CONTEXTE
Au Bénin, on estime à 73000 le nombre de personnes vivant avec le virus de l’immunodéficience humaine (VIH), dont plus de 30 % ignorent encore leur séropositivité. Environ 5000 nouvelles infections à VIH sont diagnostiquées chaque année (ONUSIDA 2019). Le dépistage de l’infection par le VIH constitue un élément majeur des efforts de prévention du VIH. Un diagnostic et un traitement précoce de l’infection par le VIH offrent de nombreux avantages tant à l’échelle individuelle que populationnelle. Malgré une offre diversifiée, le retard au diagnostic persiste puisqu’un nombre important des personnes découvrant leur séropositivité sont déjà au stade sida ou à un stade avancé de l’infection. En fin 2018, 65% des PVVIH connaissent leur statut sérologique, 63% sont sous traitement ARV, 51% ont une charge virale indétectable. Ceci dénote de la nécessité de combler le gap du 1er 90 pour une meilleure prise en charge des PVVIH. Les autotests de dépistage du VIH, réalisés directement par l’intéressé, pourraient augmenter le nombre de personnes se faisant dépister pour le VIH, qui connaitraient ainsi leur statut sérologique et, en cas de test positif, pourraient accéder au traitement. Au Bénin, le Ministre de la santé s’est déclaré, en 2019, favorable à la mise en place du dépistage démédicalisé y compris les autotests comme outils complémentaires dans l’offre de dépistage du VIH, tout en soulignant les conditions préalables nécessaires et la mise en place d’un dispositif spécifique de formation des spécialistes devant informer et accompagner les utilisateurs.

Dans ce contexte, le Programme Santé de Lutte contre le Sida (PSLS) a produit un guide d’utilisation des autotests de dépistage du VIH au Bénin. Ce document s’adresse aux professionnels de santé au sens large (médecins, sages-femmes, infirmiers) ainsi qu’aux travailleurs sociaux et aux associations susceptibles d’être impliqués dans des questions de prévention et de sexualité en rapport avec le VIH.

Suite à l’élaboration de ce guide, il est indispensable de disposer d’outils de formation appropriés pour accompagner le processus de mise en place de l’autotest au Bénin. Ces outils visent à améliorer la connaissance du Statut sérologique VIH parmi les populations les plus à risque, afin de réduire les nouvelles infections et la mortalité liée au VIH. Ils serviront à la formation des formateurs nationaux, candidats au « pool de formateurs », afin que ces mêmes formations soient reproduites auprès des différentes catégories d’acteurs, à savoir : les professionnels de santé, les pairs éducateurs et agents communautaires
C’est dans le contexte ci-dessus rappelé, que l’UNICEF-BENIN lance le présent avis d’appel à candidatures pour le recrutement d’un/e consultant/e national/e, au profit du Programme Santé de Lutte contre le SIDA du Ministère de la Santé, pour le développement des outils de formation.

La présente consultation permettra au PSLS de disposer d’outils pour la formation des formateurs chargés d’encadrer, d’informer et d’accompagner les utilisateurs des autotests au Bénin.

TACHES A EXECUTER
– Développer la méthodologie et le Chronogramme de la mission ainsi que le plan du document avec les différentes parties
– Élaborer le draft du module contenant l’ensemble des référentiels techniques et intégrant les aspects suivants :
  o Les éléments clés de la formation que sont les concepts, les messages clés, les questions fréquentes et les réponses que les participants doivent maitriser pour suivre l’ensemble de la formation et la répliquer ;
  o La démonstration de l’utilisation des autotests ;
  o L’interprétation des résultats et l’orientation des usagers vers les services adaptés ;
  o La dispensation des autotests aux usagers
– Développer les outils pour la dispensation des autotests, le suivi et le rapportage.
– Développer le manuel du formateur avec une fiche pédagogique indiquant la manière dont doit être mis en œuvre les différentes sessions de formation

– Intégrer les différents amendements du comité technique pour produire le draft final
– Préparer et conduire la validation du document
– Finaliser le document en prenant en compte les observations et commentaires du Comité technique et de l’atelier de validation

DUREE DE LA CONSULTATION 
Le contrat est prévu pour démarrer le 20 juillet 2020 pour prendre fin le 15 août 2020

PROFIL
Le/la candidat(e) doit
– être un(e) Spécialiste en santé publique
– avoir une expertise dans le développement des outils de formation
– avoir une connaissance approfondie des derniers développements en matière VIH en général et dépistage en particulier
– avoir une expérience professionnelle minimale de 5 ans dans les programmes de santé nationaux VIH
– avoir une expérience documentée de conduite d’une mission en lien avec les stratégies de dépistage démédicalisé
– avoir une connaissance approfondie de l’informatique, et des logiciels d’utilisation courante
– avoir une expérience de travail avec le SNU serait un atout.
– être disponible
– maîtriser le Français (à l’écrit comme à l’oral)
– la connaissance de l’Anglais est un atout.

Pour plus d’informations et postuler, cliquez Ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *