Classe P4

Arrangement contractuel : Contrat à durée déterminée

Durée du contrat (Années, Mois, Jours) 2 ans

Offre d’emploi

20 juil. 2022, 12:32:55

Date de clôture

10 août 2022, 23:59:00

Emplacement principal

Congo Brazzaville

Organisme

AF/UCN CHU/Maladies transmissibles et non transmissibles

Programme

Temps plein

AVIS IMPORTANT : Veuillez noter que la date limite de réception des candidatures indiquée ci-dessus reflète les paramètres système de votre appareil personnel.

OBJECTIFS DU PROGRAMME

Le programme Maladies non transmissibles à prévention vaccinale (MEV) fait partie et contribue au travail du cluster Couverture sanitaire universelle/Maladies transmissibles et non transmissibles (CSU/UCN) dans la région Afrique de l’OMS. Le programme stratégique du cluster est de réduire la charge de morbidité dans la Région africaine de l’OMS, en guidant le programme de lutte contre les maladies en Afrique et en utilisant l’analyse pour éclairer les investissements stratégiques et les interventions sur mesure pour la lutte contre les maladies, contribuant ainsi par le biais de ses investissements de soutien aux pays à 3 programmes de lutte contre les maladies. résultats au niveau des pays : amélioration de la gouvernance des programmes de lutte contre la maladie ; amélioration de la couverture des interventions ; et l’amélioration de la qualité des services. Les investissements en vue de ces résultats sont guidés par des approches globales de la société, centrées sur les personnes et intégrées de la lutte contre les maladies. L’approche globale de l’ensemble de la société implique des investissements autour de : (a) la mise en œuvre cohérente de la triple réponse – réponse technique : mise en œuvre d’orientations normatives spécifiques aux maladies, promotion de combinaisons d’interventions et déploiement de produits médicaux ; réponse des systèmes de santé : renforcement des capacités des systèmes de prestation de services de district en matière de cartographie et de stratification des maladies, d’adaptation des interventions et de planification sectorielle/sous-sectorielle ; et réponse multisectorielle : s’attaquer aux déterminants socio-économiques et environnementaux des maladies en mobilisant les secteurs non sanitaires, les communautés et les parties prenantes ; (b) partenariat de lutte contre les maladies entre les secteurs public et privé, les secteurs de la santé et les autres secteurs ; et (c) la participation communautaire dans les communautés ciblées à haut risque, axées sur la gestion des déterminants des maladies, les services de santé exigent la création et la responsabilisation des intendants locaux de la santé. Les approches intégrées et centrées sur les personnes de la lutte contre les maladies impliquent des investissements autour (a) d’orientations intégrées sur la lutte contre les maladies pour chaque plate-forme de prestation de services de santé, en s’éloignant des orientations autonomes spécifiques à une maladie ; et (b) des investissements intégrés et efficaces dans la lutte contre les maladies pour renforcer la capacité des plateformes de prestation de services de santé appropriées grâce au déploiement de technologies et d’analyses appropriées pour guider la stratification des risques de maladie entre les groupes de population afin de développer et de déployer des ensembles complets d’interventions adaptées à chaque population plate-forme de prestation de services de groupe et de santé, ainsi que surveiller l’accès, la couverture et l’impact de la population pour ne laisser personne de côté. En plus des rôles de soutien aux pays, L’UCN, y compris le bureau de la planification stratégique et des politiques (SPP), assure le leadership stratégique régional en vue d’améliorer l’efficacité, l’équité et l’impact des investissements dans la lutte contre les maladies, en mettant l’accent sur les objectifs suivants : (i) leadership dans la coordination, les partenariats et la mobilisation des ressources pour la lutte contre les maladies ; (ii) la génération d’informations stratégiques basées sur l’analyse pour établir des programmes de lutte contre les maladies et orienter les investissements ; iii) mise au point de produits, services et outils techniques de lutte contre les maladies de l’OMS ; et (iv) la facilitation de l’appui technique et du renforcement des capacités institutionnelles, y compris l’appui aux programmes nationaux de lutte contre les maladies et aux autorités de réglementation. (i) leadership dans la coordination, les partenariats et la mobilisation des ressources pour la lutte contre les maladies ; (ii) la génération d’informations stratégiques basées sur l’analyse pour établir des programmes de lutte contre les maladies et orienter les investissements ; iii) mise au point de produits, services et outils techniques de lutte contre les maladies de l’OMS ; et (iv) la facilitation de l’appui technique et du renforcement des capacités institutionnelles, y compris l’appui aux programmes nationaux de lutte contre les maladies et aux autorités de réglementation. (i) leadership dans la coordination, les partenariats et la mobilisation des ressources pour la lutte contre les maladies ; (ii) la génération d’informations stratégiques basées sur l’analyse pour établir des programmes de lutte contre les maladies et orienter les investissements ; iii) mise au point de produits, services et outils techniques de lutte contre les maladies de l’OMS ; et (iv) la facilitation de l’appui technique et du renforcement des capacités institutionnelles, y compris l’appui aux programmes nationaux de lutte contre les maladies et aux autorités de réglementation.

DESCRIPTION DES DEVOIRS

ORD et WCOsConstruire et maintenir des relations solides avec les partenaires et les donateursmaintenir une base de données active des parties prenantes et des partenaires clés cartographiant et optimisant les opportunités de réseautageorganiser des réunions bilatérales pour mobiliser des ressources pour le programme de vaccination assurer des rapports de haute qualité et fournir un soutien aux efforts de mobilisation des ressources dans le pays pour la vaccination et les épidémies de MEV au fur et à mesure des besoins ; assurer l’achèvement de toutes les préparations techniques et logistiques par l’OMS pour informer les chefs d’État de l’UA sur les progrès de la mise en œuvre de la Déclaration d’Addis-Abeba sur les engagements en matière de vaccination lors du Sommet biennal de l’UA, en étroite coordination avec la Commission de l’Union africaine et d’autres comités économiques régionaux ; suivre la performance de l’appui des États membres et des partenaires dans la mise en œuvre de la Déclaration d’Addis-Abeba sur la vaccination, règles financières et procédures acceptées par l’AFRO Entreprendre des recherches sur les donateurs, produire, mettre à jour et diffuser les profils des donateurs, identifier les sources de financement émergentes et leur potentiel pour l’avenir et apporter un soutien à l’engagement stratégique avec les donateurs Assurer le leadership et gérer le personnel sous sa responsabilité ; assurer leur performance, leur développement continu et leur engagement, promouvoir une culture de travail au-delà des frontières et l’intégrité conformément aux politiques, règles, procédures et valeurs de l’Organisation. identifier les sources de financement émergentes et leur potentiel pour l’avenir et apporter un soutien à l’engagement stratégique avec les donateursAssurer le leadership et gérer le personnel sous sa responsabilité ; assurer leur performance, leur développement continu et leur engagement, promouvoir une culture de travail au-delà des frontières et l’intégrité conformément aux politiques, règles, procédures et valeurs de l’Organisation. identifier les sources de financement émergentes et leur potentiel pour l’avenir et apporter un soutien à l’engagement stratégique avec les donateursAssurer le leadership et gérer le personnel sous sa responsabilité ; assurer leur performance, leur développement continu et leur engagement, promouvoir une culture de travail au-delà des frontières et l’intégrité conformément aux politiques, règles, procédures et valeurs de l’Organisation.

QUALIFICATIONS REQUISES

Éducation

Essentielle : Diplôme d’études supérieures en santé publique, économie de la santé, administration publique ou commerciale, sciences sociales, communication, relations internationales ou autres domaines pertinents.
Souhaitable :

Vivre

Essentiel : • Un minimum de 7 ans d’expérience professionnelle nationale et internationale dans la coordination de projets dans le domaine du développement international, de la santé publique, du secteur privé ou une expérience comparable.•Expérience dans la gestion des subventions, le financement des donateurs, l’élaboration de propositions et la mobilisation des ressources.•Expérience de travail dans /avec les pays en développement.•Expérience de contribution à la conception, à la gestion et à la rédaction de rapports sur des programmes ou projets de développement international ;•Expérience avérée dans la rédaction de propositions de mobilisation de ressources, de documents de plaidoyer et dans la coordination de partenaires, y compris la production de supports de communication
Souhaitable :                                                                                                                         

Compétences

• Connaissance approfondie des principes, techniques et pratiques de développement de partenariats et capacité à travailler dans un environnement multidisciplinaire et multiculturel. • Solides compétences interpersonnelles, de représentation et d’organisation, avec une capacité avérée à faciliter et à renforcer l’implication et la collaboration large éventail de partenaires internes et externes.•Capacité à établir et à maintenir des partenariats aux niveaux organisationnel, local et international. Excellentes compétences analytiques et rédactionnelles.•Compétences avérées dans le développement et la mise en œuvre de produits et de tactiques de communication/médias liés à la mobilisation des ressources.•Excellentes compétences interpersonnelles complétées par la capacité de conceptualiser des idées et de défendre le consensus.•Réussite démontrée dans la mobilisation des ressources complétée par la capacité conceptualiser des idées et promouvoir le consensus. • Intégrité, tack et discrétion. travailler et atteindre des objectifs sous pression.•Bonne compréhension de l’impact des MEV sur le développement social et économique, et de son fardeau sur les populations.•Capacité à « penser hors des sentiers battus » et à faire des propositions innovantes en matière de mobilisation des ressources. • Une bonne connaissance du mandat et des objectifs de l’OMS dans le domaine de travail lié aux VPD et du contexte de gestion du contrôle des VPD est un atout

Compétences de l’OMS

Travail d’équipe
Respecter et promouvoir les différences individuelles et culturelles
Communication
Assurer l’utilisation efficace des ressources
Produire des résultats

Utilisation des compétences linguistiques

Essentielle : Connaissance approfondie de l’anglais. Connaissance intermédiaire du français.
Souhaitable : Connaissance intermédiaire du portugais.

Pour plus d’informations et postuler, cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.