé code d’emploi:Spécialiste des affaires économiques
Lieu d’affectation:ADDIS ABABA
Période de candidature:01 septembre 2020 – 15 octobre 2020
No de l’appel á candidature:20-Economic Affairs-ECA-139476-R-Addis Ababa (G)

Cadre organisationnel

La mission de la Commission Economique pour l’Afrique (CEA) s’articule autour de la mise en œuvre d’idées et d’actions pour une Afrique autonome et transformée, sous l’inspiration du Programme 2030 et de l’Agenda 2063.

Cette mission repose sur les cinq nouvelles orientations stratégiques de la CEA, qui sont les suivantes: consolider la place que la CEA occupe en tant qu’institution du savoir de premier plan qui s’appuie sur sa position privilégiée et ses prérogatives incomparables pour apporter des solutions mondiales aux problèmes du continent et mettre les solutions locales à la disposition du continent; définir des politiques macroéconomiques et structurelles propres à accélérer la diversification économique et la création d’emplois; concevoir et mettre en œuvre des modèles de financement novateurs permettant de financer les infrastructures, les ressources humaines, les ressources matérielles et les biens sociaux pour assurer la transformation de l’Afrique; apporter des solutions aux problèmes régionaux et transfrontaliers en mettant l’accent sur les facteurs de développement importants que sont la paix, la sécurité et l’inclusion sociale; défendre la position de l’Afrique au niveau mondial et élaborer des solutions régionales à proposer pour contribuer à la résolution des problèmes de gouvernance de dimension mondiale.

Le poste est à pourvoir à la Section de l’urbanisation et du développement de la Division du genre, de la lutte contre la pauvreté et des politiques sociales de la CEA. Le/la titulaire rend compte à la Chef de la Section de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes. La Division du genre, de la lutte contre la pauvreté et des politiques sociales est dirigée par un directeur et placée sous l’autorité directe du Secrétaire exécutif adjoint chargé des programmes. Sa mission est de contribuer à la réalisation d’un développement humain et social durable, inclusif et équitable en Afrique et d’appuyer les États membres dans leur action en faveur de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes. La Division compte trois grandes sections: la Section de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes, la Section des politiques sociales et la Section de l’urbanisation et du développement.

Les attributions principales de la Division sont les suivantes: s’attaquer aux nouveaux problèmes qui ont des répercussions sur les vies des femmes et des filles africaines et promouvoir et appuyer les États membres dans leurs efforts pour parvenir à l’égalité des sexes et à l’autonomisation des femmes; aider les États membres et les organes de la Commission de l’Union africaine à concevoir, mettre en œuvre et suivre des politiques, des programmes et des stratégies visant à assurer l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes et des filles; renforcer la recherche factuelle mettant en évidence les effets des inégalités entre les sexes sur la croissance économique et l’efficacité des politiques et de la législation pour réduire les inégalités entre les sexes et promouvoir l’autonomisation des femmes et des filles; suivre la mise en œuvre par les États membres des engagements mondiaux et régionaux en matière d’égalité des sexes, notamment la Déclaration et le Programme d’action de Beijing; appuyer la conception et la mise en œuvre de politiques, de programmes et de stratégies nationaux et sous-régionaux appropriés pour parvenir à un développement humain et social inclusif et équitable; créer des connaissances, des outils et des approches en tant que cellule de réflexion pour renforcer la capacité des États membres d’élaborer, d’appliquer et de suivre des politiques visant à réduire la pauvreté et les inégalités, à promouvoir le développement social et à mettre l’urbanisation au service d’une croissance inclusive et équitable; soutenir l’élaboration de politiques de l’emploi, en particulier en ce qui concerne les jeunes et les femmes, une protection sociale adéquate et l’investissement; mettre au point des outils de suivi pour aider les États membres à prendre des décisions de politique générale en connaissance de cause; entreprendre des recherches sur les politiques pour aider les États membres à concevoir, à mettre en œuvre et à passer en revue des politiques et stratégies humaines et sociales; promouvoir la coopération régionale et la formation de consensus en vue d’accélérer la mise en œuvre des engagements internationaux et régionaux; renforcer la capacité des États membres d’intégrer l’urbanisation dans leur planification nationale du développement en rassemblant des données, des connaissances et un consensus sur le rôle de l’urbanisation en tant que moteur d’une croissance sans exclusive, compte tenu du Nouveau Programme pour les villes qui a vu le jour pendant la Conférence des Nations Unies sur le logement et le développement urbain durable (Habitat III) en 2016.

Responsabilités

Dans les limites des pouvoirs qui lui sont délégués, et sous la supervision générale de la Directrice de la Division du genre, de la lutte contre la pauvreté et des politiques sociales, et sous la supervision directe du Chef de la Section de l’urbanisation et du développement, le/la titulaire s’acquitte des tâches suivantes :

Analyse économique et sectorielle

•Élaborer les bases de données socio-économiques et réunir les informations qualitatives nécessaires pour des tâches ordinaires ou ponctuelles spécifiées concernant l’urbanisation et le développement.
•Interpréter, appliquer et, selon que de besoin, adapter les modèles afin de déterminer les tendances, les schémas et les relations qui en découlent, ainsi que d’analyser les effets d’autres politiques et hypothèses relatives à l’urbanisation.
•Rédiger les contributions techniques aux documents et études analytiques qui présentent certains aspects mondiaux, régionaux, nationaux ou sectoriels de l’urbanisation.
•Identifier et analyser les politiques envisagées ailleurs dans les domaines de l’urbanisation et du développement.
•Participer à des réunions internationales, régionales et nationales pour y recueillir des informations et s’entretenir avec des collègues d’autres institutions.
•Aider à organiser des réunions de groupe d’experts, des séminaires, etc., sur des questions de développement, et à en assurer le service.
•Rédiger des discours et autres contributions aux exposés devant être présentés par des fonctionnaires de haut rang.

Appui intergouvernemental
•Préparer des contributions aux rapports des organes intergouvernementaux.
•Suivre les réunions intergouvernementales et établir des rapports de synthèses.
•Préparer des contributions aux déclarations des membres du Bureau et du Secrétariat à ces réunions.
•Aider à organiser des réunions-débats, tables rondes, etc. sur des questions de développement pour les mécanismes intergouvernementaux.

Coopération technique
•Participer à des missions concernant les questions de développement, généralement en tant que membre d’une équipe.
•Organiser des séminaires de formation à l’intention d’experts nationaux.
•Préparer de la documentation pour les programmes et les projets de coopération technique.
•Contribuer à la préparation du matériel pour la validation des projets de coopération technique régionaux, nationaux ou sectoriels.
•Suivre, appuyer et évaluer l’exécution des programmes et projets de coopération technique.

D’une manière générale
•S’acquitter de toutes autres tâches qui pourraient lui être confiées, notamment diverses tâches administratives requises pour fournir les prestations attendues de son service.
•Entreprendre des activités de formation en cours d’emploi et autres, à l’intérieur et à l’extérieur de l’Organisation.

Compétences

PROFESSIONNALISME: Aptitude à appliquer des théories et des concepts économiques dans différents secteurs du développement économique et durable et dans le domaine du développement urbain. Capacité à mener des recherches indépendantes dans les domaines de l’économie et de l’urbanisation, à déterminer la pertinence, la validité et l’exactitude des données fournies par différentes sources. Faire preuve de compétences dans l’identification de sources pour la collecte de données sur le développement économique et urbain. Tirer fierté de son travail et de ses réalisations ; faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet ; apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d’honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d’obtenir les résultats escomptés ; agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels ; persévérer face aux obstacles et aux difficultés ; garder son calme dans les situations de crise. Prendre la responsabilité de transversaliser la problématique femmes-hommes et d’assurer l’égale participation des femmes et des hommes dans toutes les activités.

TEAMWORK: collaborer avec ses collègues afin d’atteindre les objectifs de l’Organisation ; solliciter les apports, apprécier à leur juste valeur les idées et la compétence de chacun ; être disposé à apprendre d’autrui ; faire passer l’intérêt de l’équipe avant son avantage personnel ; accepter les décisions finales du groupe et s’y plier, même si elles ne cadrent pas parfaitement avec sa position propre ; partager les réussites de l’équipe et assumer sa part de responsabilité dans ses échecs.

PLANNING AND ORGANIZING: définir clairement des buts compatibles avec les stratégies convenues ; hiérarchiser les activités et tâches prioritaires ; modifier les priorités en fonction des besoins ; prévoir suffisamment de temps et de ressources pour mener sa tâche à bien ; tenir compte des risques et des imprévus dans la planification ; suivre l’exécution des plans et les modifier s’il y a lieu ; tirer le meilleur parti du temps dont on dispose.Formation

Diplôme universitaire du niveau de la maîtrise en économie ou dans une discipline apparentée est exigée. Un diplôme universitaire de premier cycle assorti d’une expérience professionnelle pertinente de deux ans pourra, à défaut, être accepté.

Expérience professionnelle

Au moins cinq années d’expérience, à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés, dans la recherche et l’analyse socioéconomiques, la formulation de politiques et l’application des principes socioéconomiques dans le développement urbain ou dans un domaine connexe est exigée.
Une expérience de l’application des analyses statistiques et économétriques à l’aide des applications, des outils et des modèles pertinents est désirable.

Connaissances linguistiques

L’anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat de l’ONU. Pour le poste à pourvoir, la maîtrise d’une des deux langues est exigée et la connaissance de l’autre est souhaitable. La connaissance d’une autre langue officielle de l’ONU est un atout.Méthode d’évaluation

Les candidats qualifiés pourront être invités à participer à une évaluation, éventuellement suivie d’un entretient axé sur les compétences.

Pour plus d’informations et postulez, cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *