ONU

Intitulé publication:         PUBLIC INFORMATION OFFICER, P4

Intitulé code d’emploi:  Spécialiste de l’information

Département / Bureau:                Département de la communication globale (DCG)

Lieu d’affectation:           ADDIS ABABA

Période de candidature:               02 mars 2020 – 16 avril 2020

No de l’appel á candidature:        20-Public Information-DGC-131816-R-Addis Ababa (X)

Cadre organisationnel

Le bureau régional du Bureau de la coordination des activités de développement à Addis-Abeba fournit un appui stratégique aux coordonnateurs résidents (représentants désignés du Secrétaire général de l’ONU) dans le cadre de la mise en œuvre intégrée du Programme de développement durable à l’horizon 2030 et de la réalisation des objectifs de développement durable au niveau des pays. Ce poste, relevant du Département de la communication globale, est à pourvoir au bureau régional du Bureau de la coordination des activités de développement et exige l’entretien de relations de travail étroites avec le Service des centres d’information de la Division de la communication stratégique du Département, qui fixe les priorités de l’Organisation en matière de communication et de mobilisation à l’échelle mondiale. Le (la) titulaire du poste fait rapport au (à la) Chef de la Section de l’appui au programme du Service des centres d’information du Département et est placé(e) sous la supervision générale du (de la) Directeur(trice) régional(e) du Bureau.

Responsabilités

Dans les limites des pouvoirs qui lui sont délégués, le (la) titulaire s’acquitte des fonctions ci-après :

– En mettant l’accent sur la réalisation du développement durable dans les pays de la région, prendre la direction de l’élaboration, de la coordination et de la planification de la stratégie de communication ainsi que de la mise en œuvre de campagnes de communication traditionnelles ou sociales complexes et de grande envergure (activités de promotion à l’échelle mondiale, programmes d’information destinés à la région ou portant sur de vastes sujets ou des questions spécifiques, etc.) ; s’il y a lieu, coopérer avec des départements du Secrétariat de l’ONU, des commissions économiques régionales, des organismes, des fonds et des programmes des Nations Unies en vue de coordonner et d’exécuter des campagnes à l’échelle du système et d’en intégrer les messages et les thèmes dans tous les événements et les produits pertinents.

– Assurer la coordination, fournir des avis et conseils spécialisés au (à la) Directeur(trice) régional(e) du Bureau de la coordination des activités de développement et à des responsables, à de haut(e)s fonctionnaires et à d’autres fonctionnaires de l’information du Département de la communication globale concernant diverses questions, méthodes et stratégies en matière de communication et de relations publiques ; prévoir et résoudre les problèmes de communication et de dialogue stratégique avec le public, notamment à l’aide de mécanismes efficaces pour les communications de crise et la surcapacité temporaire en cas de crise dans la région concernée.

– Établir et coordonner des partenariats stratégiques avec les principaux partenaires, y compris les membres des groupes des Nations Unies chargés de la communication dans la région, afin de s’assurer leur concours et d’optimiser l’incidence des activités de promotion ; éventuellement, faire office de porte-parole et d’agent(e) de liaison principal(e) auprès des médias, d’organismes gouvernementaux, de groupes nationaux, d’organisations du secteur privé, d’établissements d’enseignement, d’organisations internationales, etc.

– Élaborer divers produits d’information à l’appui de grandes campagnes, notamment le Programme de développement durable à l’horizon 2030 et les objectifs de développement durable, et en superviser et en coordonner l’élaboration.

– Rechercher des sources de financement et d’autres formes d’assistance pour des campagnes d’envergure.

– Rédiger des articles à paraître sur les sites Web de l’Organisation et ses comptes dans les médias sociaux ainsi que dans des revues, rapports, ouvrages et bulletins d’information de l’ONU et revoir des textes établis par des fonctionnaires moins expérimenté(e)s.

– Évaluer les résultats et le retentissement d’activités de communication ; rendre compte des faits nouveaux, tendances et attitudes concernant l’ONU.

– Représenter l’Organisation à des réunions et conférences ; donner des conférences et présenter des exposés à des groupes au sujet des activités de l’ONU, et plaider en faveur de causes importantes ; prendre les dispositions nécessaires pour assurer la couverture médiatique et organiser des interviews, des rencontres et des réunions d’information à l’intention des médias ; organiser des séminaires, conférences et manifestations publiques consacrés à des questions et des événements majeurs intéressant l’Organisation.

– Mettre en place des réseaux d’information et des réseaux régionaux de praticiens (spécialistes des communications des bureaux des coordonnateurs résidents et directeurs des centres d’information des Nations Unies) ; planifier et superviser la mise à la disposition du public de documents d’information sur l’ONU, aussi bien en ligne que hors ligne ; planifier et organiser des activités de proximité.

– Aider à assurer le bon fonctionnement du bureau régional, notamment en concourant à la coordination des activités techniques et administratives relatives à la communication et à la mobilisation, en interprétant et en faisant connaître les règles, en formulant des conseils sur les questions de procédure, en améliorant les systèmes de présentation de rapports, en répondant à des questions d’ordre opérationnel et administratif, en établissant des propositions budgétaires, en élaborant et en coordonnant des programmes de formation et en assurant le suivi, la communication et l’évaluation de leurs résultats.

– Coordonner et diriger, lorsqu’il y a lieu, une équipe de fonctionnaires de l’information et encadrer et superviser le travail de fonctionnaires moins expérimenté(e)s dans la région dans le cadre de projets spécifiques.

Compétences

Professionnalisme : connaissance des différents aspects de l’information et de la communication, concernant en particulier la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030 dans la région. Aptitude à traiter un éventail de questions, compte tenu des événements politiques, des attitudes du public et des conditions locales. Aptitude à conceptualiser, à élaborer et à mettre en œuvre des campagnes d’information de grande envergure. Aptitude à analyser et à exploiter rapidement diverses informations provenant de sources variées. Aptitude à traiter avec diplomatie des situations délicates auprès des publics visés et à entretenir des relations fructueuses. Aptitude à rédiger divers types de documents de façon claire et concise. Aptitude à faire des exposés devant divers auditoires. Tirer fierté de son travail et de ses réalisations ; faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet ; apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d’honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d’obtenir les résultats escomptés ; agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels ; persévérer face aux obstacles et aux difficultés ; garder son calme dans les situations de crise. Prendre la responsabilité de tenir compte des questions de genre et d’assurer l’égale participation des femmes et des hommes dans toutes les activités.

Aptitude à la communication – S’exprimer clairement et efficacement, tant oralement que par écrit ; écouter les autres, bien les comprendre et donner suite comme il convient ; poser les questions voulues afin d’obtenir des éclaircissements et faciliter le dialogue ; adapter le langage, le ton, le style et la présentation au public auquel on s’adresse ; partager l’information avec tous ceux qu’elle intéresse et tenir chacun au courant.

Esprit d’équipe – Collaborer avec ses collègues afin d’atteindre les objectifs de l’Organisation ; solliciter les apports, apprécier à leur juste valeur les idées et la compétence de chacun et être prêt à apprendre de lui ; faire passer l’intérêt de l’équipe avant son avantage personnel ; accepter les décisions finales du groupe et s’y plier, même si elles ne cadrent pas parfaitement avec sa position propre ; partager les réussites de l’équipe et assumer sa part de responsabilité dans ses échecs.

Aptitude à planifier et à organiser : Définir clairement des buts compatibles avec les stratégies convenues ; hiérarchiser les activités et tâches prioritaires ; modifier les priorités en fonction des besoins ; prévoir suffisamment de temps et de ressources pour mener sa tâche à bien ; tenir compte des risques et des imprévus dans la planification ; suivre l’exécution des plans et les modifier s’il y a lieu ; tirer le meilleur parti du temps dont on dispose.

Formation

Diplôme universitaire du niveau du master dans l’un des domaines suivants ou dans une discipline apparentée : communication, journalisme, relations internationales, information. À défaut, diplôme universitaire du premier cycle assorti de deux années supplémentaires d’expérience pertinente.

Expérience professionnelle

Au moins sept ans d’expérience professionnelle, à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés, dans les domaines de la communication, du journalisme, des relations internationales, de l’information ou dans un domaine connexe.

Une expérience de l’élaboration et de l’exécution de campagnes de communication stratégiques multimédias destinées à un public divers est exigée.

Une expérience de l’entretien et de la gestion de relations avec les médias est exigée.

Une expérience de la collaboration avec des équipes opérant dans plusieurs bureaux extérieurs ou de la supervision de leurs travaux est exigée..

Une expérience de la gestion des ressources, y compris le personnel et le budget, en vue de faciliter les activités de communication et de mobilisation, est souhaitable.

Une expérience d’au moins un an en rapport avec le contexte politique, social et économique de la région concernée est souhaitable.

Connaissances linguistiques

L’anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat de l’ONU. Pour le poste à pourvoir, la maîtrise de l’anglais est exigée. La connaissance d’une autre langue officielle de l’ONU est souhaitable.

Méthode d’évaluation

L’évaluation des candidats qualifiés pourrait inclure un exercice d’évaluation, pouvant être suivi d’un entretien d’appréciation des compétences.

Plus d’informations et candidature ci-dessous

POSTULER ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *