ONU
Intitulé code d’emploi:Spécialiste de la gestion des programmes hors classe
Département / Bureau:Programme des Nations Unies pour l’environnement
Lieu d’affectation:NAIROBI
Période de candidature:25 août 2020 – 08 octobre 2020
No de l’appel á candidature:20-Programme Management-UNEP-139404-R-Nairobi (X

Cadre organisationnel

Le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) est l’autorité mondiale de premier plan en matière d’environnement, chargée de définir le programme mondial pour l’environnement, de promouvoir la mise en œuvre cohérente du volet environnement du développement durable au sein du système des Nations Unies et ayant autorité pour défendre la cause de l’environnement mondial. La Division juridique du PNUE est la division chargée au premier chef d’assurer les fonctions du PNUE dans le domaine du droit et de la gouvernance de l’environnement et des questions stratégiques connexes, y compris celles liées aux accords multilatéraux sur l’environnement. Pour ce faire, ses travaux portent principalement sur les axes suivants : guider la communauté internationale dans l’élaboration progressive d’une législation en matière d’environnement; aider les États à mettre au point et à appliquer des mesures juridiques, institutionnelles et politiques pour faire face aux problèmes environnementaux émergents et importants ; faciliter la coopération et la coordination des accords multilatéraux sur l’environnement entre eux et avec le PNUE; collaborer avec les secrétariats des accords multilatéraux sur l’environnement en vue d’aider les Parties à s’acquitter de leurs obligations au titre de ces accords; faciliter la concertation politique entre les États sur les questions de droit et de gouvernance de l’environnement au niveau international. Le poste est à pourvoir à la Division juridique, à Nairobi. Sous la supervision du (de la) Directeur(trice) adjoint(e) de la Division juridique, le (la) titulaire s’acquitte des fonctions ci-après.

Responsabilités

•Planifier, coordonner et superviser la planification des programmes et projets de la Division et la préparation du travail pour les initiatives relevant de projets et de sous-programmes.
•Gérer, coordonner et diriger les activités administratives et d’appui aux programmes au sein de la Division, notamment la gestion des fonds, la gestion des ressources humaines, la gestion des connaissances et la communication, et l’appui à la coordination du sous-programme Gouvernance environnementale; assurer la fourniture d’un appui administratif et aux programmes qui permette de mener à bien les programmes de travail de fond et les activités programmées de la Division en temps voulu, en coordination avec les bureaux compétents à l’échelle de l’organisation, s’il y a lieu.
•Gérer, superviser et coordonner le personnel placé sous sa responsabilité afin d’assurer la fourniture effective de l’appui administratif et aux programmes susmentionné au sein de la Division ; analyser les projets établis par d’autres aux niveaux programmatique et technique.
•Contribuer au suivi et à l’établissement de rapports sur l’exécution du budget et des programmes ou sur des questions programmatiques ou techniques, s’il y a lieu.
•Veiller à ce que les résultats produits par le personnel placé sous sa supervision maintiennent des normes de qualité; que les rapports soient clairs, objectifs et fondés sur des données complètes ; Veiller à ce que tous les produits du personnel placé sous sa responsabilité répondent aux normes applicables avant que la dernière main n’y soit mise, afin de garantir le respect des mandats correspondants.
•Préparer et coordonner les contributions au programme de travail de la Division, définir les priorités et donner des conseils sur l’affectation des ressources pour la production des extrants dans les délais prévus.
•Superviser les tâches programmatiques et administratives nécessaires au fonctionnement de la Division, notamment l’établissement des instruments juridiques pertinents, la budgétisation, le suivi, l’établissement de rapports pour la gestion axée sur les résultats, les activités liées aux ressources humaines, la gestion et la communication des connaissances et la coordination des sous-programmes.
•S’acquitter de toutes autres tâches qui pourraient lui être confiées.

Compétences

PROFESSIONNALISME: connaître le domaine général d’activité et les domaines relevant expressément de sa compétence ; savoir rédiger des rapports et des documents sur des questions techniques, analyser les documents rédigés par d’autres fonctionnaires et en modifier la formulation; appliquer les règles, règlements, politiques et directives de l’ONU dans des situations professionnelles; tirer fierté de son travail et de ses réalisations ; faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet ; apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d’honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d’obtenir les résultats escomptés; agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels; persévérer face aux obstacles et aux difficultés; garder son calme dans les situations de crise.

APTITUDE À LA COMMUNICATION: s’exprimer clairement et efficacement, tant oralement que par écrit; écouter les autres, bien les comprendre et donner suite comme il convient ; poser les questions voulues afin d’obtenir des éclaircissements et faciliter le dialogue; adapter le langage, le ton, le style et la présentation au public auquel on s’adresse; partager l’information avec tous ceux qu’elle intéresse et tenir chacun au courant.

• APTITUDE À PLANIFIER ET À ORGANISER: définir clairement des buts compatibles avec les stratégies convenues; hiérarchiser les activités et tâches prioritaires; modifier les priorités en fonction des besoins; prévoir suffisamment de temps et de ressources pour mener sa tâche à bien; tenir compte des risques et des imprévus dans la planification; suivre l’exécution des plans et les modifier s’il y a lieu; tirer le meilleur parti du temps dont on dispose.

QUALITÉS DE CHEF: servir de modèle à son entourage; armer chacun des membres de son équipe des atouts nécessaires pour atteindre les objectifs visés; s’employer avec dynamisme à mettre au point les stratégies opérationnelles requises; établir et entretenir des relations très diverses afin de comprendre les besoins et de s’assurer des appuis; prévoir les conflits et s’efforcer de les résoudre à l’amiable; s’investir dans le changement et le progrès; ne pas se cantonner dans le statu quo; avoir le courage de prendre des positions impopulaires; prendre l’initiative et la responsabilité de transversaliser la problématique femmes-hommes et d’assurer l’égale participation des femmes et des hommes dans toutes les activités; faire la preuve d’une bonne connaissance des stratégies visant à équilibrer les effectifs féminins et masculins et manifester la volonté d’atteindre cet objectif.

SUIVI DU COMPORTEMENT PROFESSIONNEL: déléguer les pouvoirs, l’autorité et la compétence requis à ses subordonné(e)s; veiller à ce que les rôles, les responsabilités et la chaîne hiérarchique soient clairs pour tous (toutes); estimer avec précision le temps et les ressources nécessaires pour accomplir une tâche et tirer le meilleur parti des compétences; suivre l’avancement du travail au regard des échéances; s’entretenir régulièrement avec ses subordonné(e)s des résultats qu’ils (elles) obtiennent, leur faire savoir comment leur apport est perçu et leur donner les conseils nécessaires; encourager le risque et soutenir la créativité et l’initiative; appuyer activement les aspirations professionnelles de ses collaborateur(trice)s; faire preuve de justice dans la notation.

Formation

Diplôme universitaire du niveau du master dans le domaine des politiques ou de la gestion de l’environnement, du droit, des relations internationales, des sciences politiques, du commerce ou de l’administration publique, de la finance ou dans une discipline apparentée. À défaut, diplôme universitaire du premier cycle assorti de deux années supplémentaires d’expérience pertinente.

Expérience professionnelle

Au moins 10 années d’expérience professionnelle, à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés, dans le domaine de la gestion de projets ou de programmes, de l’administration ou dans un domaine apparenté.
Une expérience au sein du système des Nations Unies ou d’une organisation internationale analogue, en particulier dans le domaine de l’environnement, est souhaitable.
Une expérience des processus de gestion budgétaire et financière des organisations internationales ou multinationales est souhaitable.

Connaissances linguistiques

L’anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat de l’Organisation des Nations Unies. Pour le poste à pourvoir, la maîtrise de l’anglais, tant à l’oral qu’à l’écrit, est exigée. La connaissance d’une autre langue de travail de l’ONU est souhaitable.

Méthode d’évaluation

Les candidat(e)s qualifié(e)s pourront être invité(e)s à participer à une évaluation technique et à un entretien axé sur les compétences.

Pour plus d’informations et postulez, cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *