ONU

Intitulé code d’emploi: CHIEF OF SERVICE, INFORMATION SYSTEMS AND TELECOMMUNICATIONS

Département / Bureau: Office des Nations Unies à Vienne

Lieu d’affectation:  VIENNA

Période de candidature: 13 mai 2020 – 26 juin 2020

Cadre organisationnel

Ce poste est à pourvoir au Service de la technologie de l’information, qui relève de la Division de la gestion de l’Office des Nations Unies à Vienne (ONUV) et de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), à Vienne (Autriche). La personne titulaire du poste est placée sous l’autorité du Directeur de la Division de la gestion et travaille en étroite coopération et coordination techniques avec le Bureau de l’informatique et des communications du Secrétariat de l’Organisation au Siège de l’ONU à New York, et le Centre technologique régional pour l’Europe, situé à l’Office des Nations Unies à Genève (ONUG). Elle dirige la planification, la formulation, la coordination, la mise en œuvre et la gestion des ressources du programme de travail ainsi que la gestion des systèmes de technologie de l’information et des communications (TIC) des bureaux de l’ONUV, de l’ONUDC et de plusieurs autres entités des Nations Unies administrées par l’ONUV et situées à Vienne.

Responsabilités

La personne titulaire planifie, formule, met en œuvre et dirige le programme de travail du Service de la technologie de l’information et s’acquitte des fonctions spécifiques suivantes :

•Diriger, superviser et exécuter le programme de travail du Service de la technologie de l’information placé sous sa responsabilité et superviser la gestion des activités menées par le Service ; veiller à ce que les activités programmées soient menées dans les temps et, selon que de besoin, en coordination avec d’autres entités des Nations Unies ;
•Définir les priorités et assurer l’encadrement technique pour les questions touchant à la technologie de l’information ; coordonner et gérer le travail des unités de travail, des équipes et du personnel pour faciliter la réalisation des objectifs de l’Organisation ; allouer les ressources efficacement et veiller à la haute qualité de tous les produits ; assurer la planification, la gestion et le contrôle des contrats et des biens liés aux TIC ;
•Diriger les activités de gestion du changement afin de contribuer à l’exécution de la stratégie du Secrétariat de l’Organisation des Nations Unies en matière de TIC ;
•Travailler en étroite coordination avec la (le) Coordonnatrice(teur) de programmes (hors classe) de l’Équipe de reconfiguration des processus et de gestion du changement et superviser et coordonner la mise en œuvre technique, liée à la technologie de l’information, des solutions en matière de progiciels de gestion intégré pour l’ONUV, l’ONUDC et d’autres entités concernées à Vienne ;
•Planifier, assurer et gérer les services TIC pour l’ONUDC, y compris ses nombreux bureaux extérieurs et projets de coopération technique ainsi que, s’ils en font la demande, les organismes intergouvernementaux et les États membres ; superviser la conception et le déploiement de solutions informatiques d’entreprise innovantes, durables et abordables pour les États membres de l’ONUDC dans des domaines programmatiques spécifiques ; superviser les négociations avec les agences gouvernementales concernant la conception et le déploiement d’applications ;
•Planifier, assurer et gérer les services de TIC pour l’ONUV, d’autres services du Secrétariat de l’ONU administrés par l’ONUV et, si elles en font la demande, d’autres entités des Nations Unies présentes au Centre international de Vienne et ailleurs ; superviser l’élaboration de solutions innovantes, selon les besoins, dans un environnement commercial en mutation ;
•Diriger des projets de systèmes d’information de grande importance pour l’ONUV et l’ONUDC, qui ont des incidences déterminantes sur les opérations et la communauté des utilisateurs au sens large, notamment en ce qui concerne les fonctions administratives et programmatiques essentielles, les logiciels de gestion des documents, les applications Web, mobiles, de bureau, etc. ; jouer un rôle moteur en matière d’analyse et de conception de systèmes complexes et pour ce qui est d’identifier les besoins en nouveaux systèmes (ou en modification de systèmes existants), y compris s’agissant des évaluations de faisabilité, des spécifications des exigences, de l’élaboration, du déploiement et de la mise en œuvre, des estimations de temps et de coûts, des mesures et des indicateurs de performance ;
•Fournir et améliorer une large gamme de services de TIC destinés aux utilisateurs finaux, notamment dans les domaines de l’appui à la clientèle, des services d’audioconférences et de visioconférences, etc., et mettre au point et assurer l’actualisation des accords de prestation de services et des objectifs en la matière ; proposer de nouveaux services basés en fonction de l’offre et de la demande de TIC ; améliorer et automatiser les processus de prestation de services de TIC ;
•Superviser et mener des évaluations périodiques des risques de sécurité liés à l’exploitation des TIC, en donnant la priorité à la continuité des opérations et à la reprise après sinistre ;
•Coordonner et superviser l’élaboration de rapports sur l’exécution des programmes ou sur des questions de fond ou de programmation liées à la technologie de l’information, rapports destinés à être présentés à la haute direction, aux organes interinstitutionnels, aux organes de décision, etc. ; fournir des examens de fond et des évaluations techniques de la documentation et des rapports préparés par d’autres ;
•Entreprendre et superviser l’exécution des tâches programmatiques et administratives nécessaires au fonctionnement du Service, y compris en ce qui concerne l’élaboration de projets de budget, la mise au point d’éléments relatifs aux budgets axés sur les résultats, la présentation de rapports sur l’exécution du budget et des programmes, la supervision du recouvrement des coûts, les achats, la stratégie de communication et les questions relatives à la prestation de services ; assurer la planification stratégique, l’établissement de rapports et le respect des normes, statuts et règlements ainsi que des recommandations formulées à l’issue de vérifications des comptes ;
•Contrôler le travail du personnel du Service de la technologie de l’information et gérer, guider, valoriser et former le personnel placé sous sa supervision ; encourager le travail d’équipe et la communication entre les membres du personnel au sein du Service et dans l’ensemble de l’Organisation ; évaluer les performances du personnel et recruter du personnel en tenant dûment compte de l’équilibre géographique et de la parité entre les sexes ;
•Représenter l’Office dans le domaine de la technologie de l’information lors de réunions et au sein de groupes de travail, selon les besoins ;
•Organiser et/ou participer à des réunions et des discussions sur des questions de fond en matière de technologie de l’information avec des représentants d’autres organismes des Nations Unies et donner des avis sur les programmes et les questions de fond ; contribuer à l’harmonisation, à la rationalisation et au soutien mondial en temps utile des applications et solutions d’entreprise, ainsi qu’au développement et à la diffusion des meilleures pratiques ;
•Interagir avec les clients internes et externes, les fournisseurs et les organisations partenaires pour assurer la satisfaction continue des clients ;
•S’acquitter d’autres tâches qui pourraient lui être confiées.

Compétences

Professionnalisme : connaître la conception, l’élaboration, la gestion, la mise en œuvre et la maintenance de systèmes et de technologies complexes de l’information et de la communication. Être capable d’élaborer et de superviser de grands systèmes institutionnels centralisés ou décentralisés ; disposer de capacités d’analyse conceptuelle et stratégique pour comprendre les aspects opérationnels et les enjeux commerciaux des systèmes d’information afin d’analyser et d’évaluer de manière approfondie les questions critiques relatives aux systèmes. Connaître l’informatique en nuage, les normes des Nations Unies, les outils de la prochaine génération et la création d’applications administratives « à faible code ». Connaître l’infrastructure informatique de l’Organisation et sa stratégie en matière de technologie de l’information pour les divers domaines d’utilisation. Être capable d’intégrer ses connaissances à des objectifs stratégiques, politiques et opérationnels plus larges. Être en mesure de conseiller la haute direction en ce qui concerne la création de systèmes complexes et des questions connexes d’une grande importance pour l’institution. Être capable d’améliorer les processus et de normaliser les approches ; faire preuve de capacité d’adaptation aux changements de priorités. Posséder d’excellentes qualités de négociateur et l’aptitude à amener les parties à s’entendre sur des questions délicates. Être capable de rédiger des rapports et documents traitant de questions techniques, de revoir les documents rédigés par d’autres et d’en modifier la formulation. Savoir appliquer les règles, règlements, politiques et directives de l’ONU dans des situations professionnelles. Tirer fierté de son travail et de ses réalisations ; faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet ; apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d’honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d’obtenir les résultats escomptés ; agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels ; persévérer face aux obstacles et aux difficultés ; garder son calme dans les situations de crise. Prendre la responsabilité de transversaliser la problématique femmes-hommes et d’assurer l’égale participation des femmes et des hommes dans toutes les activités.

Volonté de perfectionnement : se tenir au fait de l’évolution de sa propre profession/spécialité ; s’employer activement à progresser, sur les plans tant professionnel que personnel ; contribuer à l’apprentissage de ses collègues et subordonnés ; être disposé à apprendre d’autrui ; se tenir au courant de la façon dont son apport est perçu afin d’apprendre et de se perfectionner.

Ouverture à la technologie : se tenir au fait de l’innovation technologique ; comprendre les avantages et les inconvénients que présente la bureautique ; s’employer activement à appliquer la technologie aux tâches qui s’y prêtent ; être disposé à s’initier aux nouvelles technologies.

Compétences en matière d’encadrement :

Qualités de chef : servir de modèle à son entourage ; armer chacun des membres de son équipe des atouts nécessaires pour atteindre les objectifs visés ; s’employer avec dynamisme à mettre au point les stratégies opérationnelles requises ; établir et entretenir des relations très diverses afin de comprendre les besoins et de s’assurer des appuis ; prévoir les conflits et s’efforcer de les résoudre à l’amiable ; s’investir dans le changement et le progrès ; ne pas se cantonner dans le statu quo ; avoir le courage de prendre des positions impopulaires. Prendre l’initiative et la responsabilité de transversaliser la problématique femmes-hommes et d’assurer l’égale participation des femmes et des hommes dans toutes les activités ; faire preuve de la connaissance des stratégies visant à équilibrer les effectifs féminins et masculins et d’une volonté manifeste d’atteindre cet objectif.

Suivi du comportement professionnel :

déléguer les pouvoirs, l’autorité et la compétence requis à ses subordonnés ; veiller à ce que les rôles, les responsabilités et la chaîne hiérarchique soient clairs pour tous et toutes ; estimer avec précision le temps et les ressources nécessaires pour accomplir une tâche et tirer le meilleur parti des compétences ; suivre l’avancement du travail au regard des échéances ; s’entretenir régulièrement avec ses subordonné(e)s des résultats qu’elles ou ils obtiennent, leur faire savoir comment leur apport est perçu et leur donner les conseils nécessaires ; encourager le risque et soutenir la créativité et l’initiative ; appuyer activement les aspirations professionnelles de ses collaborateurs et collaboratrices ; faire preuve de justice dans la notation.

Formation

Un diplôme universitaire du niveau du master en informatique, mathématique, gestion de l’information, systèmes d’information, ingénierie, administration des entreprises ou dans une discipline apparentée est exigé. À défaut, un diplôme de premier cycle dans un domaine similaire assorti de deux années supplémentaires d’expérience professionnelle pertinente peut être accepté.

Expérience professionnelle

Au moins 15 années d’expérience professionnelle, à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés, dans le domaine des opérations informatiques, notamment la planification, la conception, la mise en œuvre et la maintenance de systèmes d’information à grande échelle et d’opérations informatiques mondiales centralisées, sont exigées.
Une expérience en tant que cadre supérieur dans la gestion des ressources informatiques, la modélisation d’entreprise, la gestion de portefeuille et le recouvrement des coûts ainsi que dans des domaines connexes est requise.
Une expérience des stratégies et de la gestion du changement dans le domaine informatique et des cadres d’architecture d’entreprise, ainsi que des plateformes technologiques est exigée.
Une expérience acquise dans le système des Nations Unies ou une organisation internationale analogue est souhaitable.

Connaissances linguistiques

L’anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat de l’ONU. Pour ce poste, la maîtrise de l’anglais est indispensable. La connaissance de l’allemand est un avantage. La connaissance d’une autre langue officielle de l’Organisation est un atout.

Méthode d’évaluation

Les candidats qualifiés pourront être invités à participer à une épreuve d’évaluation et à un entretien axé sur les compétences.

Pour plus d’information, cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *