• Titre du poste: Chargé principal de la gouvernance et de la gestion économique
  • Date de publication: 04/04/2019
  • Date de clôture: 03/05/2019

Fonctions et responsabilités

Sous la supervision et la direction du Directeur en charge de la Gouvernance et le Bureau de coordination de la gouvernance et de la gestion des finances publiques (ECGF), le Chargé principal de la gouvernance et de la gestion économique devra :

Stratégie et planification :

  1. Contribuer à l’élaboration de politiques sectorielles et nationales de même que des stratégies de gouvernance économique dans les pays membres régionaux (PMR) en collaboration avec les agences gouvernementales et les bureaux pays.
  2. Engager le dialogue sur la réforme des politiques avec les responsables gouvernementaux et les partenaires au développement sur la politique de gouvernance et les réformes. 
  3. Contribuer à la préparation de déclarations de politique générale, de notes de synthèse et de divers rapports sur les questions de gouvernance économique.
  4. Contribuer à la préparation des documents de stratégie d’intégration régionale, des documents de stratégie pays et des évaluations des politiques et des institutions nationales afin de s’assurer que les questions de gouvernance et de gestion économique sont intégrées et traitées de manière adéquate.
  5. Représenter la Banque dans ses activités avec les partenaires au développement sur le cadre macroéconomique du pays.

Gestion de projets :

  1. Piloter/appuyer les équipes de la Banque dans la préparation et la mise en œuvre d’opérations axées sur des programmes et des projets d’appui institutionnel au plan national et régional ;
  2. Gérer un portefeuille actif de projets/programmes pays, pour veiller à la mise en œuvre en temps voulu, conformément aux objectifs convenus ;
  3. Impliquer toutes les parties prenantes concernées, y compris les pouvoirs publics des PMR, les autres partenaires au développement et les parties concernées (y compris les sociétés civiles) ou d’autres parties prenantes dans les activités du cycle de projet ;
  4. Veiller à ce que les questions techniques, économiques, financières et transversales clés soient intégrées aux projets.

Activité économique sectorielle et partage du savoir :

  1. Effectuer des examens, des analyses et des rapports sur les initiatives de gestion économique des gouvernements, en veillant à ce qu’elles soient prises en compte lors de la conception et de la mise en œuvre de projets et programmes ;
  2. Piloter/appuyer la préparation d’évaluations des dépenses publiques et de la responsabilisation financière et d’autres travaux d’analyse et de diagnostic en amont sur la gouvernance et les systèmes de gestion des finances publiques ;
  3. Coordonner avec les autres partenaires au développement œuvrant dans ce domaine, et servir de point focal pour les engagements au niveau des pays dans ces sens ;
  4. Contribuer aux activités de plaidoyer, de diffusion et de consolidation du savoir sur les questions sectorielles, la gestion des finances publiques, la politique fiscale, les dépenses publiques ;
  5. Participer à des réseaux pertinents en matière de gouvernance et de gestion économique et financière.

Supervision du personnel :

  1. Diriger des équipes de projet et superviser le travail des membres de l’équipe ;
  2. Encadrer d’autres membres du personnel ;
  3. Superviser le travail des consultants.

Critères de sélection

Notamment compétences, connaissances et expérience souhaitables

  1. Être titulaire d’au moins un Master ou d’un diplôme équivalent en économie, administration publique, gouvernance/science politique, droit ou autres domaines connexes.
  2. Avoir au moins six (6) ans d’expérience dans la gouvernance, la gestion économique, la formulation de politiques, la gestion de recettes, les dépenses publiques ou des domaines connexes ; avoir une expérience solide et avoir fait ses preuves dans la conception et la mise en œuvre d’opérations (y compris des projets d’investissement et des politiques axées sur les opérations) aussi bien que la gestion de projets.
  3. Avoir un véritable esprit d’initiative, être soucieux de l’atteinte des résultats ainsi que du travail d’équipe et démontrer des qualités de leadership aussi bien que la capacité de travailler efficacement dans plusieurs secteurs ;
  4. Avoir une connaissance approfondie de la gouvernance et des questions de gestion économique et financière.
  5. Avoir une bonne connaissance des politiques opérationnelles et des pratiques de programmation des organisations multilatérales :
  6. Démontrer une aptitude à employer des approches novatrices, travailler de façon autonome et utiliser de nouvelles méthodes pour résoudre des problèmes tout en restant efficace dans un environnement institutionnel dynamique, évolutif et exigeant.
  7. Faire preuve d’un solide esprit critique – anticiper les besoins et les requêtes et être capable de mener, de manière indépendante, des discussions politiques avec les représentants des pouvoirs publics, et appuyer la réflexion stratégique sur la gouvernance et la gestion économique.
  8. Démontrer une aptitude à collaborer au sein d’équipes et avec d’autres services.
  9. Démontrer une aptitude à réussir dans un environnement multiculturel.
  10. Démontrer une aptitude à travailler sous pression, à prioriser le travail et à gérer plusieurs tâches simultanément.
  11. Démontrer une aptitude à diriger des équipes, coordonner des programmes de travail et gérer des ressources.
  12. Avoir une parfaite compréhension de la macroéconomie, de la politique fiscale et des questions de budgétisation publique dans les pays en développement et une expérience avérée en rapport aux politiques, procédures et pratiques opérationnelles des principales organisations bilatérales ou multilatérales en Afrique.
  13. Avoir démontré sa capacité à diriger une équipe motivée et engagée et à utiliser les talents et l’expertise des membres de l’équipe de façon productive pour atteindre les objectifs fixés.
  14. Avoir la capacité d’assumer de multiples responsabilités dans un environnement dynamique.
  15. Avoir de solides compétences en gestion, y compris la communication interpersonnelle et le souci du client.
  16. Avoir une excellente aptitude en communication (à l’écrit et à l’oral) en anglais ou en français, avec une bonne connaissance pratique de l’autre langue.
  17. Avoir des compétences dans l’utilisation des applications standards de la Suite Microsoft Office et de SAP est particulièrement souhaitable.

Pour plus d’information et postuler, cliquez ci-dessous

Plus d’information et postuler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *