Lieu d’affectation : Afrique: Rwanda 
Type de travail: Consultance

Date d’ouverture : Vendredi 05 Juillet 2019 09:00:00 GMT + 0200 (heure d’été d’Europe centrale) Afrique du Sud Heure normale 
Date de fermeture : Dimanche 21 Juillet 2019 23:55:00 GMT + 0200 (heure d’été d’Europe) centrale)

Ce travail s’inscrit dans le cadre du plan de travail annuel 2018-2019 signé entre l’UNICEF et le programme national de DPE, notamment au titre de l’activité 2.4.4. Soutenir les activités de communication pour le changement de comportement au niveau communautaire. 

 

Objectifs:  

  1. Découvrir les normes locales, les croyances concernant l’alimentation (y compris les préparations alimentaires, l’alimentation du nourrisson et les pratiques en matière de garde des enfants, le régime alimentaire du ménage et les habitudes alimentaires), l’alimentation et le lavage des mains chez les femmes enceintes, les femmes en âge de procréer (y compris les adolescentes) et les jeunes enfants. les différences potentielles entre les sexes, par exemple les différentes pratiques appliquées lors de l’alimentation des filles et des garçons.
  2. Mieux comprendre les obstacles socioculturels qui entravent les changements de comportement liés à la nutrition, y compris l’adoption des meilleures pratiques en matière de nutrition; Fournir des informations sur les facteurs qui influencent / renforcent les individus, les ménages et les communautés pour qu’ils adoptent des pratiques de nutrition et de lavage des mains adéquates afin d’informer nos interventions de CCSC sur la nutrition 

Méthodologie:

L’étude utilisera des méthodes ethnographiques qui seront conçues pour capturer des données explicites et implicites, des actions ainsi que des mots, afin de révéler à la fois ce qui est dit et ce qui ne l’est pas. Les méthodes ethnographiques proposées incluront l’observation des participants dans les communautés et les ménages et des entretiens informels avec des aidants naturels, hommes et femmes.

Les entretiens avec des informateurs clés serviront également de triangulation pour déterminer si les comportements ou les croyances observés sont plus individuels ou partagés. Les entretiens devraient également être utilisés pour collecter plus de données sur les croyances, les normes et les pratiques. Des guides d’entretien seront élaborés à partir des conclusions des observations des participants. Les informateurs clés peuvent inclure les grands-parents, les jeunes (garçons et filles), les chefs religieux, les aînés (qui pourraient être bien familiarisés avec la notion de nourriture, de tabous et de croyances dans un Rwanda traditionnel), les agents de santé communautaires, les représentants de conseils de femmes, les agents sectoriels des affaires sociales etc.

La collecte de données sera effectuée dans 5 districts, un par province, y compris Kigali, sur un ou plusieurs sites sélectionnés à déterminer. Le nombre pertinent d’entretiens, de discussions de groupe et d’observations sera déterminé lors de la rédaction du manuel d’étude, qui sera conçu en consultation avec l’institution de la connaissance locale, le NECDP, le RHCC et le comité national d’éthique. 

Tâches spécifiques:

Le consultant effectuera les tâches suivantes:

  1. Projet de cadre d’étude et d’outils de collecte de données;
  2. Outils de collecte de données d’essai sur le terrain;
  3. Procéder à la collecte des données et à l’analyse initiale des données dans 5 districts (sites spécifiques à déterminer). Une analyse initiale des données sera effectuée sur le terrain pour ajuster les interactions et guider les entretiens proposés avec les informateurs clés;
  4. Analyser les données et rédiger le rapport;
  5. Présenter les résultats de l’étude et en rendre compte aux parties prenantes concernées au Rwanda, y compris au Comité national d’éthique.

Dans la mesure du possible, le consultant travaillera en collaboration avec une institution de la connaissance locale, telle que l’Université du Rwanda, le Département de nutrition humaine et diététique, le Programme national de DPE (NECDP), le Comité national d’éthique et le Centre de communication pour la santé au Rwanda (RHCC). ) pour renforcer leurs capacités en méthodologie ethnographique.

Pour vous qualifier en tant que défenseur de chaque enfant que vous aurez…

  • Le consultant doit avoir les qualifications et expériences suivantes:

    • Minimum, une maîtrise en anthropologie, en ethnographie, en santé publique ou dans des domaines connexes, de préférence avec une expérience de la nutrition. Au moins huit années d’expérience confirmée dans la réalisation de recherches ethnographiques sur la découverte de croyances et de pratiques.
    • La maîtrise orale et écrite du kinyarwanda et de l’anglais est essentielle et la connaissance du français est un atout. La consultation est ouverte aux personnes qualifiées, nationales ou internationales. Le consultant peut être international mais doit fournir une capacité en kinyarwanda en faisant appel à un interprète local (les candidates sont vivement encouragées à postuler). 

Pour plus d’information et postuler, cliquez sur le lien ci-dessous

Pour plus d’informations et postuler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *