Numéro de l’offre: 532047

Lieu: Afrique: Benin

Durée : 6 mois. (A partir du 1er Juillet 2020)

I- BUT DE LA CONSULTATION :

Le Bénin a bénéficié pour la période 2014-2018 de l’appui de GAVI dans le cadre du second accord pour le Renforcement du Système de Santé (RSS2). Cette subvention de GAVI au pays a été gérée essentiellement par une Unité de Coordination des Programmes de Renforcement du Système de Santé (UCP-PRPSS) conjointement avec les subventions de la Banque Mondiale (BM) et du Fonds Mondial (FM) et par l’Agence Nationale pour la Vaccination et les Soins de Santé Primaires (devenue Agence Nationale des Soins de Santé Primaires : ANSSP) pour quelques subventions de montants peu élevés.

Malgré les capacités du PRPSS à gérer les subventions des 3 bailleurs, l’évaluation de la capacité du programme (Program Capacity Assessment/ PCA) réalisée par PWc recrutée par GAVI avait indexé la viabilité de l’UCP au-delà de 2017 au vu de l’arrêt des subventions de la BM au 30 juin et du FM au 31 décembre 2017.  A l’arrêt de la subvention de la BM, l’Instance Nationale de Coordination du FM a demandé l’arrêt du FBR au 30 juin 2017, décision endossée aussi par GAVI sur les 2 zones sanitaires couvertes par son financement.  Cette situation a conduit à la fin des activités de l’UCP-PRPSS. La même évaluation des capacités du Programme a mis en évidence des faiblesses structurelles au niveau du système et des capacités de gestion de l’ANV-SSP qui ne la qualifient pas pour être récipiendaire et gestionnaire des subventions de GAVI au Bénin. Cette situation est d’autant plus critique que le Pays se prépare à élaborer une nouvelle soumission pour le renforcement de son système de santé.

Les recommandations de l’évaluation de la capacité du programme (PCA) ont été retranscrites en Exigences en matière de gestion des subventions (Grant Management Requirements ou GMR) et partagées avec le pays. Les GMR proposent que, pour une période transitoire de 24 mois, les fonds des subventions transitent par l’UNICEF, période pendant laquelle devra se faire le renforcement progressif des capacités de l’ANV-SSP en vue de lui confier ultérieurement l’entièreté de la gestion des subventions GAVI.

Aussi, le cadre d’Engagement de Partenaires pour l’Assistance Technique au Pays (PEF/TCA) signé en 2018 par le Bénin, GAVI et les partenaires de l’Alliance au Bénin a-t-il prévu le recrutement d’assistants techniques dans le domaine du suivi programmatique et autres domaines pour le renforcement des capacités de l’Agence.

Depuis le début du mois de mars 2020, le pays a enregistré ses premiers cas de covid19 et donc compte parmi les pays touchés par cette pandémie. La gestion et la lutte contre cette pandémie nécessite la prise et l’adoption de mesures de protection drastiques et rigoureuses qui pourraient engendrer de perturbations dans la continuité de l’offre des services de vaccination avec pour conséquence la non-vaccination des enfants et le risque de la survenue d’épidémies de maladies évitables par la vaccination. Il apparaît donc nécessaire de mettre en place des stratégies qui permettent la continuité de l’offre adéquat des services de vaccination dans un contexte de pandémie de COVID 19.

En conséquence, la mise en œuvre de toutes les activités devra se faire dans le strict respect des mesures de lutte contre le COVID 19 éditées par le Bureau pays de l’UNICEF et du gouvernement en fonction de l’évolution de la pandémie.

L’appel à candidature, objet des présents Termes de références, vise à recruter un spécialiste en santé publique chargé du suivi programmatique afin d’appuyer l’Agence Nationale des Soins de Santé Primaires (ANSSP) y compris dans le contexte du COVID-19.

II- OBJECTIF GENERAL DE LA CONSULTATION

Contribuer à l’amélioration des performances de l’ANSSP

A- Objectifs spécifiques

• Appuyer techniquement l’équipe de l’ANSSP pour la mise en œuvre du Plan de Travail PEV 2020 ;

• Faire le suivi de la mise en œuvre du plan de riposte COVID 19 en lien avec les services de vaccination au niveau de l’ANNSP ;

• Assurer un suivi programmatique des activités notamment en matière d’offre des services de vaccination ;

• Appuyer techniquement l’équipe de l’ANSSP dans le processus de relance du PEV de routine à travers la Stratégie ‘‘Atteindre Chaque Enfant au Bénin : vers la suppression des causes d’iniquité’’ dans les communes prioritaires ;

• Appuyer l’ANSSP pour la mise en œuvre de la composante communautaire de l’approche sur l’équité vaccinale dans les départements ;

• Développer des stratégies de continuité des offres des services de vaccination dans un contexte de COVID 19 ;

• Faire le suivi de l’impact de la gestion du COVID19 sur l’offre des services de vaccination et proposer des stratégies de mitigation des effets ;

• Appuyer techniquement l’équipe de l’ANSSP pour la réalisation des enquêtes de couverture vaccinale dans les communes de mise en œuvre de la Stratégie ‘‘Atteindre Chaque Enfant au Bénin : vers la suppression des causes d’iniquité’’ ;

• Faire le suivi de la mise en œuvre du processus de l’Optimisation de la logistique vaccinale ;

• Appuyer techniquement l’équipe de l’ANSSP pour la réalisation d’une auto-évaluation à mi-parcours de la Gestion Efficace des Vaccins (GEV) ;

• Assurer le suivi de la mise en œuvre des recommandations et de la feuille de route issue de la table ronde sur la Vaccination ;

• Appuyer l’ANSSP pour la rédaction des notes de soumission pour l’introduction de nouveaux vaccins (deuxième dose du vaccin contre l’Hépatite B, le vaccin Men Afrivac) dans le PEV de routine ;

• Organiser les analyses des tableaux de bord PEV Plus au niveau des départements

• Appuyer le rapportage périodique et la mesure des progrès vers l’atteinte des résultats planifiés ;

• Participer aux Activités de Vaccination Supplémentaire (AVS) ;

• Apporter l’appui technique aux consultants départementaux ;

• Produire des compte rendus et rapports périodiques de sa mission.

Le consultant travaillera en collaboration avec les acteurs de l’ANSSP sous la supervision du Chef de la section Survie et épanouissement de l’enfant et du Spécialiste en santé.

B- RESPONSABILTES ET TACHES. ECHEANCE DES LIVRABLES ET TERMES DES PAIEMENTS.

Se référer au fichier attaché pour les précisions détaillées sur les responsabilités, livrables, échéances des livrables et termes de paiement.

III- QUALIFICATIONS ET EXPERIENCE REQUISES

  •  Qualifications

– Avoir un diplôme de Doctorat en médecine avec un diplôme complémentaire en épidémiologie, santé publique, promotion de la santé, économie/management des programmes de   santé ou dans tout autre domaine connexe et pertinent, Santé   publique ou   dans un domaine connexe et pertinent ;

– Avoir  suivi une formation aboutissant à un certificat en matière de   vaccinologie, gestion du PEV ou tout autre domaine connexe et pertinent.

  • Expérience de travail

– Avoir au moins 08 années d’expérience professionnelle dont 6 ans au moins en qualité de Manager ou de Responsable suivi-évaluation à un haut niveau de projets/programmes de santé ;

– Avoir une expérience avérée en tant qu’agent ou assistant technique avec l’Administration Publique béninoise :

– Avoir une bonne connaissance du système de santé béninois avec notamment une   expérience de travail d’au moins 5 années au niveau opérationnel ;

– Avoir une bonne expérience des approches d’analyse et de programmation   centrées sur l’Equité ;

– Avoir des expériences managériales réussies et documentées en matière de   transfert de compétences ;

– Avoir une Intégrité morale et professionnelle ;

– Avoir une aptitude à travailler en équipe pluridisciplinaire ;

– Avoir une aptitude à travailler sous pression ;

– Avoir une bonne capacité à produire des analyses, des synthèses et des   rapports

– Avoir une bonne expérience antérieure de la conduite de missions similaires avec une ou plusieurs agences du Système des Nations Unies et des agences d’aide au développement dans les environnements de développement stables, de     crise et de post-crise serait un atout ;

– Avoir une bonne connaissance de l’outil informatique (Excel, Word, PowerPoint, Internet, etc.)

  •   Connaissance Linguistique :

–  Une excellente maîtrise de la langue française aussi à l’oral qu’à l’écrit est exigée.

–  Une bonne de l’anglais constitue un atout.

Plus d’informations et postulez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *