INTITULÉ DU POSTEDirecteur des Transports
INSTITUTIONCommission de la CEDEAO
GRADED1
SALAIRE ANNUELUC 81,435.54 USD128,488.99
STATUSPermanent
AGENCE
DÉPARTEMENTInfrastructures
DIRECTIONTransports
DIVISION
SUPÉRIEUR HIÉRARCHIQUECommissaire aux Infrastructures
SUBORDONNÉS·        Chargé de Programme principal (CPP), Routes et Chemins de Fer·        Chargé de Programme principal (CPP), Corridors maritimes et facilitation du Transport·        Chargé de Programme principal (CPP), Transport aérien
LIEU DE TRAVAILABUJA, NIGERIA

APERÇU DES TÂCHES
Placé(e) sous l’autorité du Commissaire aux infrastructures, le/la titulaire du poste aura à sa charge trois (3) divisions techniques à savoir (i) la division des routes et des chemins de fer; (ii) la division des corridors maritimes et de la facilitation des transports; et (iii) la division du transport aérien.Il/Elle assurera le leadership et la gestion du portefeuille des transports, conformément à l’article 32 du Traité de la CEDEAO qui vise à aider les États membres à faire évoluer les politiques, lois et réglementations communes des transports, à développer un vaste réseau de chemins de fer et d’autoroutes praticables en toutes saisons au sein de la Communauté en donnant la priorité aux autoroutes interétatiques, améliorer le transport maritime et la logistique, assurer un transport aérien dynamique, abordable et bien connecté pour soutenir la libre circulation des biens, des personnes et des services. 
RÔLE ET RESPONSABILITÉS•    
Fournir des conseils sur la préparation et la mise en œuvre de politiques, lois et règlementations communes dans le domaine du transport pour la communauté ouest-africaine;•     Mettre en œuvre des interventions visant à soutenir le développement d’un vaste réseau ferroviaire et la transformation du réseau d’autoroutes communautaires en corridors de développement de classe mondiale pour stimuler la croissance économique dans leur zone d’influence;•     Élaborer des programmes et de plans à court, moyen et long termes pour la planification, construction, la réhabilitation et/ou l’entretien des infrastructures routières et ferroviaires dans l’espace CEDEAO;•     Formuler des programmes et des projets destinés à améliorer le transport maritime, y compris les services de navigation côtière et les voies navigables interétatiques;•     Promouvoir le développement de services de transport aérien régional abordables, fiables, bien connectés et efficaces en l’Afrique de l’Ouest et au-delà;•     Développer des politiques, des programmes et des stratégies visant à assurer la standardisation des services et des systèmes du transport routier (véhicules, limites de chargement, signalisation, normes de conception, équipement, entretien et réparations, etc.), du transport aérien (aéronefs, aéroports, sûreté et sécurité, tarification, etc.), du transport par voie ferroviaire (gabarits, matériel roulant, signalisation, services et fonctionnement, gestion, etc.) et du transport maritime (capacité et sécurité des infrastructures portuaires, respect des normes ISPS, efficacité portuaire, etc.) ainsi que des autres modes de transport jugés nécessaires conformément aux meilleures pratiques modernes;•     Assumer des fonctions managériales eu égard à la planification et au financement des équipes de projet, à la préparation des budgets sectoriels et la prise des mesures de développement du personnel correspondant en vue d’assurer la mise en œuvre;•     Assurer des fonctions d’appui aux entreprises, y compris concernant  la gestion financière des projets, l’assistance à la préparation des offres pour soumission, ainsi que le développement et l’accompagnement des autres employés;•     S’acquitter de toute autre tâche pouvant lui être assignée par le supérieur hiérarchique. 
QUALIFICATIONS ET EXPÉRIENCE•    
Être titulaire d’un Master (ou équivalent) en transport, génie civil, économie des transports, politique/ planification des transports ou dans tout autre domaine similaire obtenue d’une université reconnue.•     Justifier d’une expérience d’au moins douze (12) années avec une prise de responsabilité progressive en gestion de compétences dans le domaine des infrastructures, de l’ingénierie et de la politique des transports (routier, maritime, ferroviaire ou aérien) auprès d’une structure nationale ou internationale;•     Avoir une expérience dans l’analyse des infrastructures dans le contexte des pays en développement, y compris cinq (5) ans de travail international pertinent et cinq (5) ans à un niveau de supervision avec une capacité avérée à superviser et à diriger les processus et programmes d’élaboration de politiques;•     Posséder une vaste expérience dans les projets d’infrastructure;•     Avoir géré au moins trois (3) projets liés au transport aux niveaux régional, multinational ou continental dans au moins deux (2) principaux modes de transport (maritime, ferroviaire, aérien et routier);•     Posséder une expérience dans le transport multimodal intégrant tous les modes de transport, y compris par la voie aérienne, le chemin de fer, l’aménagement routier, les opérations portuaires et frontalières, les systèmes de transit, les dépôts intérieurs de conteneurs, l’entreposage et les groupements logistiques;•     Réunir les compétences et la capacité nécessaires pour mobiliser les États membres dans la mise en œuvre et l’application des politiques du marché commun des transports; être apte à soutenir la création et l’opérationnalisation de compagnies aériennes régionales plus viables, compétitives et rentables pour soutenir le programme d’intégration régionale; savoir coordonner le bon fonctionnement des principales organisations aéronautiques pertinentes pour la région de l’Afrique de l’Ouest;•     Avoir une expertise avérée de la gestion, de la mise en œuvre et du suivi des projets et programmes régionaux avec les agences intergouvernementales, les acteurs privés et les groupes de soutien internationaux dans le cadre de la stratégie de promotion des infrastructures de la CEDEAO;•     Avoir une connaissance appliquée du développement des infrastructures pour soutenir les priorités économiques (macro), les options de fourniture de services d’infrastructure en faveur des pauvres, le financement des infrastructures, la budgétisation et la recherche de fonds;•     Posséder de bonnes connaissances des infrastructures publiques en Afrique de l’Ouest, être averti des opportunités et des défis;•     Être apte à travailler avec des partenaires au développement, des organismes sous-régionaux, l’Union africaine et d’autres communautés économiques régionales en vue de développer et mettre en œuvre des initiatives de corridors de développement, des infrastructures portuaires et des programmes et solutions de transport maritime et de logistique pour le développement économique et social de l’Afrique de l’Ouest;•     Avoir une expérience de la mise en œuvre d’au moins trois (3) projets à l’aide des procédures de passation des marchés et de décaissement des partenaires au développement tels que l’Union européenne, la Banque mondiale, le DFID, la BAD, la JICA, entre autres.
LIMITE D’AGE
Etre âgé de moins de 50 ans. Cette disposition ne s’applique pas aux candidats internes.

Pour plus d’informations et postulez, cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *