Titre du poste: Chargé Supérieur de la Société Civile

Date de publication: 24-aoû-2020

Date de clôture: 23-sep-2020

Lieu d’affectation: Abidjan, Côte d’Ivoire


Objectifs

LA BANQUE :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement, qui œuvre pour la croissance économique et le progrès social en Afrique. Elle compte 81 États membres, dont 54 pays africains (pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté, grâce à une croissance économique inclusive et durable. Pour mieux se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, Cinq grands domaines (High 5) dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour accélérer l’obtention de résultats en Afrique ont été définis, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines.

LE COMPLEXE :

La Vice-présidence Agriculture, développement humain et social est un complexe sectoriel axé sur les objectifs prioritaires « Nourrir l’Afrique » et « Améliorer la qualité de vie des populations africaines » des High 5 de la Stratégie décennale de la Banque. Le Complexe a pour principaux objectifs : i) l’élaboration de politiques et de stratégies ; ii) la mise à disposition des régions d’une expertise sectorielle pointue en constituant un pool de spécialistes qui peuvent être consultés pour leur expertise au sujet des transactions complexes ; iii) l’élaboration de nouveaux instruments de financement ; et iv) la représentation de la Banque auprès des parties prenantes externes afin de promouvoir ses actions visant à « Nourrir l’Afrique » et « Améliorer la qualité de vie des populations africaines ».

LE DÉPARTEMENT/LA DIVISION QUI RECRUTE :

Le Département Genre, femmes et société civile est chargé de mettre en œuvre les objectifs prioritaires « Améliorer la qualité de vie des populations africaines » des High 5 de la Stratégie décennale, avec un accent particulier sur le genre, les femmes et la société civile. Le Département a également pour mission d’améliorer la cohérence et la coordination des questions liées au genre et aux organisations de la société civile entre les Complexes. Il veillera à ce que les objectifs stratégiques se traduisent dans l’affectation des ressources, que le suivi et la gestion de la performance s’améliorent et que l’obtention des résultats bénéficie d’une attention accrue.

La Division de la société civile et de la coopération avec les communautés (AHGC.2) coordonne, assure le suivi et établit des rapports sur la coopération avec la société civile à l’échelle de la Banque afin de garantir que la coopération avec la société civile (CSE) fait partie intégrante des procédures et politiques de la BAD. 

LE POSTE :

Le/la Chargé supérieur de la société civile sera basé dans l’un des bureaux régionaux de la Banque. Il/elle est appelé-e à accompagner l’intégration effective du volet « coopération avec la société civile » dans : i) la Stratégie décennale 2013-2022 de la Banque ; et ii) les priorités au titre des High 5 pour soutenir l’intégration dudit volet dans les opérations de la Banque dans la région ; et à apporter un appui aux approches innovantes visant à promouvoir la participation et l’inclusion dans les pays membres régionaux (PMR). 


Fonctions et responsabilités

Sous la supervision directe de la Cheffe de la division AHGC.2, le/la Chargé(e) supérieur de la société civile a pour mission de fournir un soutien stratégique et technique à l’intégration de la coopération avec la société civile dans toutes les opérations de la Banque, tout en promouvant les meilleures pratiques internationales afin de refléter les principes de participation et d’inclusion ainsi que les pratiques relatives à la gestion des prêts et des dons. Le titulaire du poste participera à l’élaboration et à la mise en œuvre des directives et des outils relatifs à la coopération avec la Société Civile.

Le/la Chargé supérieur de la société civile travaillera avec d’autres complexes et départements régionaux pour s’assurer que les opérations, politiques et directives de la Banque reflètent l’engagement de la Banque en matière de coopération avec la Société Civile afin de promouvoir l’inclusion et la participation des citoyens dans les pays membres régionaux.

Le/la titulaire du poste fournira des conseils stratégiques et un appui à la mise en œuvre afin de mettre au point une approche opérationnelle en matière d’intégration de la coopération avec la société civile dans le dialogue sur les politiques et dans les opérations.

Sous la supervision de la cheffe de la division AHGC.2, /la Chargé Supérieur de la Société Civile aura également pour mission principale d’œuvrer à l’intégration de la coopération avec la société civile au sein de l’institution et dans ses opérations. Pour ce faire, il/elle apportera son appui et sa contribution au montage, à l’élaboration et à la mise en œuvre de projets des secteurs public et privé, ainsi qu’aux documents de stratégie pays, à l’examen des documents pays et aux études économiques et sectorielles, afin de s’assurer qu’ils tiennent dûment compte des préoccupations de la société civile. Le/la chargé supérieur de la société civile assumera, et autres, les fonctions suivantes :

  • Participer à des dialogues sur les politiques et des activités de plaidoyer sur l’engagement de la société civile dans les PMR ;
  • Donner des orientations dans l’examen et la mise à disposition de données opérationnelles en vue de la prise en compte de la coopération avec la société civile dans les projets de la Banque afin d’améliorer des opportunités économiques et des réalisations en matière de développement qui soient inclusives ;
  • Nouer des partenariats institutionnels stratégiques en matière de coopération avec la société civile et mobiliser des ressources pour la mise en œuvre de projets connexes ;
  • Aider à l’élaboration d’indicateurs pour mesurer l’impact de la coopération avec la société civile dans le cadre des projets financés par la Banque ;
  • Contribuer à la mise en place et au renforcement des mécanismes de suivi et évaluation pour garantir que les résultats et l’impact des activités des programmes sont mesurés et évalués dans la perspective d’un apprentissage et d’une amélioration continus ;
  • Collecter et mettre à la disposition des bureaux pays, des informations relatives à la coopération avec la société civile dans chacun des pays (par exemple sous la forme de « profils de coopération avec la société civile » au niveau national) ;
  • Collaborer avec les membres des différents départements pour soutenir l’élaboration et la mise en œuvre de stratégies innovantes de coopération avec la société civile et d’incitations à l’inclusion économique dans les opérations de la Banque ; 
  • Promouvoir l’approche « une seule banque » en veillant à ce que les objectifs communs à toutes les Divisions du département et aux autres Départements et Complexes fassent l’objet d’un suivi et soient mis en œuvre afin de favoriser la collaboration entre les divisions et l’engagement nécessaire de l’ensemble de la Banque à l’accomplissement du mandat du département ;
  • Participer à la collecte, à l’analyse et à la diffusion d’informations sur la coopération avec la société civile ; 
  • Donner des orientations sur la participation de la Division dans les équipes chargées des projets et des documents de stratégie pays (dès la phase d’identification à la supervision en passant par l’évaluation) afin d’influer sur les activités et les résultats en matière de coopération avec la société civile ;
  • Fournir des analyses de bonne qualité et apporter des contributions substantielles à l’élaboration des documents stratégiques, aux évaluations par les pairs et aux études sectorielles et économiques de la Banque en rapport avec l’inclusion financière et économique en vue de la coopération avec la société civile ; 
  • Initier et piloter la mise au point de produits du savoir portant sur les arguments économiques en faveur de la coopération avec la société civile afin d’améliorer la mise en œuvre des High 5 et des principaux programmes phares sélectionnés ;
  • Contribuer aux analyses/notes d’information/études de cas portant sur les projets de la Banque afin de vulgariser les résultats en matière de coopération avec la société civile ;
  • Contribuer aux recherches et aux études relatives à la coopération avec la société civile et/ou aux activités de sensibilisation et de renforcement des compétences des organes de la société civile ;
  • Assurer la liaison avec les principales OSC/ONG, institutions multilatérales, nationales et régionales et toutes les parties prenantes concernées dans les pays et régions desservis par le bureau régional à des fins de partenariats, de partage d’informations, de mise en réseau et de collaborations opérationnelles potentielles ;
  • Organiser et/ou participer à des formations techniques, des séminaires et des sommets politiques dans des domaines connexes ;
  • Exécuter toute autre tâche qui lui est confiée, dans l’intérêt de la Banque.

Critères de sélection

  • Être titulaire d’au moins un Master 2 / DEA / DESS ou d’un diplôme équivalent en sciences sociales, gouvernance, développement international, développement, économie ou dans des domaines connexes.
  • Justifier d’un minimum de cinq (5) années d’expérience professionnelle dans la coopération avec la société civile et l’inclusion sociale en matière de développement et avoir une expérience de la gestion des projets.
  • Faire preuve d’une bonne compréhension des questions sociales régionales, de l’analyse et de l’élaboration de politiques ; une bonne connaissance des pratiques des principales organisations de développement bilatérales et multilatérales partenaires dans les pays africains serait un atout supplémentaire.
  • Avoir une expérience avérée du dialogue sur les politiques ;
  • Posséder de solides compétences en matière de communication et d’organisation pour traiter avec différentes parties prenantes d’horizons divers et être apte à travailler dans des situations complexes.
  • Être apte à créer des relations de travail efficaces dans un environnement multiculturel caractérisé par sa diversité.
  • Être capable de communiquer efficacement (à l’écrit et à l’oral) en français ou en anglais, avec une bonne connaissance pratique de l’autre langue.
  • Maîtriser l’utilisation des applications courantes de la Suite Microsoft Office (Word, Excel, Access, PowerPoint) ; la connaissance de SAP est souhaitable.

Pour plus d’information et postulez, cliquer ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *