INTITULÉ DU POSTEPrésident du Conseil de Régulation de l’ARREC
GRADED2
SALAIRE ANNUELUC 76,359.51 USD120,480.04
STATUT5 ans non renouvelables
AGENCEAutorité de Régulation Régionale du secteur de l’Electricité de la CEDEAO (ARRE
SUPÉRIEUR HIÉRARCHIQUECommissaire chargé de l’Énergie et des Mines
SUBORDONNÉS·     Membres du Conseil (ingénieur, économiste, juriste, financier/ comptable)·     Chargé de Programme principal, Communication·     Chargé de Programme principal, Administration, Ressources humaines (RH) et Finances·     Chargé de Programme principal, Règlementation technique·     Conseiller en stratégies·     Auditeur interne·     Chargé de Programme principal, Relations extérieures et Communication·     Assistant de Direction·     Chauffeurs
LIEU DE TRAVAILACCRA, GHANA

APERÇU DES TÂCHES

Placé(e) sous l’autorité du Commissaire chargé de l’énergie et des mines, le/la titulaire du poste supervisera l’ensemble des activités, programmes, projets, politiques, directives en lien avec le développement régional du marché et de la régulation de l’électricité et dans l’espace CEDEAO.

RÔLE ET RESPONSABILITÉS

  • Assurer le rôle d’ordonnateur principal du conseil de régulation. Représenter le conseil de régulation dans toutes les activités et représente l’ARREC à toutes les instances de droit;
  • Organiser, suivre, coordonner et superviser toutes les activités de l’ARREC et de son personnel;
  • Préparer l’ordre du jour, organiser et présider les réunions du conseil de régulation;
  • Ordonner et exécuter le budget préparé par le conseil de régulation de l’ARREC et approuvé par le conseil des ministres de la CEDEAO;
  • Assurer la diffusion et la publication des décisions prises par le conseil de régulation sur les échanges transfrontaliers d’électricité au sein de la CEDEAO et assurer le fonctionnement quotidien de l’agence;
  • Superviser les activités de l’ARREC relatives à l’administration, aux finances, à la comptabilité et aux ressources humaines ;
  • Promouvoir le travail d’équipe et la collaboration au sein du personnel de l’ARREC placé sous sa supervision directe en fournissant une orientation et des conseils clairs, en fixant des objectifs réalisables et en favorisant un environnement qui leur permet d’accomplir leurs tâches de manière responsable, efficace et efficiente;
  • Promouvoir un environnement de travail positif, respectueux des hommes et des femmes, tout en veillant à l’observance des normes de conduite les plus élevées à l’agence;
  • Identifier les opportunités et mettre en œuvre l’innovation et l’amélioration continue en faveur de l’excellence organisationnelle et de la performance de classe mondiale;
  • Informer en permanence le Commissaire à l’énergie et aux mines de la CEDEAO sur les progrès et les défis rencontrés dans la mise en œuvre des programmes et projets, la mobilisation des ressources, ainsi que sur les questions techniques, politiques, stratégiques, administratives, financières, comptables;
  • Superviser et suivre toutes les activités de l’ARREC, en veillant à maximiser les opportunités de coordination des programmes de travail, en fournissant des orientations et des contributions techniques et politiques et en garantissant l’application des normes de qualité les plus élevées, dans le cadre de l’évaluation des performances de l’ARREC;
  • Mettre en œuvre les accords de financement et/ou d’assistance technique et interagir régulièrement avec les partenaires techniques et financiers;
  • Élaborer le budget annuel de l’ARREC et suivre sa mise en œuvre;
  • Évaluer les programmes et projets mis en œuvre par le l’agence;
  • Préparer et soumettre des rapports aux organes statutaires de l’ARREC;
  • Collaborer étroitement avec le Système d’Échanges d’Énergie Électrique Ouest Africain (EEEOA) pour développer le marché régional de l’électricité de la CEDEAO;
  • Poursuivre  le renforcement des capacités des instances nationales de régulation de l’énergie;
  • S’acquitter de toute autre tâche assignée par le supérieur hiérarchique.

QUALIFICATIONS ET EXPÉRIENCE

  • Être titulaire d’une Maîtrise (ou équivalent) en génie électrique/électromécanique, énergie, économie, finances ou droit obtenue d’une université reconnue, dans une discipline liée au mandat de l’organisation et au poste.
  • Justifier de quinze (15) années d’expérience avec une prise de responsabilité progressive dans le domaine de l’énergie notamment dans la production, le transport, la distribution ou la vente et/ou la réglementation, le droit, l’économie les finances,  la gestion financière ou la diplomatie, en tant que chef d’équipe, avec au moins sept (07) années d’expérience acquise dans des domaines liés aux interventions de la CEDEAO; Attester d’une expérience de travail avec des États membres et des délégations dans le cadre d’organisations internationales, notamment en ce qui concerne la planification, le financement et la supervision de programmes et projets;
  • Avoir une bonne connaissance des réformes institutionnelles et de la réglementation du secteur de l’énergie électrique;
  • Posséder de bonnes connaissances des questions de politique énergétique, en particulier des réformes institutionnelles du secteur de l’électricité, ainsi que des questions économiques liées aux échanges transfrontaliers d’électricité et à la gestion du marché de l’électricité (planification, tarification/ prix, concurrence, financement, etc.);
  • Disposer de bonnes connaissances des institutions et des mécanismes communautaires en vigueur dans l’espace CEDEAO et avoir une expérience probante dans le domaine de la régulation du secteur de l’énergie électrique en Afrique de l’Ouest; Une expérience des relations et des négociations internationales sera un atout supplémentaire;
  • Avoir une bonne connaissance de l’élaboration de politiques et de stratégies, de la gestion du changement et de questions connexes, avec résultats / impacts géographiques considérables;
  • Être apte à diriger l’élaboration, la gestion et l’examen de rapports et de documents portant sur des questions techniques et politiques;
  • Connaitre les politiques, le management, les systèmes et procédures de gestion administratives, budgétaires et des ressources humaines de la CEDEAO, ainsi que les réglementations en vigueur dans l’espace communautaire;
  • Avoir une expérience de haut niveau dans l’établissement de partenariats stratégiques, la collaboration et l’harmonisation de points de vue avec de multiples intervenants internes et externes sur des questions critiques/complexes.

LIMITE D’AGE

Etre âgé de moins de 50 ans. Cette disposition ne s’applique pas aux candidats internes.

Pour plus d’informations et postulez, cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *