L’UNICEF travaille dans certains des endroits les plus difficiles du monde, pour atteindre les enfants les plus défavorisés du monde. Pour leur sauver la vie. Pour défendre leurs droits. Pour les aider à réaliser leur potentiel.

Dans 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, partout, tous les jours, afin de construire un monde meilleur pour tous.

Et nous n’abandonnons jamais.

Pour chaque enfant, survie.

Contexte

En Afrique subsaharienne, l’UNICEF fournit un soutien analytique et technique dans l’analyse de la pauvreté des enfants, la gestion des finances publiques et la protection sociale, y compris les transferts monétaires d’urgence, afin de favoriser des résultats plus équitables et durables pour les enfants. Pour soutenir les bureaux de pays dans leur travail dans ces domaines, l’UNICEF dispose de deux bureaux régionaux, l’un pour la région Afrique orientale et australe (ESARO), basé au Kenya, et l’autre pour la région Afrique occidentale et centrale (WCARO), situés au Sénégal. Les bureaux régionaux ont établi des fichiers régionaux de consultants pour faciliter l’engagement rapide d’une expertise en matière de politique sociale et économique. Cependant, étant donné les profils similaires de candidats sur tout le continent, l’UNICEF est actuellement en train de mettre à jour cette liste, qui sera utilisée par les bureaux de pays de l’Afrique subsaharienne pour différentes missions.

Comment pouvez-vous faire la différence?

Étendue du travail et fonctions

L’UNICEF ESARO et WCARO invite des experts qualifiés à exprimer leur intérêt à être inclus dans la liste des consultants pour fournir des services consultatifs, un accès aux connaissances et une expertise technique au portefeuille de politiques sociales de l’UNICEF dans les domaines suivants:

Analyse de la pauvreté des enfants et plaidoyer
Finances publiques pour les enfants (PF4C)
Protection sociale adaptée aux enfants
Transferts d’urgence en espèces
Les consultants peuvent fournir une gamme de services consultatifs aux bureaux régionaux de l’UNICEF, aux bureaux de pays et à leurs partenaires gouvernementaux dans les quatre domaines thématiques ci-dessus. L’éventail des tâches des consultants peut comprendre la recherche et les évaluations, les missions de diagnostic, la fourniture d’orientations stratégiques et opérationnelles, la formation et le renforcement des capacités, l’élaboration de documents d’orientation et le suivi et l’évaluation. Les tâches précises, les extrants, les rapports et les relations de travail seront précisés au moment de la passation des marchés pour les affectations données.

Le fichier servira de référentiel des ressources humaines à partir duquel les bureaux régionaux ou les bureaux de pays pourront recruter rapidement et efficacement des experts préalablement qualifiés et qualifiés pour les missions. Notez que les experts peuvent se spécialiser dans plus d’un des domaines souhaités. Il est donc demandé aux candidats d’auto-identifier leur domaine et leur niveau d’expertise ainsi que leurs compétences linguistiques.

Compétences et expérience requises

Experts en pauvreté infantile

Diplôme universitaire supérieur en économie, statistiques, politiques publiques, études de développement, politiques sociales ou tout autre domaine pertinent.
Expérience substantielle dans l’analyse de la pauvreté, y compris la pauvreté des enfants, la pauvreté multidimensionnelle et les privations multiples qui se chevauchent.
Expérience avérée dans l’utilisation de grandes données d’enquêtes nationales (par exemple, enquêtes intégrées auprès des ménages, recensement, enquête démographique et de santé, enquêtes en grappes à indicateurs multiples, etc.)

Experts en finances publiques

Diplôme universitaire du niveau de la maîtrise ou équivalent en économie, statistiques, administration publique, politique publique, études sur le développement ou tout autre domaine pertinent.
Expérience pratique des questions de gestion des finances publiques (GFP), y compris les cadres juridiques et politiques de GFP; planification des recettes et des dépenses à moyen terme; les approches budgétaires et les systèmes de classification du gouvernement; les systèmes de responsabilité financière, y compris le plan comptable; décentralisation fiscale et systèmes de transfert intergouvernementaux; transparence budgétaire; analyses de l’espace budgétaire; les coûts; concevoir et mettre en œuvre des examens des dépenses publiques, des enquêtes de suivi des dépenses publiques; analyse de l’optimisation des ressources; analyse coût-efficacité; l’analyse coûts-avantages; coût de l’analyse de l’inaction, etc.
Expérience démontrable de travail dans des secteurs axés sur les enfants, y compris, mais sans s’y limiter, la protection des enfants, la santé, l’éducation, la nutrition, la protection sociale et l’eau, l’assainissement et l’hygiène.
Solides compétences en analyse quantitative, y compris la capacité d’utiliser des fonctions avancées d’Excel et des logiciels pertinents tels que Stata, Eviews, R, SPSS, etc.

Experts en protection sociale

Diplôme universitaire supérieur en politique publique, économie, politique sociale ou dans un domaine connexe.
Expérience substantielle dans le domaine de l’assistance sociale, des programmes de transferts monétaires, de l’assurance sociale (y compris l’assurance maladie), des services sociaux et / ou de l’analyse du marché du travail et des politiques de l’emploi.
Compréhension avérée de la protection sociale adaptée aux enfants, de la protection sociale sensible au handicap et / ou sensible au genre, un atout.

Experts en transferts monétaires d’urgence

Diplôme universitaire du niveau de la maîtrise ou équivalent en politique publique, économie, études du développement ou tout autre domaine pertinent.
Expérience pratique de l’intervention humanitaire / d’urgence, y compris le soutien à l’amélioration des systèmes d’alerte précoce, le renforcement des évaluations locales des besoins des enfants / adolescents et de la communauté, y compris les évaluations du marché, l’identification et l’enregistrement rapides des bénéficiaires, le développement ou l’adaptation de systèmes de données administratives, l’identification, la passation de marchés et gestion des prestataires de services de paiement locaux, responsabilité sociale grâce à une intervention d’urgence après la distribution et au suivi des performances du système

Pour plus d’information et postuler, cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *