Titre du poste: Chargé du développement social, AHHD0

Grade: LP5

Poste N°: 50067836

Référence: ADB/21/038

Date de publication: 19-Feb-2021

Date de clôture: 20-mar-2021

Lieu d’affectation: Accra, Ghana

Objectifs

LA BANQUE :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement, qui œuvre pour la croissance économique et le progrès social en Afrique. Elle compte 81 États membres, dont 54 pays africains (pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté, grâce à une croissance économique inclusive et durable. Pour mieux se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013–2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour accélérer l’obtention de résultats en Afrique ont été définis, à savoir ; l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines.

LE COMPLEXE :

La Vice-présidence chargée de l’agriculture et du développement humain et social est un complexe sectoriel dont les activités s’articulent autour des 5 grandes priorités (High 5) de la Stratégie décennale de la Banque, et plus précisément les priorités « Nourrir l’Afrique » et « Améliorer la qualité de vie des populations africaines ». Les objectifs du complexe sont les suivants : i) l’élaboration de politiques et de stratégies, ii) la mise à disposition d’une expertise sectorielle pointue aux régions, grâce à un pool de spécialistes qui peuvent être consultés sur les transactions complexes, et iii) l’élaboration de nouveaux instruments de financement. Le Vice-président agira comme porte-parole pour représenter la Banque auprès de parties prenantes externes afin de promouvoir ses actions visant à « Nourrir l’Afrique » et à « Améliorer la qualité de vie des populations africaines ».

LE DÉPARTEMENT/LA DIVISION QUI RECRUTE :

Le département du Capital humain, de la Jeunesse et du Développement des compétences, qui fait partie de la Vice-présidence de l’agriculture et du développement humain et social assure la coordination des actions menées en vue de la réalisation de l’objectif « Améliorer la qualité de vie des populations africaines » et contribue à la réalisation des autres objectifs des High 5. Le département assure également la coordination de la mise en œuvre de la stratégie pour l’emploi des jeunes en Afrique à l’échelle de la Banque. Il comporte deux divisions, à savoir i) la division de l’Éducation, du Capital humain et de l’Emploi (AHHD.1) qui met l’accent sur l’intensification de l’appui de la Banque en faveur de l’éducation supérieure, du développement des compétences et ii) la division de la Santé publique, de la Sécurité et de la Nutrition (AHHD.2) dont l’action porte essentiellement sur le renforcement des systèmes de santé, de protection sociale et de nutrition pour le bien-être des populations.

Au niveau régional, le département du Capital humain, de la Jeunesse et du Développement des compétences dispose d’une division qui couvre les pays des régions Ouest et Centre. Cette division régionale se consacre à la constitution d’une réserve de projets, à l’octroi de prêts et à la gestion du portefeuille pour tous les secteurs sociaux (éducation, santé, protection sociale, emploi des jeunes) dans les pays des régions Ouest et Centre. Elle s’occupe également de la coordination des relations avec les clients et des partenariats dans ces pays.


Fonctions et responsabilités

Le bureau pays de la Banque africaine de développement au Ghana (COGH) a été créé dans le but de renforcer le dialogue entre la Banque et le gouvernement, les partenaires de développement, le secteur privé et la société civile, notamment en ce qui concerne l’élaboration de sa politique et de ses programmes de développement, ainsi que la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation de la stratégie de réduction de la pauvreté. COGH a également pour mission d’apporter son concours aux départements opérationnels du Groupe de la Banque en ce qui concerne le lancement et le suivi des projets et programmes menés au Ghana en vue de l’amélioration de la qualité du portefeuille et du renforcement du processus d’identification, de l’approche participative et de l’intégration régionale. Le Ghana met en œuvre un programme sectoriel à part entière dans le domaine du développement social, couvrant, plus précisément, les aspects de l’éducation, de la santé et de la lutte contre la pauvreté. L’approche adoptée dans le cadre du programme appelle à un partenariat approfondi et plus complet entre les donateurs et le gouvernement. Le titulaire du poste aura pour responsabilité de fournir des conseils sur les activités relevant du secteur du développement social menées dans le pays et d’en assurer le suivi.

Sous la supervision du Chef de division régional pour les régions Ouest et Centre, et en consultation avec le Responsable pays pour le Ghana et d’autres Chefs de division et Responsables de projet basés au Siège, le titulaire du poste devra assumer, entre autres, les fonctions et responsabilités suivantes :

  • Recueillir des informations de base et entreprendre des travaux d’analyse dans les secteurs sociaux, à savoir l’éducation, la santé, le genre, le bien-être des populations et la lutte contre la pauvreté, en vue d’un meilleur établissement des priorités dans le cadre du programme de développement du pays, et servir de conseiller auprès du responsable pays et de la direction de la Banque sur les questions de politique générale relevant de son secteur d’intervention.
  • Apporter son concours à la préparation des Documents de stratégie pays (DSP) et des Rapports de revue de la performance du portefeuille (RPP), en mettant particulièrement l’accent sur le développement du secteur social.
  • Participer à l’identification, la préparation et l’évaluation des projets/programmes sociaux.
  • Faciliter le lancement des projets sociaux au Ghana et l’administration des prêts en faveur desdits projets.
  • Assurer la supervision de la mise en œuvre des projets sociaux financés par le Groupe de la Banque au Ghana.
  • Participer à diverses activités du Groupe de travail sur le secteur social et aux réunions de coordination des donateurs qui s’y rapportent, notamment les activités menées dans le cadre du mécanisme de soutien budgétaire à la réduction de la pauvreté, les principaux processus et initiatives nationaux, y compris le budget, les revues des dépenses publiques et la stratégie de réduction de la pauvreté, les ateliers et séminaires sur les aspects sociaux, le tout dans le but d’informer et de conseiller le responsable pays et la direction de la Banque sur les mesures appropriées à prendre.
  • Participer à la préparation des rapports d’achèvement de projet.

Critères de sélection

  • Être titulaire d’au moins un Master 2 dans l’un des domaines de sciences sociales suivants : l’éducation, la santé, le genre, le bien-être des populations, la protection sociale, la réduction de la pauvreté, l’économie ou la planification ; ou encore l’administration des affaires.
  • Justifier d’un minimum de cinq (5) ans d’expérience pertinente en matière de planification, d’administration ou de gestion de projets dans le cadre des initiatives de développement social.
  • Posséder de solides compétences en matière de recherche/analyse dans l’un des domaines suivants : la formulation de politiques de développement social, la gestion de projets ou la coordination des bailleurs de fonds, tout en étant capable d’analyser des informations diverses provenant de sources variées et de les intégrer dans les conclusions et recommandations de manière stratégique et rapide.
  • Avoir une connaissance approfondie des questions sociales, politiques et de développement au Ghana ;
  • Avoir une solide expérience dans la gestion du cycle de projets (définition, préparation, évaluation, supervision et achèvement).
  • Être capable de comprendre des problèmes complexes dans les domaines de la santé, de l’éducation, du genre, du bien-être des populations et de la lutte contre la pauvreté, de manière à identifier les questions clés et à recommander des solutions pragmatiques.
  • Avoir une bonne connaissance des aspects liés à la santé, à l’éducation, au genre, à la population et à la réduction de la pauvreté, ainsi que des questions de développement humain dans le pays.
  • Démontrer une bonne compréhension des approches multisectorielles et des lacunes dans les domaines de la santé, de l’éducation, ainsi que des aspects liés au genre, à la population, à la lutte contre la pauvreté et au développement social.
  • Faire preuve d’une capacité manifeste d’analyse et de formulation de politiques dans les secteurs à caractère social.
  • Avoir une connaissance des pratiques des principales agences bilatérales et multilatérales, des partenaires au développement dans le pays sera un atout.
  • Posséder d’excellentes aptitudes en communication écrite et orale en anglais ou en français, avec une bonne connaissance pratique de l’autre langue.
  • Maîtriser la suite logicielle MS Office (Word, Excel, PowerPoint, Project).
  • Savoir utiliser le logiciel SAP serait un atout.

Pour plus d’informations et postulez, cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.