ONU
Intitulé publication:Senior Economic Affairs Officer, P5
Intitulé code d’emploi:Spécialiste des affaires économiques hors classe
Département / Bureau:Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes
Lieu d’affectation:SANTIAGO
Période de candidature:30 décembre 2020 – 12 février 2021
No de l’appel á candidature:20-Economic Affairs-ECLAC-145943-R-Santiago (R)

Cadre organisationnel

Le poste à pourvoir est situé au sein du Groupe de l’innovation et des nouvelles technologies qui relève de la Division de la production, de la productivité et de la gestion. Le Chef du Groupe de l’innovation et des nouvelles technologies fait rapport au Chef de la Division.

La Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC) est l’une des cinq commissions régionales des Nations Unies.
Elle a été créée en 1948 dans le but de contribuer au développement économique et social de la région. Elle a notamment pour mandat de soutenir la conception, le suivi et l’évaluation des politiques publiques et la prestation aux gouvernements de services consultatifs, d’experts et de formation, ainsi que le soutien à la coopération régionale et internationale et aux activités de coordination.

Responsabilités

Sous la supervision générale du Chef de la Division, le Chef du Groupe de l’innovation et des nouvelles technologies accomplit les tâches suivantes :

Analyse économique ou sectorielle
• Diriger ou participer à la formulation, l’organisation et la gestion des programmes d’analyse économique dont il/elle a la charge, ainsi qu’à l’élaboration de stratégies, de politiques et de mesures économiques possibles en vue de leur adoption par les pays, les régions ou la communauté internationale.
• Diriger ou participer à l’identification de problèmes de développement nouveaux ou émergents, potentiellement préoccupants pour la communauté internationale, en particulier ceux qui se présentent à l’échelle régionale ou mondiale, et mettre au point et développer des programmes pour y faire face.
• Superviser une équipe d’économistes chargés de cette tâche.
• Commander les études et analyses économiques qui ne peuvent être réalisées en interne.
• Concevoir, planifier et gérer des réunions de groupes d’experts, des séminaires et des consultations analogues contribuant à la réalisation des produits de l’unité de travail.
• Élaborer des rapports relatifs au développement en vue de leur publication par les Nations Unies.
• Préparer les interventions du personnel de rang supérieur et effectuer des présentations sur des thèmes économiques s’adressant à des publics spécialisés et non spécialisés.

Soutien intergouvernemental
• Apporter un soutien technique direct sur les questions liées au développement aux organes intergouvernementaux (tels que l’Assemblée générale, la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED), le Conseil économique et social, le Conseil du commerce et du développement, les commissions régionales et leurs organes subsidiaires respectifs) en leur fournissant des conseils stratégiques, des orientations techniques et en contribuant à la formation d’un consensus.
• Gérer la contribution du groupe à la préparation et à la gestion des réunions des organes intergouvernementaux.
• Représenter le groupe organisationnel aux réunions nationales, régionales et internationales sur des thèmes liés au développement.

Coopération technique
• Établir et entretenir des rapports avec des hauts fonctionnaires des gouvernements des états membres et veiller à apporter une réponse aux demandes de conseils et/ou d’assistance sur des questions et des politiques économiques.
• Négocier avec les donateurs et les gouvernements récipiendaires à propos des programmes et des projets d’assistance technique.
• Organiser et coordonner la coopération entre les États membres en ce qui concerne les programmes ou les problèmes économiques.
• Diriger ou participer à des missions de coopération technique.

Soutien programmatique
• Assumer la direction du groupe organisationnel.
• Contribuer à la formulation du plan à moyen terme, du programme de travail et du budget du groupe et participer à l’élaboration du programme de travail général de l’organisation ainsi qu’à d’autres tâches similaires.
• S’occuper de diverses questions administratives intéressant la Division.
• S’acquitter d’autres tâches, selon que de besoin.

Compétences

PROFESSIONNALISME: Aptitude à appliquer des concepts et des théories économiques dans les analyses industrielles, sectorielles et technologiques et les politiques de promotion du développement durable. Capacité de mener des recherches indépendantes sur des sujets économiques, et d’établir la pertinence, la validité et la précision des données fournies par différentes sources. Capacité d’élaborer des politiques économiques et de formuler des recommandations quant à leur mise en œuvre. Tirer fierté de son travail et de ses réalisations. Faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du Sujet. Apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d’honorer Les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d’obtenir les résultats escomptés. Agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels. Persévérer face aux obstacles et aux difficultés. Garder son calme dans les situations de crise.

ESPRIT D’EQUIPE: Collaborer avec ses collègues afin d’atteindre les objectifs de l’Organisation; Solliciter les apports, apprécier à leur juste valeur les idées et la compétence de chacun et être prêt à apprendre de lui; Faire passer l’intérêt de l’équipe avant son avantage personnel; Accepter les décisions finales du groupe et s’y plier, même si elles ne cadrent pas parfaitement avec sa position propre; Partager les réussites de l’équipe et assumer sa part de responsabilité dans ses échecs.

APTITUDE A PLANIFIERAIT A ORGANISER: Définir clairement des buts compatibles avec les strategies convenues; Hiérarchiser les activités et tâches prioritaires; modifier les priorités en fonction des besoins; Prévoir suffisamment de temps et de ressources pour mener sa tâche à bien; Tenir compte des risques et des imprévus dans la planification; Suivre l’exécution des plans et les modifier s’il y a lieu; Tirer le meilleur parti du temps dont on dispose

QUALITES DE CHEF: Servir de modèle à son entourage; Armer chacun des membres de son équipe des atouts nécessaires pour atteindre les objectifs visés; S’employer avec dynamisme à mettre au point les stratégies opérationnelles requises ; Etablir et entretenir des relations très diverses afin de comprendre les besoins et de s’assurer des appuis ; Prévoir les conflits et s’efforcer de les résoudre à l’amiable ;S’investir dans le changement et le progrès; ne pas se cantonner dans le statu quo Avoir le courage de prendre des positions impopulaires.

Formation

Diplôme universitaire supérieur (master ou équivalent) en l’économie ou un domaine connexe est requis. Un diplôme universitaire de premier cycle en combinaison avec deux des années supplémentaires d’expérience qualifiante peuvent être acceptées à la place de l’université avancée diplôme.

Expérience professionnelle

Au moins dix années d’expérience à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés sont requises dans la recherche et l’analyse économiques, la formulation de politiques, l’application de principes économiques dans les programmes de développement ou un domaine afférent.
Une expérience en matière de recherche économique et de formulation de politiques dans le domaine du développement industriel, sectoriel et technologique est requise.
Une expérience dans la conduite de recherches portant sur l’économie dans la région de l’Amérique latine et des Caraïbes est nécessaire.
Une expérience de participation à la coopération technique en matière d’économie dans la région de l’Amérique latine et des Caraïbes est souhaitable.
Une expérience est souhaitable dans le soutien en matière de développement aux organismes intergouvernementaux, tels que la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement.
Une expérience dans la supervision et la coordination du travail d’une équipe d’économistes est désirable.

Connaissances linguistiques

Les langues de travail du Secrétariat des Nations Unies sont l’anglais et le français. Pour ce poste, la maîtrise de l’anglais et de l’espagnol est indispensable.

Pour plus d’informations et postulez, cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *