• Titre du poste: Spécialiste supérieur chargé des opérations
  • Date de publication: 01/03/2019
  • Date de clôture: 31/03/2019
  • Pays: Côte d’Ivoire

Fonctions et responsabilités

Sous la supervision du responsable des initiatives spéciales de PERN et du responsable du SEFA, le titulaire du poste assumera les tâches et fonctions suivantes :

Gestion des programmes :

  • Superviser la plateforme de gestion de la réserve ou du portefeuille permettant de suivre les projets dans toutes les composantes du SEFA ;
  • Collaborer avec les équipes opérationnelles à l’exécution des activités de gestion du portefeuille, en particulier dans les domaines de la passation des marchés, du traitement juridique des dossiers et des décaissements ;
  • Soutenir l’équipe dans les activités postérieures à l’octroi de dons (structuration de projet) ;
  • Servir de principal agent de liaison et veiller à ce que des réponses soient apportées en temps opportun aux sollicitations des parties prenantes internes et externes ; et
  • Actualiser les directives, les modèles et les manuels d’utilisation destinés aux acteurs internes et externes.

Développement des affaires :

  • Appuyer l’équipe du Secrétariat dans l’identification, l’évaluation et la sélection des projets ;
  • Aider les demandeurs et les coordonnateurs d’activités de la Banque à rédiger les demandes de dons ;
  • Apporter des contributions techniques et soutenir les activités de vérification préalable des demandes de don ;
  • Faciliter et assurer la liaison avec d’autres instruments de financement concessionnels hébergés par la Banque.

Rapports, suivi et évaluation et gestion du savoir :

  • Veiller à l’opérationnalisation du cadre de suivi et évaluation du SEFA ;
  • Effectuer des missions de supervision pour évaluer l’efficacité du programme ;
  • Piloter la préparation du rapport annuel, des mises à jour trimestrielles et des rapports mensuels du SEFA ;
  • Contribuer à l’élaboration de stratégies et plans de travail annuels ainsi qu’au suivi étroit de leur mise en œuvre ;
  • Effectuer des recherches et préparer des notes d’information à la demande de la direction et du responsable du SEFA.

Relations publiques :

  • Coordonner le travail du SEFA en matière de relations publiques et étudier les possibilités de sa présence sur Internet (site Internet de la BAD, site Internet externe, plateforme de données des bailleurs de fonds externes, etc.) ;
  • Gérer le matériel de communication du SEFA, y compris les brochures et les communiqués de presse ;
  • Assurer la liaison et la coordination avec les partenaires internes et externes.

Livrables :

  • Élaborer un programme de travail annuel spécifique concourant à la réalisation des objectifs du SEFA ;
  • Élaborer des rapports d’étape trimestriels ;
  • Diriger la préparation des rapports annuels.

Critères de sélection

Notamment compétences, connaissances et expérience souhaitables

  • Être titulaire d’au moins un Master ou d’un diplôme équivalent en sciences économiques, finances, relations internationales, énergie ou dans un domaine connexe ;
  • Justifier d’un minimum de cinq (5) années d’expérience pertinente en gestion de portefeuille de projets, de préférence liée à des programmes d’assistance technique et de renforcement des capacités ;
  • Avoir une expérience de travail avec des projets et des institutions en Afrique, de préférence avec une certaine familiarité avec les processus et procédures des institutions de financement du développement ;
  • Posséder une certaine expérience du secteur de l’énergie, du développement des affaires et du financement du secteur privé n’est pas obligatoire, mais considéré comme un atout ;
  • Être capable de travailler de façon autonome, proactive et avec peu de supervision ;
  • Avoir une bonne aptitude à communiquer et à travailler en équipe, un jugement professionnel, une bonne présentation et une maturité d’esprit ;
  • Maîtriser les applications MS Office, en particulier Excel et Access ;
  • Avoir des compétences en matière de genre et de diversité ;
  • Être capable de communiquer efficacement (à l’écrit et à l’oral) en anglais ou en français, avec une bonne connaissance pratique de l’autre langue ;
  • Avoir une connaissance pratique d’une autre langue utile pour travailler dans les pays d’Afrique subsaharienne sera un atout ;
  • Maîtriser l’utilisation des applications courantes de la Suite Microsoft Office ; une bonne connaissance  de SAP constitue un atout supplémentaire.

Postuler en ligne en cliquant ci-dessous

Postuler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *