Full vacancy title: Expert principal en suivi, évaluation et gestion de portefeuille de projets – AHWS/AWF

Location: Abidjan, Côte d’Ivoire

Position Grade: PL4

Position Number: 50091566

Posting Date: 27-juil-2022

Closing Date: 26-aoû-2022

LA BANQUE :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement, qui œuvre pour la croissance économique et le progrès social en Afrique. Elle compte 81 États membres, dont 54 pays africains (pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté, grâce à une croissance économique inclusive et durable. En plus de fournir du financement, la Banque est la voix de l’Afrique sur les questions économiques, financières et de développement mondial, un rôle qui a pris une grande importance au regard de l’intégration globale croissante et de l’interconnexion. Pour mieux se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq objectifs majeurs qui accéléreront tous la mise en œuvre pour l’Afrique ont été identifiés en vue d’une mise à l’échelle. Il s’agit notamment des points suivants : i) Éclairer l’Afrique, ii) Nourrir l’Afrique, iii) Industrialiser l’Afrique, iv) Intégrer l’Afrique, et v) Améliorer la qualité de vie des populations africaines.

LE COMPLEXE :  

La Vice-présidence chargée de l’agriculture et du développement humain et social (AHVP) est un Complexe sectoriel dont les activités s’articulent autour des High 5 de la Stratégie décennale de la Banque, et plus précisément « Nourrir l’Afrique » et « Améliorer la qualité de vie des populations africaines ». Le Complexe est composé de cinq départements : (i) Développement de l’agriculture et de l’agro-industrie (AHAI) ; (ii) Finance agricole et développement rural (AHFR) ; (iii) Genre, femmes et société civile (AHGC) ; (iv) Eau et assainissement (AHWS) ; et (v) Capital humain, emploi des jeunes et développement des compétences (AHHD). Le Complexe a pour objectifs : (i) l’élaboration de politiques et de stratégies, (ii) la mise à disposition d’une expertise sectorielle pointue aux régions, grâce à un pool de spécialistes qui peuvent être consultés sur les transactions complexes, et (iii) l’élaboration de nouveaux instruments de financement.

Le Vice-président agira comme porte-parole de la Banque auprès des parties prenantes externes afin de promouvoir ses actions visant à « Nourrir l’Afrique » et à « Améliorer la qualité de vie des populations africaines ».

LE DÉPARTEMENT/LES DIVISIONS QUI RECRUTENT :

La Facilité africaine de l’eau (FAE) est une initiative du Conseil des ministres africains de l’eau (AMCOW) visant à mobiliser des ressources pour financer les activités de facilitation et d’investissement dans le secteur de l’eau en Afrique. La Facilité a été mise en place dans le cadre de la Vision africaine de l’eau et des Objectifs de développement durable (ODD). À la demande de l’AMCOW, la Banque africaine de développement assure l’administration de la FAE. Les ressources de la FAE sont principalement allouées aux projets et programmes portant sur les ressources en eau visant essentiellement à fournir un soutien pour améliorer l’environnement favorable à la gestion durable des ressources nationales et régionales en eau, préparer des projets et programmes destinés à l’investissement immédiat en capital et fournir des ressources directes pour les investissements stratégiques et à petite échelle. La FAE planifie, organise et réalise des activités liées aux phases du cycle des projets et des programmes (identification, préparation, mise en œuvre et supervision) dans les domaines susmentionnés, dans tous les pays africains. La FAE entreprend des études sur les questions de développement du secteur de l’eau et les domaines connexes ; fournit conseils et assistance technique aux pays africains, et assure la coordination et la synergie entre les autres partenaires et donateurs du secteur de l’eau et l’assainissement en Afrique. La valeur du portefeuille de projets de la FAE en Afrique s’élève à environ 170,5 millions d’euros.

LE POSTE :

L’expert principal en suivi, évaluation (S&E) et gestion de portefeuille de projets sera le point de contact pour toutes les questions liées au suivi et à l’évaluation des programmes de travail et du portefeuille de projets de la FAE. Il fournira des conseils techniques aux chefs de projet sur les cadres de gestion des résultats et les approches de S&E appropriés pour toutes les interventions en matière d’eau, d’assainissement et d’hygiène (WASH) entreprises par la Facilité.

Le poste a les objectifs de travail suivants :

  • Assurer un rôle de premier plan dans la conception, la mesure, la gestion, l’analyse et l’emballage des données sur les résultats et les impacts sur le développement des interventions WASH pour l’établissement de rapports et la gestion des connaissances. Cette fonction nécessitera une collaboration avec toutes les unités de AHWS et d’autres départements de la Banque, ainsi qu’avec des plateformes externes. Le poste est impératif pour s’assurer que les protocoles, modèles, processus, politiques, systèmes et bases de données de S&E sont en place et fonctionnent correctement dans le travail de la FAE.
  • Maintenir les liens de la Facilité africaine de l’eau et de la Banque avec les partenaires mondiaux du développement et les plateformes de S&E afin de démontrer la contribution de la FAE et de la Banque aux données de développement et aux résultats obtenus pour suivre les progrès du développement du continent vers les objectifs de développement durable ciblés en matière d’eau, d’assainissement et d’hygiène.

PRINCIPALES FONCTIONS :

Les principales obligations et responsabilités de l’Expert en suivi, évaluation et gestion de portefeuille de projets :

Coordination et collaboration en matière de suivi et d’évaluation :

  1. Coordonner les tâches et les fonctions de suivi et d’évaluation pour la Facilité africaine de l’eau, en veillant à ce que les rapports sur les résultats des projets et des programmes respectent les procédures et les pratiques appropriées et établies en matière de normalisation et de qualité des données.
  2. Soutenir l’identification de nouveaux projets, le développement de rapports d’évaluation, la définition et l’examen des cadres de résultats, le suivi de la mise en œuvre des activités pendant la mise en œuvre, la mesure des résultats et le retour d’information à la Direction pour les rapports et la prise de décision.
  3. Soutenir le personnel d’AWF dans les activités du cycle de projet pour la mise en œuvre des évaluations des systèmes de gestion et d’éducation au niveau national et régional. Cela comprend le développement de cadres de résultats, la coordination et la révision de la collecte de données pour les indicateurs clés, la direction de la planification et la supervision de la mise en œuvre des activités.
  4. En collaboration avec les Chefs de projet, définir des plans d’action pour améliorer la qualité des projets et surveiller la mise en œuvre du programme, analyser la structure et les tendances du portefeuille de programmes et les mesures proposées pour assurer la qualité des projets à l’entrée et conseiller le coordinateur de la FAE en conséquence.
  5. Coordonner les efforts de la FAE et d’AHWS pour fournir des données et des informations sur l’eau, l’assainissement et l’hygiène aux initiatives et plateformes régionales et mondiales de suivi et d’évaluation telles que le projet GLAAS de l’ONU-Eau, le programme de suivi conjoint de l’UNICEF/OMS, de l’AMCOW et d’autres ; et représenter la Banque sur ces plateformes.
  6. Coopérer avec d’autres départements de la Banque sur des questions liées à la mesure des résultats, à l’évaluation et à la gestion des connaissances — IDEV, SNDR, SNOQ, ECMR, ECST, entre autres.
  7. Collaborer avec des entités internes et externes pour planifier et réaliser des évaluations et d’autres études sectorielles au sein du département, en veillant à l’application de méthodologies appropriées, à la crédibilité de l’analyse et à l’utilisation des résultats pour une prise de décision efficace en matière de transposition à plus grande échelle, d’allocation des ressources et d’apprentissage organisationnel systématique.
  8. Fournir des rapports de gestion sur l’état d’avancement de la mise en œuvre du programme en signalant les questions clés sur lesquelles la direction doit se pencher et les mesures à prendre pour améliorer les performances et les résultats.

Gestion et coordination du portefeuille de projets

  1. Coordonner la performance du portefeuille de projets de la FAE, en recueillant des données et des mises à jour sur l’état d’avancement des projets auprès des Chefs de projet, afin de suivre les progrès de la mise en œuvre et d’établir des rapports.
  2. Gérer la qualité du portefeuille de projets de la FAE grâce au développement d’outils de gestion de portefeuille permettant de suivre les performances de tous les projets de la FAE.
  3. Analyser la structure et les tendances du portefeuille de projets et en rendre compte au coordonnateur de la FAE.
  4. Assurer la liaison avec les Chefs de projet pour garantir la bonne performance du portefeuille de projets de la FAE conformément aux repères et aux plans requis en matière de décaissement, de supervision de projet, de suivi et de clôture des activités.
  5. Élaborer des plans d’action pour l’amélioration de la performance du portefeuille de projets en collaboration avec les Chefs de projet pour les projets non productifs ou peu productifs, en attirant l’attention de la Direction sur les décisions importantes à prendre pour améliorer la performance du portefeuille.
  6. Fournir à la Direction des rapports réguliers sur les performances du portefeuille de la FAE.

Développement de systèmes, conformité, contrôle de la qualité et établissement de rapports :

  1. Coordonner la fourniture de données dans les systèmes d’établissement de rapports sur les résultats de la Banque et assurer le suivi avec les équipes concernées pour des entrées cohérentes afin de mesurer les progrès, les résultats et l’impact sur le développement des interventions de la Banque en matière d’eau et d’assainissement.
  2. Superviser et gérer la base de données de suivi et d’évaluation, les rapports, en assurant des mises à jour régulières ainsi que la production d’informations précises. Assurer la disponibilité des données de la FAE sur l’espace de collaboration de la Banque.
  3. Élaborer des directives clés en matière de suivi et d’évaluation et fournir un encadrement et un accompagnement appropriés afin de promouvoir la conformité et l’adoption de ces directives au sein du Département.
  4. Assurer le contrôle de la qualité de tous les aspects du suivi et de l’évaluation des résultats de la FAE inclus dans le cadre de mesure des résultats de la Banque.
  5. Superviser l’assemblage, l’analyse, l’organisation et l’échange des résultats de la FAE avec le Front Office d’AHWS et d’autres départements et participer à la préparation de produits de connaissance pour mieux raconter l’histoire de la Banque.
  6. Participer à la rédaction des rapports semestriels, annuels et autres de la FAE.

Soutien au suivi et à l’évaluation et renforcement des capacités :

  1. Fournir un appui en matière de suivi et d’évaluation pour la génération, la collecte et l’analyse des données de performance dans les opérations et le CMR d’AWF, en veillant à l’utilisation appropriée des protocoles de suivi et d’évaluation et au respect des procédures et mécanismes de suivi et d’évaluation.
  2. Assurer la liaison avec d’autres unités de la Banque pour offrir des programmes de renforcement des capacités de premier ordre au personnel du département et d’AWF, aux centres régionaux et aux autres parties prenantes afin d’améliorer les fonctions de suivi et d’évaluation.
  3. Diriger les processus visant à intégrer les résultats et les enseignements des évaluations de la FAE dans les stratégies et les opérations afin d’accroître l’impact des opérations sectorielles.
  4. Assurer le suivi et rendre compte de l’avancement de la mise en œuvre des interventions liées à la FAE à partir des recommandations de l’évaluation dans le système de notification des actions de la Direction (MARS).
  5. Coopérer avec les Chefs de projet pour concevoir et mettre en œuvre des interventions visant à renforcer le suivi et l’évaluation des pays et à améliorer la coordination entre les parties prenantes.
  6. Assister les équipes de projet dans la conception et la gestion des interventions des systèmes de suivi et d’évaluation.

COMPÉTENCES (qualifications, expérience et connaissances) :

  1. Être titulaire d’au moins un Master 2 / DESS / DEA en Sciences Sociales et Économiques, Statistiques, Suivi et Évaluation, Développement International ou disciplines connexes.  
  2. Avoir un minimum de six (6) ans d’expérience dans le poste de suivi et d’évaluation dans une organisation de développement, notamment une ONG internationale, une organisation donatrice ou une organisation/institution réputée travaillant dans les domaines essentiels de l’eau et de l’assainissement.
  3. Connaissance solide et démontrable des méthodologies et approches de suivi et d’évaluation dans le domaine du développement mondial, en particulier dans le domaine de l’eau et des systèmes d’assainissement.

Pour plus d’informations et postuler, cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.