ONU
Intitulé code d’emploi:Specialiste aux finances et au budget
Département / Bureau:Département des stratégies et politiques de gestion et de la conformité bureau de la planification des programmes, des finances et du budget
Lieu d’affectation:NEW YORK
Période de candidature:24 avril 2020 – 07 juin 2020

Cadre organisationnel

Les (2) postes sont à pourvoir dans la Section de la gestion des fonds d’affectation spéciale du Service de l’information financière et des contributions, qui relève de la Division des finances du Bureau de la planification des programmes, des finances et du budget [Département des stratégies et politiques de gestion et de la conformité (DMSPC)]. Les titulaires feront rapport au (à la) Chef de la Section.

La Division des finances est responsable de l’utilisation des ressources financières de l’Organisation des Nations Unies, dont elle rend compte aux autorités concernées. La Section de la gestion des fonds d’affectation spéciale est chargée de l’administration financière des contributions volontaires reçues et de leur utilisation, ainsi que de l’appui international aux bureaux partout dans le monde. Elle établit divers rapports financiers, dont des états financiers certifiés à l’intention des donateurs et des rapports de gestion concernant des fonds d’affectation spéciale ou des fonds d’appui aux programmes. Elle contribue également à l’analyse de divers comptes et contrôle les mouvements de trésorerie en ce qui concerne les contributions volontaires.Responsabilités

Dans les limites des pouvoirs qui lui sont délégués, le (la) titulaire s’acquitte des fonctions ci-après :

Plan-programme :
• Planifier, organiser et gérer l’établissement du plan-programme et sa révision à partir des textes soumis par les départements organiques, en tenant compte des recommandations et des décisions des organes intergouvernementaux compétents.
• Fournir un soutien technique aux organes intergouvernementaux et spécialisés compétents à l’occasion de l’examen du plan-programme et de ses révisions ; faire en sorte d’obtenir l’approbation de l’Assemblée générale.
• Veiller à ce que les textes portant mandat soient fidèlement transposés dans les budgets-programmes.

Établissement du budget :
• Examiner, analyser et arrêter les estimations des coûts et les propositions budgétaires concernant les besoins en personnel et autres ressources, émanant : a) des départements ou bureaux au Siège et hors Siège, y compris les aspects programmatiques ; b) des opérations de maintien de la paix ; veiller à la conformité avec le plan-programme et les autres textes adoptés par les organes délibérants.
• Fournir des renseignements détaillés concernant les ressources à inscrire dans les projets de budget.
• Examiner, analyser et déterminer les incidences financières des états financiers du Conseil de sécurité, ainsi que leurs incidences sur le budget-programme, en tenant compte des textes portant nouveau mandat.
• Fournir un appui technique aux organes intergouvernementaux et spécialisés compétents à l’occasion de l’examen du budget ; aider à obtenir l’approbation de l’Assemblée générale.

Administration du budget :
• Débloquer les crédits alloués, autoriser les sous-allocations, y compris opérer toutes réaffectations de fonds nécessaires, en s’assurant que les dépenses sont justifiées.
• Gérer et suivre l’exécution du budget et recommander toutes réaffectations de fonds nécessaires.
• Surveiller le montant des dépenses pour les maintenir dans les limites autorisées.
• Administrer et surveiller les fonds extrabudgétaires, notamment en examinant les accords conclus et les devis, et en veillant au respect des règles et règlements et des politiques et procédures établies.
• Autoriser les paiements aux gouvernements pour le règlement des primes d’assurance décès et invalidité, du matériel appartenant aux contingents et des demandes de remboursement présentées au titre des lettres d’attribution ; déterminer la moyenne mensuelle de l’effectif des contingents, calculer les montants à rembourser et défrayer les gouvernements des dépenses engagées au titre de la fourniture de contingents.
• Établir des documents sur l’exécution du budget.
• Examiner et mettre au point les rapports sur l’exécution du budget, en analysant les écarts entre les crédits approuvés et les dépenses effectives.
• Fournir un soutien technique aux organes intergouvernementaux et aux organes d’experts concernés.

Finances :
• Gérer des opérations financières complètes, englobant un large éventail de sources de financement, un grand volume de transactions et des activités extrêmement diversifiées.
• Confirmer que les engagements de dépenses proposés ou les dépenses encourues pour des services, des installations, des fournitures ou du matériel, ainsi que les dépenses de personnel, sont conformes au Règlement financier et aux règles de gestion financière de l’Organisation, au budget et aux tableaux d’effectifs pertinents et aux allocations de crédits approuvées.
• Analyser les comptes et examiner ou établir des rapports financiers périodiques. Proposer et appliquer des solutions concernant les transactions problématiques et les irrégularités.
• Veiller à la fiabilité des systèmes de comptabilité, d’information comptable et de contrôle interne et à la tenue de tous les livres.
• Préparer ou consolider les états financiers vérifiés de l’Organisation à soumettre aux commissaires aux comptes. Répondre aux observations formulées par l’audit interne et externe. Examiner les états financiers d’autres entités à certifier par le (la) Contrôleur(euse).
• Établir des rapports financiers importants ou complexes à l’intention de la hiérarchie, y compris des analyses de tendances et des prévisions.
• Fournir un appui technique à l’élaboration et à la mise en œuvre de nouveaux systèmes de comptabilité. Prendre l’initiative d’améliorer les procédures et méthodes comptables.
• Fournir des données aux fins de l’établissement des rapports d’exécution en fin d’année.
• Orienter, former et superviser les fonctionnaires dans le cadre de leurs activités.

D’une manière générale :
• Fournir des conseils et des directives, notamment dans le cadre d’activités de formation, au personnel du Siège et des bureaux régionaux concernant les politiques et les procédures budgétaires et financières, y compris la budgétisation axée sur les résultats.
• Participer aux réunions interservices et aux missions d’évaluation technique portant sur des questions liées aux besoins en ressources, à la programmation, aux finances et au budget.
• Se tenir au courant de tous les documents, rapports ou directives ayant trait aux finances ou aux budgets, pour veiller au respect des recommandations et décisions intergouvernementales ainsi que des politiques et procédures en vigueur à l’ONU.
• Rédiger des rapports sur des questions financières et budgétaires à l’intention des organes intergouvernementaux et de la direction, ainsi que la correspondance.
• Élaborer des documents officiels à l’intention des pays qui fournissent des contingents concernant les remboursements effectués par l’Organisation.
• Revoir et analyser les politiques et procédures financières et budgétaires en vue de recommander des changements ou des modifications à y apporter.
• Exercer les fonctions d’agent(e) certificateur(trice) ou d’agent(e) ordonnateur(trice), conformément aux règles établies.
• Veiller à l’intégrité des systèmes financiers et des systèmes de gestion ainsi que des mécanismes de contrôle qui les sous-tendent.
• Fournir un appui en ce qui concerne la représentation du Secrétaire général aux réunions des organes délibérants.
• Représenter le Bureau ou la Division aux réunions organisées au sein des services et entre eux.
• Planifier, organiser, gérer et superviser au besoin les activités du Groupe ou de la Section qui lui sont assignées.
• Le (la) titulaire du poste peut être amené(e) à s’acquitter d’autres tâches.Compétences

• Professionnalisme : connaissance des principes, procédures et normes en matière de comptabilité d’exercice. Être capable de mener de manière indépendante des travaux de recherche et d’analyse, de cerner les problèmes, de proposer des solutions et de formuler des conclusions et des recommandations. Savoir élaborer avec efficacité des politiques et des procédures. Connaissance des programmes informatiques, y compris les tableurs et les bases de données. Expérience pratique du Règlement financier et des règles de gestion financière, ainsi que du système financier de l’ONU ou d’autres grandes organisations internationales similaires. Tirer fierté de son travail et de ses réalisations ; faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet ; apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d’honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d’obtenir les résultats escomptés ; agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels ; persévérer face aux obstacles et aux difficultés ; garder son calme dans les situations de crise. Prendre la responsabilité de tenir compte des questions de genre et d’assurer l’égale participation des femmes et des hommes dans toutes les activités.

• Esprit d’équipe : collaborer avec ses collègues afin d’atteindre les objectifs de l’Organisation ; solliciter les apports, apprécier à leur juste valeur les idées et la compétence de chacun et être prêt à apprendre de lui ; faire passer l’intérêt de l’équipe avant son avantage personnel ; accepter les décisions finales du groupe et s’y plier, même si elles ne cadrent pas parfaitement avec sa position propre ; partager les réussites de l’équipe et assumer sa part de responsabilité dans ses échecs.

• Aptitude à planifier et à organiser : définir clairement des buts compatibles avec les stratégies convenues ; hiérarchiser les activités et tâches prioritaires ; modifier les priorités en fonction des besoins ; prévoir suffisamment de temps et de ressources pour mener sa tâche à bien ; tenir compte des risques et des imprévus dans la planification ; suivre l’exécution des plans et les modifier s’il y a lieu ; tirer le meilleur parti du temps dont on dispose.Formation

Diplôme universitaire du niveau du master en administration commerciale, finances ou comptabilité, ou dans une discipline apparentée. À défaut, diplôme universitaire du premier cycle assorti d’une expérience professionnelle pertinente. Qualité d’expert(e)-comptable ou de comptable agréé(e), ou équivalent, souhaitable.Expérience professionnelle

Au moins sept années d’expérience professionnelle, à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés, dans le domaine de la comptabilité, des finances, de l’administration, du budget, de l’administration des entreprises ou dans un domaine apparenté, sont exigées.
Une expérience de l’établissement d’états financiers et de rapports à l’intention des donateurs est exigée.
Une expérience de l’utilisation de systèmes financiers ou de modules financiers de progiciels de gestion intégrés tels que ceux d’Oracle, de SAP, de PeopleSoft ou d’outils équivalents est exigée.
Une expérience de l’encadrement et de l’administration du personnel dans le secteur financier est souhaitable.
Une expérience de la recherche et de l’application de méthodes comptables est souhaitable.

Pour plus d’information,cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *