Offre d’emploi: 16 / mars / 2021 

Date de fermeture: 13 / Avr / 2021, 23:59:00 

Unité organisationnelle : Centre d’investissement de la FAO – Solutions d’investissement pour une alimentation et une agriculture durables (CFI) 

Type d’emploi: Poste de travail 

Type de demande : Professionnel 

Niveau scolaire : P-3 

Emplacement principal: Divers emplacements 

Durée : CDD: 2 ans avec possibilité de prolongation 

Numéro de poste : 2008294, 2006165, 2008302, 2008303, 0023582, 0023418 et autres. 

Code CCOG : 1L09 

AVIS IMPORTANT: veuillez noter que la date et l’heure de fermeture affichées ci-dessus sont basées sur les paramètres de date et d’heure de votre appareil personnel

Cadre organisationnel


Le Centre d’investissement (CFI) promeut les investissements dans la sécurité alimentaire, l’agriculture, le développement rural, la gestion des ressources naturelles et l’agro-industrie dans les pays en développement et les pays en transition, en aidant les gouvernements et les parties prenantes nationales, les principaux partenaires de développement, en particulier les institutions financières internationales la planification et la mise en œuvre de leurs investissements pour assurer la sécurité alimentaire et la nutrition, rendre l’agriculture, la foresterie et la pêche plus durables et plus productives, réduire la pauvreté rurale, rendre les chaînes de valeur alimentaires plus efficaces et inclusives et promouvoir l’adaptation au changement climatique et / ou l’atténuation de ses effets.
 
CFI est un centre multidisciplinaire composé de quatre services axés sur la région, à savoir le service Afrique orientale, centrale et australe, le service Asie et Pacifique, le service Europe et Asie centrale, le service Amérique latine et Caraïbes et le service Proche-Orient, Afrique du Nord et Afrique de l’Ouest. .Les postes sont situés au Service de l’Afrique orientale, centrale et australe (ACIA), du Service de l’Asie et du Pacifique (FCEI), de l’Europe et de l’Asie centrale, de l’Amérique latine et des Caraïbes (CFIC) et du Service du Proche-Orient, de l’Afrique du Nord et de l’Afrique de l’Ouest ( CFIE).
Profils techniques demandés (ou intitulés de poste):

  • Économiste;
  • Agent des finances rurales;
  • Agent de l’agro-industrie / des systèmes alimentaires;
  • Agent des institutions rurales;
  • Sociologue rural;
  • Agent des régimes fonciers;
  • Ingénieur en irrigation et infrastructure rurale;
  • Agent agricole;
  • Agent forestier;
  • Agent des pêches;
  • Responsable de la production et de la santé animales;
  • Agent de gestion des ressources naturelles / changement climatique.

Lignes de reporting
Le responsable du soutien aux investissements relève du Chef du Service de l’Afrique de l’Est, du Centre et du Sud (ACIA), ou du Chef du Service de l’Asie et du Pacifique (FCEI), ou du Chef, Europe et Asie centrale, Amérique latine et Caraïbes (CFIC) , ou le Chef du Service du Proche-Orient, de l’Afrique du Nord et de l’Afrique de l’Ouest (CFIE).
Résultats clés
Fourniture d’une expertise / assistance technique et d’un appui au renforcement des capacités pour (i) la conception d’opérations d’investissement, en collaboration avec les parties prenantes du pays et les partenaires coopérants, pour mobiliser des ressources pour la sécurité alimentaire, l’agriculture, le développement rural, la gestion des ressources naturelles et l’agro-industrie; et (ii) appui à la mise en œuvre et évaluation des opérations d’investissement, conformément au Cadre stratégique de la FAO.
Fonctions clés

  • Participe à des équipes multidisciplinaires pour assister les gouvernements dans l’identification et la préparation d’opérations d’investissement dans les domaines de la sécurité alimentaire, de l’agriculture, du développement rural, de la gestion des ressources naturelles et de l’agro-industrie, et participe à des missions de pré-évaluation et d’évaluation.
  • Soutient la mise en œuvre des opérations d’investissement et la préparation de l’évaluation finale.
  • Participe à la préparation d’études et de stratégies sur la sécurité alimentaire, l’agriculture, le développement rural, la gestion des ressources naturelles et l’agro-industrie, à la formulation de plans et programmes nationaux d’investissement sectoriel et / ou sous-sectoriel.
  • Soutient le développement de systèmes alimentaires inclusifs et durables impliquant les producteurs, leurs organisations, d’autres acteurs du secteur privé, les organisations de la société civile et les gouvernements.
  • Contribue aux activités de renforcement des capacités dans les domaines de la sécurité alimentaire, de l’agriculture, du développement rural, de la gestion des ressources naturelles et du soutien à l’investissement dans l’agro-industrie au personnel gouvernemental, aux acteurs non étatiques et aux organisations du secteur privé.
  • Prépare des rapports conformément aux exigences des gouvernements et des partenaires financiers.
  • Favorise le partage des connaissances et les meilleures pratiques lors de réunions et conférences internationales, et interagit avec des partenaires internationaux et nationaux.
  • Établit, promeut et entretient des relations avec les programmes stratégiques pertinents, les unités techniques de la FAO et les bureaux décentralisés afin d’assurer les meilleures synergies entre les travaux d’investissement, de politique et d’innovation à l’appui des pays membres.
  • Soutient les activités de mobilisation de ressources conformément à la stratégie institutionnelle de la FAO.
     
    LES CANDIDATS SERONT ÉVALUÉS PAR RAPPORT À CE QUI SUIT

Exigences minimales

  • Diplôme universitaire supérieur en économie, économie agricole, sciences agricoles, sciences de l’environnement, gestion de l’agro-industrie, gestion des ressources naturelles, ingénierie de l’irrigation et du drainage, ingénierie des infrastructures rurales, sciences sociales ou dans un domaine connexe.
  • Cinq ans d’expérience pertinente dans la conduite d’études analytiques sur le secteur agricole / rural / sous-secteur, et / ou dans la planification, la conception, la supervision d’opérations d’investissement agricole et rural, y compris l’élaboration d’études de faisabilité et la mise en œuvre d’opérations d’investissement agricole et rural dans les pays en développement et / ou pays en transition.
  • Connaissance pratique de l’anglais et connaissance limitée d’une autre langue officielle de la FAO (arabe, chinois, français, russe ou espagnol).

Compétences

  • Focus sur les résultats
  • Travail en équipe
  • la communication
  • Construire des relations efficaces
  • Partage des connaissances et amélioration continue

Compétences techniques / fonctionnelles

  • Une expérience de travail dans plus d’un lieu ou domaine de travail, en particulier dans des postes sur le terrain, est souhaitable.
  • Étendue et pertinence de l’expérience dans les domaines de la sécurité alimentaire, de l’agriculture, du développement rural, de la gestion des ressources naturelles et des études analytiques sur la transformation agro-alimentaire et l’évaluation de programmes.
  • Étendue et pertinence de l’expérience de la participation à des équipes multidisciplinaires pour la préparation de stratégies et d’études sectorielles ainsi que pour la formulation, l’appui à la mise en œuvre ou l’évaluation des opérations de sécurité alimentaire, d’agriculture, de développement rural, de gestion des ressources naturelles et d’investissement dans la chaîne de valeur.
  • Étendue et pertinence de l’expérience dans la conception des investissements, le soutien à la mise en œuvre et les procédures d’évaluation des principaux partenaires de développement de la FAO, en particulier la Banque mondiale, le Fonds international de développement agricole (FIDA) et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), et l’Afrique Banque de développement et / ou autres banques régionales ou nationales.
  • Pertinence de l’expérience en matière de renforcement des capacités pour la conception et la mise en œuvre d’investissements dans la sécurité alimentaire, l’agriculture, le développement rural, la gestion des ressources naturelles et l’agro-industrie.
  • Capacité avérée à rédiger des rapports techniques en anglais.
  • Une connaissance pratique du français pour l’ACIA, du français ou de l’arabe pour le CFIE et de l’espagnol ou du russe pour le CFIC serait un atout.

Pour plus d’informations et postulez, cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.