Titre du poste: Chargé(e) principal(e) des investissements – Financement agricole et rural, AHFR.1

Grade: PL4

Poste N°: 50103192/50103193

Référence: ADB/21/006

Date de publication: 19-jan-2021

Date de clôture: 18-Feb-2021

Lieu d’affectation: Abidjan, Côte d’Ivoire

Objectifs

LA BANQUE :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement (BAD) est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 81 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux).  Le Programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique nécessaire aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines (High 5) dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour accélérer l’obtention de résultats en Afrique ont été identifiés, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines.

La Banque souhaite recruter un(e) Chargé(e) principal(e) d’investissement dynamique et compétent(e) qui travaillera sur les opérations de financement agricole et rural au sein de la Vice-présidence Agriculture, développement humain et social (AHVP), et plus particulièrement au sein du Département du financement agricole et du développement rural (AHFR).

LE COMPLEXE :

La Vice-présidence chargée de l’agriculture et du développement humain et social est un complexe sectoriel axé sur deux objectifs prioritaires « Nourrir l’Afrique » et « Améliorer la qualité de vie des populations africaines » des High 5 au titre de la Stratégie décennale de la Banque. Les objectifs du complexe sont les suivants : i) l’élaboration de , politiques et de stratégies, ii) la mise à disposition d’une expertise sectorielle pointue aux directions régionales, grâce à un pool de spécialistes qui peuvent être consultés sur les transactions complexes, et iii) l’élaboration de nouveaux instruments de financement. Le Vice-président agit comme porte-parole pour représenter la Banque auprès de parties prenantes externes afin de promouvoir ses actions visant à « Nourrir l’Afrique » et à « Améliorer la qualité de vie des populations africaines Afrique»».

LE DÉPARTEMENT/LA DIVISION QUI RECRUTE :

Le Département du financement agricole et du développement rural travaille en collaboration étroite avec le Département de l’agriculture et de l’agro-industrie et les directions régionales pour contribuer à la mise en œuvre de la stratégie « Nourrir l’Afrique :  stratégie pour la transformation agricole en Afrique 2016-2025 ». Le Département du financement agricole et du développement rural (AHFR) est principalement chargé d’élaborer la stratégie de la Banque relative au financement agricole et rural et au développement rural, d’exécuter des opérations non-souveraines pour la transformation des chaînes de valeur, de représenter la Banque auprès des parties prenantes externes, de fournir une expertise sectorielle aux régions en constituant une réserve de personnes expérimentées pouvant être consultées par les opérations et de combler le déficit financier du développement des chaînes de valeur agricoles impulsé par le secteur privé. Le département est également chargé d’intégrer l’Initiative de financement des risques de catastrophes en Afrique afin de permettre aux pays africains de gérer les risques de catastrophes et d’accéder à un financement ex ante en matière d’assurance avant la survenue d’événements climatiques majeurs.

Le Département comprend deux divisions :  i) la Division du financement agricole et rural (AHFR1) ; et ii) la Division du développement de l’infrastructure rurale (AHFR2). La Division du financement agricole et rural est chargée de travailler avec le secteur privé et financier pour transformer les chaînes de valeur, en identifiant les possibilités d’investissements à long terme pour assurer la sécurité alimentaire et stimuler la croissance économique en Afrique.

La mission de la Division porte sur :

  1. les opérations non souveraines ciblant les entreprises du secteur privé, les fonds d’investissement et les fonds d’impact ;
  2. les investissements de haute qualité et innovants sous forme de dette, de fonds propres, de quasi-fonds propres, de garanties et d’instruments de gestion des risques pour faciliter et mobiliser les investissements du secteur privé ainsi que pour développer et transformer la chaîne de valeur ;
  3. les modalités pratiques de mise en œuvre avec les principaux partenaires de mise en œuvre ;
  4. la gestion des connaissances en matière d’agriculture, de financement rural et les meilleures pratiques ;
  5. la création d’un environnement favorable et l’établissement d’alliances avec les principales parties prenantes ; et
  6. le suivi des résultats et les recommandations de mesures correctives.

LE POSTE :

Le/la Chargé(e) principal(e) des investissements est appelé(e) à initier, concevoir, piloter un processus de vérification préalable aboutissant à l’approbation du Conseil d’administration, à la clôture financière et au premier décaissement pour les opérations du secteur privé (opérations non souveraines) dans le domaine du financement agricole et rural. Les candidatures seront examinées sur la base des compétences, de l’expertise et des antécédents spécifiques. En fonction du profil des candidats, le poste pourrait être basé à Abidjan, Tunis, Nairobi ou Pretoria.


Fonctions et responsabilités

Sous la supervision directe du Chef de division – Financement agricole et rural, le/la Chargé(e) principal(e) d’investissement assumera les fonctions suivantes :

1. Élaboration et traitement des projets

1.1 Assurer la liaison et la coordination avec les autres chargés d’investissement et le personnel de la Banque en ce qui concerne le développement des activités et le montage d’une réserve d’investissements de bonne qualité ; 

1.2 Identifier de manière proactive les partenaires et les possibilités d’investissement potentiels sur la base de l’expérience sectorielle, de la réputation, du potentiel du marché, de la capacité financière et de l’adéquation stratégique ; 

1.3 Évaluer l’attractivité de certaines opportunités d’investissement en mettant l’accent sur la qualité du crédit et l’impact sur le développement et formuler des recommandations à l’intention de la direction ;

1.4 Établir et maintenir des relations solides avec d’autres départements, des clients, des partenaires bancaires et multilatéraux et des représentants du gouvernement pour créer des opportunités d’investissement spécifiques ;

1.5 Préparer des rapports d’évaluation de projets à présenter au département, aux comités d’examen, à la Haute direction et enfin au Conseil d’administration ; 

1.6 Exécuter des financements par prêts, fonds propres, quasi-fonds propres, garanties et instruments de gestion des risques, en s’occupant notamment des mandats, du processus de vérification préalable, de la structuration des transactions, de la négociation des conditions et de la documentation, de l’organisation des syndications et du processus d’approbation interne ;

1.7 Coordonner avec les collègues du secteur les approbations internes afin de trouver de manière proactive des solutions pragmatiques aux défis émergents/ spécifiques du secteur ;

1.8 Élaborer des stratégies de promotion des investissements en Afrique, notamment en ciblant les investisseurs potentiels et en promouvant les produits et services de la Banque de manière proactive ;

1.9 Travailler avec le département juridique pour s’assurer que toutes les transactions sont accompagnées de la documentation juridique appropriée et que la clôture financière est réalisée, et transmettre les projets au personnel chargé de la gestion du portefeuille ;

1.10 Établir et entretenir des relations solides avec les clients, les partenaires bancaires et multilatéraux et les autorités gouvernementales afin de constituer une solide réserve de nouvelles possibilités d’investissement.

2. Concevoir des transactions, des projets et des initiatives innovantes spécifiques

2.1 Entreprendre les travaux sur les aspects des investissements et du développement agricole / agroalimentaire et les aligner sur les objectifs institutionnels.

2.2 Travailler avec les équipes régionales/bureaux pays pour concevoir et mettre en œuvre des programmes d’appui au développement du secteur ;

2.3 Évaluer, structurer, négocier et conclure de nouvelles transactions, en mettant l’accent sur la qualité du crédit et des actifs ( en s’occupant notamment des mandats, du processus de vérification préalable, de la négociation des fiches de conditions et autres documents, des syndications et de l’approbation du Conseil d’administration) ; et

2.4 Fournir un soutien aux autres équipes sectorielles et au titre du portefeuille pour le traitement et la supervision des projets.

3. Relations extérieures et partage des connaissances

3.1 Contribuer à la documentation des enseignements tirés des opérations d’investissement et des nouvelles meilleures pratiques dans ses domaines de compétence ; 

3.2 Participer et contribuer aux sessions d’information et de partage d’expérience avec les parties prenantes internes et externes ;

3.3 Participer et contribuer aux activités de promotion, de diffusion et de renforcement des connaissances relatives aux investissements/opérations, produits et initiatives de la Banque ;

3.4 Fournir une évaluation par les pairs à d’autres collègues afin de partager les connaissances et les informations sur leurs secteurs respectifs ;

3.5 Fournir une orientation et un soutien techniques dans le cadre des approches et des événements de partage des connaissances et des enseignements avec les parties prenantes internes et externes.

3.6 Établir et maintenir des relations solides avec les clients, les partenaires bancaires et multilatéraux et les responsables gouvernementaux pour exploiter des possibilités d’investissement spécifiques.

4. Évaluation des politiques et des projets

4.1 Apporter des contributions et formuler des commentaires sur les projets, les politiques et les autres documents relatifs aux opérations et au développement des secteurs respectifs sur toute une série de thèmes et de secteurs clés.

5. Stratégie, planification et rapports

5.1 Participer à des équipes pertinentes pour la planification et la programmation ;

5.2 Contribuer à l’élaboration de stratégies au niveau régional et coordonner les apports en matière d’investissement ;

5.3 Participer à l’élaboration de la stratégie de gestion des connaissances du département et aider à l’exécution de cette stratégie ; et

5.4 Travailler en étroite collaboration avec les collègues chargés des questions sociales, environnementales, des services consultatifs et de l’assistance technique pour promouvoir la valeur de la Banque auprès des entreprises de ses clients, trouver des solutions pragmatiques aux défis sectoriels spécifiques et produire un impact sur le développement durable.


Critères de sélection

  1. Être titulaire au minimum d’un Master 2 en Administration des Affaires, en Finance ou dans un autre domaine pertinent ; avoir une qualification professionnelle – le titre d’Analyste Financier agréé (Chartered Financial Analyst) serait un plus ;
  2. Justifier d’un minimum de six (6) années d’expérience professionnelle dans le domaine du financement d’entreprises / de projets, de la banque d’investissement, du conseil ou du capital-investissement / capital-risque dont une expérience spécifique en Afrique ;
  3. Être capable de développer des activités commerciales, de structurer et de négocier des accords ; 
  4. Avoir de solides compétences en matière d’analyse, de structuration financière (incluant une expérience en modélisation financière) et un bon jugement en matière d’affaires ;
  5. Une expérience de travail dans une organisation multinationale en Afrique et/ou une expérience spécialisée dans une ou plusieurs organisations similaires serait considéré comme un avantage ;
  6. Faire preuve d’une capacité à coordonner, participer et servir de catalyseur dans le cadre des dialogues stratégiques intersectoriels au sein des réseaux, à l’échelle du pays, entre les collègues de la Banque et d’autres institutions de développement, les gouvernements et d’autres organisations;
  7. Avoir une connaissance des développements économiques et des tendances du marché en Afrique ;
  8. Avoir la capacité de contribuer à la prise de décisions judicieuses et de contribuer à leur exécution ; 
  9. Avoir la capacité de prendre des initiatives, d’interagir efficacement et de manière indépendante avec les hauts fonctionnaires du gouvernement, les cadres supérieurs au niveau des clients potentiels ;
  10. Faire preuve d’un engagement résolu à chercher et à produire des approches d’activités innovantes et créatives, afin de renforcer la performance et créer une plus-value pour la Banque et ses clients;
  11. Posséder d’excellentes aptitudes en matière de résolution de problèmes – Appliquer les connaissances opérationnelles à la résolution de problèmes dans l’intérêt du client (interne et externe) et de l’organisation ;
  12. Avoir de solides compétences en matière d’organisation, d’administration et de gestion du temps ; 
  13. Avoir démontré sa capacité à travailler avec une supervision limitée et à assurer efficacement les prestations sous pression et dans des délais serrés ;
  14. Être disposé à voyager fréquemment et à travailler dans différentes localités ;
  15. Avoir d’excellentes compétences en matière de présentation.;
  16. Être capable de communiquer efficacement en anglais ou en français, avec une bonne connaissance pratique de l’autre langue ; et
  17. Savoir utiliser les applications standards MS Office (Word, Excel, Access et PowerPoint);

Pour plus d’informations et postulez, cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.