ONU
Intitulé publication:Chef de la Section russe de rédaction des procès-verbaux de séance, P5
Intitulé code d’emploi:CHIEF OF SECTION, RUSSIAN VERBATIM REPORTING
Département / Bureau:Département de l’Assemblée générale et de la gestion des conférences
Lieu d’affectation:NEW YORK
Période de candidature:19 novembre 2020 – 02 janvier 2021
No de l’appel á candidature:20-Language-DGACM-143888-R-New York (L)

Cadre organisationnel

Le poste est à pourvoir à la Section russe de rédaction des procès-verbaux de séance du Service de la rédaction des procès-verbaux de séance, qui relève de la Division des réunions et des services de publication, au sein du Département de l’Assemblée générale et de la gestion des conférences, à New York. Le (la) titulaire relève du (de la) Chef du Service de la rédaction des procès-verbaux de séance.

Responsabilités

Dans les limites des pouvoirs qui lui sont délégués, le (la) titulaire s’acquitte des fonctions ci-après :
• Superviser et évaluer le travail et le comportement professionnel des réviseur(euse)s et des rédacteur(trice)s de procès-verbaux de séance de la Section.
• Recruter du personnel temporaire pour l’Assemblée générale et d’autres organes, selon qu’il convient.
• Dans le cadre d’un programme défini par le (la) Chef de Service, fournir aux rédacteur(trice)s de procès-verbaux de séance et réviseur(euse)s potentiel(le)s une formation pratique pour les aider à développer et à perfectionner les différents aspects de leur travail.
• Planifier et organiser la répartition quotidienne du travail de la Section et suivre son déroulement.
• Réviser les procès-verbaux de séance.
• Veiller à ce que le texte final corresponde aux normes fixées pour les documents officiels de l’Organisation des Nations Unies.
• Donner des conseils et des orientations aux réviseurs(euse)s et aux rédacteur(trice)s de procès-verbaux pour régler des problèmes délicats en mobilisant connaissances spécialisées, subtilité linguistique et capacité d’appréciation des questions politiques.
• Aider le (la) Chef de Service, selon que de besoin, à établir les supports terminologiques voulus pour répondre aux besoins urgents du Service.
• Choisir, pour les soumettre à l’approbation du (de la) Chef de Service, les textes des épreuves des concours officiels de recrutement des rédacteur(trice)s de procès-verbaux de séance, participer à la présélection des candidat(e)s, lire et noter les épreuves, évaluer les résultats et participer aux entretiens avec les candidat(e)s présélectionné(e)s.
• Remplacer le (la) Chef de Service en son absence.
• S’acquitter de toutes autres tâches connexes qui pourraient lui être confiées.

Compétences

• Professionnalisme : Avoir une bonne connaissance des diverses questions (politiques, sociales, juridiques, économiques, financières, administratives, scientifiques et techniques) traitées par les institutions internationales telles que l’Organisation des Nations Unies. Être capable de travailler sous une pression constante tout en traitant des questions très diverses. Faire preuve de tact et de discernement, et savoir négocier et prendre des décisions. Tirer fierté de son travail et de ses réalisations ; faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet ; apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d’honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d’obtenir les résultats escomptés ; agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels ; persévérer face aux obstacles et aux difficultés ; garder son calme dans les situations de crise.

• Aptitude à planifier et à organiser : définir clairement des buts compatibles avec les stratégies convenues ; hiérarchiser les activités et tâches prioritaires ; modifier les priorités en fonction des besoins ; prévoir suffisamment de temps et de ressources pour mener sa tâche à bien ; tenir compte des risques et des imprévus dans la planification ; suivre l’exécution des plans et les modifier s’il y a lieu ; tirer le meilleur parti du temps dont on dispose.

• Ouverture à la technologie : se tenir au fait de l’innovation technologique ; comprendre les avantages et les inconvénients que présente la bureautique ; s’employer activement à appliquer la technologie aux tâches qui s’y prêtent ; être disposé à s’initier aux technologies nouvelles.

Compétences en matière d’encadrement

• Qualités de chef : servir de modèle à son entourage ; armer chacun des membres de son équipe des atouts nécessaires pour atteindre les objectifs visés ; s’employer avec dynamisme à mettre au point les stratégies opérationnelles requises ; établir et entretenir des relations très diverses afin de comprendre les besoins et de s’assurer des appuis ; prévoir les conflits et s’efforcer de les résoudre à l’amiable ; s’investir dans le changement et le progrès ; ne pas se cantonner dans le statu quo ; avoir le courage de prendre des positions impopulaires ; prendre l’initiative et la responsabilité de tenir compte des questions de genre et d’assurer l’égale participation des femmes et des hommes dans toutes les activités ; faire la preuve d’une bonne connaissance des stratégies visant à équilibrer les effectifs masculins et féminins et manifester la volonté d’atteindre cet objectif.

• Suivi du comportement professionnel : déléguer les pouvoirs, l’autorité et la compétence requis à ses subordonnés ; veiller à ce que les rôles, les responsabilités et la chaîne hiérarchique soient clairs pour tous ; estimer avec précision le temps et les ressources nécessaires pour accomplir une tâche et tirer le meilleur parti des compétences ; suivre l’avancement du travail au regard des échéances ; s’entretenir régulièrement avec ses subordonnés des résultats qu’ils obtiennent, leur faire savoir comment leur apport est perçu et leur donner les conseils nécessaires ; encourager le risque et soutenir la créativité et l’initiative ; appuyer activement les aspirations professionnelles de ses collaborateurs ; faire preuve de justice dans la notation.

Formation

Diplôme universitaire de premier cycle délivré par une université ou un établissement de statut équivalent. Les candidat(e)s à ce poste doivent avoir réussi le concours de recrutement de personnel linguistique organisé par l’ONU pour les traducteur(trice)s-rédacteur(trice)s de comptes rendus analytiques, les éditeur(trice)s, les rédacteur(trice)s de procès-verbaux de séance et les préparateur(trice)s de copie/correcteur(trice)s d’épreuves/éditeur(trice)s de publication, ou un autre concours de recrutement de personnel linguistique de l’ONU tenu avant 2017.Expérience professionnelle

Au moins 10 années d’expérience sont exigées dans les domaines de la traduction, de la rédaction de comptes rendus analytiques, de l’édition, de la rédaction de procès-verbaux de séance, de la préparation de copies, de la correction d’épreuves ou de l’édition de publication.
Une expérience en matière de rédaction de procès-verbaux de séance est souhaitable.
Une expérience en matière d’encadrement est souhaitable.

Connaissances linguistiques

Une parfaite maîtrise du russe, qui doit être la langue principale du (de la) candidat(e), et une excellente connaissance de l’anglais et d’une autre langue officielle de l’ONU sont exigées.

Méthode d’évaluation

Les candidat(e)s qualifié(e)s pourront être invité(e)s à participer à une évaluation puis, éventuellement, à un entretien axé sur les compétences.

Pour plus d’informations et postulez, cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *