Grade: NOA  

No. du poste: DC/Dakar/NO/2020/08
Date de publication: 02/12/2020
Date de clôture (minuit, heure de Dakar): 18/12/2020

Job ID: 4672 
Départment: BR-Afrique 
Unité: ETD/BP-Dakar 
Lieu d’affectation: Dakar   
Type de contrat:Durée déterminée 

Durée du contrat: 12 Mois 

Introduction

Malgré d’importants progrès dans l’extension de la protection sociale dans de nombreuses régions du monde, le droit humain à la sécurité sociale n’est toujours pas une réalité pour la majeure partie de la population. L’Afrique est une des régions du monde qui devra déployer le plus d’efforts pour atteindre l’objectif de protection sociale universelle pour tous d’ici 2030. Seulement 17,8% de la population y est couverte par au moins une prestation de protection sociale en espèces, laissant plus de 80% – en grande majorité les travailleurs et travailleuses de l’économie informelle et leurs familles – sans protection aucune. En termes de couverture santé, plus de 75 % de la population est exclue du droit à la protection de la santé.

Pour répondre à cette situation, l’Organisation internationale du Travail (OIT) va mettre en œuvre le Projet « Bâtir des systèmes nationaux de protection sociale robustes pour couvrir les travailleurs de l’économie informelle et leurs familles, faciliter leur accès aux soins de santé et leur permettre de faire face aux défis de demain » financé par la Belgique. Le projet s’inscrit dans le Programme phare mondial sur les socles de protection sociale de l’OIT. Il a pour objectif le renforcement de la protection sociale inclusive au Sénégal et au Burkina Faso à travers l’extension de la couverture santé aux travailleurs de l’économie informelle et rurale. Le projet se basera sur deux composantes nationales ainsi que sur une composante régionale et globale, qui visera à étendre les effets du projet au-delà des deux pays initiaux, en favorisant des partenariats et des transferts de connaissances et d’expériences globaux et régionaux.Description longue

Au Sénégal, la protection sociale et son extension à l’économie informelle ont été placées au centre des politiques et programmes qui constituent le cadre de développement social que traduit l’axe 2 du Plan Sénégal Emergent (PSE) intitulé « Capital humain, protection sociale et développement durable ». L’opérationnalisation de l’axe 2 du PSE est décrite en partie dans la Stratégie nationale de Protection sociale (SNPS). Ainsi, le projet participe à la réalisation de la Stratégie nationale de la Protection sociale au Sénégal (SNPS) 2015-2035, cadre de référence pour atteindre une protection sociale universelle sur un horizon de vingt ans. Le projet s’inscrit dans la continuité du Projet de revue globale de protection sociale mis en œuvre par la BIT et le Gouvernement du Sénégal, et financé par la Délégation de l’Union européenne au Sénégal. Il complémentera également d’autres initiatives, dont le projet mondial OIT-UNICEF-GCSPF sur la consolidation du système de protection sociale et la gestion des finances publiques, financé par la commission européenne de coopération au développement (EC-DEVCO).

Le projet, d’une durée de 18 mois, sera mis en œuvre de manière conjointe et en constante coordination entre le bureau de pays de l’OIT au Sénégal (pour la composante Sénégal), le bureau de pays de l’OIT en Côte d’Ivoire (pour la composante Burkina Faso), l’Equipe technique du Travail décent pour l’Afrique de l’Ouest, basée à Dakar, et par le département de la protection sociale de l’OIT (SOCPRO) à Genève. L’OIT cherche à recruter un(e) Coordonnateur(trice) national(e) de Projet pour assurer la mise en œuvre du projet au niveau du Sénégal.

Fonctions et responsabilités essentielles

Le poste est basé à Dakar, au Sénégal.

Sous la responsabilité du Directeurde l’Equipe d’appui technique de l’OIT au Travail décent pour l’Afrique occidentale et Bureau de Pays pour le Sénégal, Cabo Verde, Gambie, Guinée et Guinée Bissau, le/la coordonnateur(trice) national(e) de projet se chargera de la gestion et du suivi quotidien des activités du projet au Sénégal, en étroite coordination avec le Spécialiste de la Protection sociale et le Département de Protection sociale à Genève (SOCPRO).

  1. Principales tâches et responsabilités.

Le/la Coordonnateur(trice) national(e) de Projet sera chargé(e) de :

  1. Assurer la coordination et la mise en œuvre effective du projet à travers la planification des activités, le suivi technique, l’exécution efficiente et diligente des tâches, en accord avec les valeurs, règles et procédures de l’OIT et la stratégie du projet.
  2. Assurer la programmation et une gestion administrative et financière efficace et efficiente du projet et de son budget.

Description longue

3. Elaborer des notes conceptuelles et termes de référence des consultants et sous-traitants ; recruter des consultants et prestataires de service ; superviser la mise en œuvre des contrats selon les standards de l’OIT et en alignement avec les résultats du projet ; commenter, réviser, éditer et publier les rapports techniques des consultants.

4. Préparer les rapports techniques et administratifs périodiques, les rapports relatifs à l’état d’avancement, y compris des rapports finaux, et appuyer l’évaluation.

5. Planifier, organiser et participer à des missions techniques, conférences, séminaires, ateliers, séances de formation et réunions pertinentes aux activités du projet ; rapporter les discussions.

6. Assurer une bonne visibilité des actions du projet et de son bailleur ; concevoir et organiser des activités de communication relatives au projet et à l’intervention du BIT dans le domaine de la protection sociale.Description longue

7. Entretenir des rapports étroits avec les partenaires nationaux du projet ; identifier les besoins et organiser des activités de formation et sensibilisation aux fins de renforcer les capacités des mandants de l’OIT en matière de protection sociale.

8. Participer et représenter l’OIT aux réunions de coordination des partenaires du développement, notamment le Groupe thématique de la protection sociale au Sénégal, dans le cadre des interventions du Système des Nations unies.

9. Identifier des synergies avec d’autres projets de protection sociale et contribuer à l’élaboration de stratégies, la mobilisation des ressources et le développement et consolidation de partenariats.

10. Préparer les rapports périodiques des activités du projet à soumettre au Directeur et mettre en place un dispositif de suivi des activités à travers un cadre inclusif et intégrateur.

11.Se tenir informé(e) et informer le Bureau, des discussions et événements en lien avec la protection sociale au Sénégal ; Mener toute autre mission et tâche assignées par le supérieur hiérarchique.

12. S’acquitter de toute autre tâche requise par son supérieur hiérarchique.

Qualifications requises

Formation

Diplôme universitaire de premier grade (licence ou équivalent) dans le domaine des sciences économiques et/ou sociales.

Expérience

Au moins deux ans d’expérience dans le domaine des politiques économiques et/ou sociales, de la protection sociale et/ou des politiques de réduction de la pauvreté.

Langues

Excellente maitrise de la langue française à l’oral et à l’écrit. Une bonne connaissance de la langue anglaise est un atout.

Compétences

Capacité démontrée à mettre en œuvre des activités, projets et programmes de coopération pour le développement.Bonne connaissance du cycle de gestion de projet et des règles et procédures de gestion, de suivi et d’évaluation des projets de coopération au développement.Bonne connaissance du rôle et des opérations des activités des organisations du système des Nations Unies en faveur du développement.Capacité démontrée à initier des processus complexes de dialogue et de négociation avec les mandants de l’OIT et les partenaires sociaux et les partenaires techniques et financiers.Aptitude à travailler d’une manière proactive et autonome, en équipe et sous pression.Aptitude à effectuer des analyses conceptuelles diverses nécessaires pour l’élaboration, l’administration et l’évaluation de projets.Aptitude confirmée à assumer toutes les responsabilités liées au poste, à agir avec intégrité et transparence en respectant les normes sociales, éthiques et organisationnelles et à respecter tous les engagements dans les délais, les coûts et les normes de qualité requises.Excellentes facultés d’analyse, rédactionnelles, et aisance dans la communication orale et écrite.Bonnes facultés d’organisation.Bonne maîtrise des outils informatiques.


Processus de recrutement

Veuillez noter que tous les candidats doivent remplir un formulaire de demande en ligne. Le système fournit les instructions nécessaires afin de faciliter la procédure de demande en ligne.

Alerte à la fraude

Le BIT ne facture aucun frais à aucun moment du processus de recrutement, que ce soit au moment de postuler, pour l’entretien, la procédure de recrutement proprement dite ou la formation. En outre, le BIT n’a pas besoin et ne demande pas de connaître les informations relatives au compte bancaire du postulant.

Pour plus d’informations et postulez, cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *