Full vacancy title: Économiste agricole en chef

Location: Kinshasa, République Démocratique du Congo (RDC)

Position Grade: PL3

Position Number: 50058625

Posting Date: 21-juil-2022

Closing Date: 20-aoû-2022

LA BANQUE :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 81 pays membres, dont 54 pays africains (les Pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013‑2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, Cinq grandes priorités (High 5) dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour accélérer l’obtention de résultats en Afrique ont été identifiées, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines.

LE COMPLEXE :

La Vice-présidence chargée « de l’agriculture et du développement humain et social (AHVP) » est un
Complexe sectoriel dont les activités s’articulent autour de deux des cinq grandes priorités de la Stratégie
décennale de la Banque, à savoir « Nourrir l’Afrique » et « Améliorer la qualité de vie des populations
africaines ». Le complexe comprend cinq (5) Départements à savoir : (i) développement de l’Agriculture et de l’Agro-industrie (AHAI) ; (ii) Financement de l’Agriculture et Développement Rural (AHFR) ; (iii) Genre, Femmes et Société Civile (AHGC) ; (iv) Mise en valeur de l’Eau et de l’Assainissement (AHWS) ; (v) Capital Humain, Jeunesse et développement des compétences (AHHD). Le Complexe a pour objectifs : i) l’élaboration de politiques et de stratégies ; (ii) la mise à la disposition des régions d’une expertise sectorielle pointue en constituant un pool d’individus expérimentés que l’on peut consulter pour leur expertise dans le cadre de transactions complexes ; (iii) l’élaboration de nouveaux instruments de financements.

Le Vice-président représente la Banque auprès de parties prenantes externes afin de promouvoir ses actions
visant à « Nourrir l’Afrique » et à « Améliorer la qualité de la vie des populations africaines ».

LE DÉPARTEMENT/LA DIVISION QUI RECRUTE :

Le département Agriculture et agro-industrie appuie la mise en œuvre de la stratégie dénommée « Nourrir l’Afrique : Stratégie pour la transformation de l’agriculture en Afrique (2016-2025) ». La stratégie vise à éliminer la faim et la pauvreté en milieu rural au cours de la prochaine décennie grâce à l’autosuffisance alimentaire dans dix-huit (18) chaînes de valeur de produits de base prioritaires propres aux zones agroécologiques du continent. La réalisation des objectifs énoncés dans la stratégie requiert une productivité accrue, une valeur ajoutée, l’investissement dans les infrastructures, un environnement favorable à l’agro-industrie, des flux de capitaux agricoles, ainsi que l’inclusion, la durabilité et une nutrition efficace. Le département pilote les efforts de transformation des systèmes agricoles africains pour accroître la compétitivité, l’inclusivité et la durabilité, et renforcer la création d’emplois et la réduction de la pauvreté.

LE POSTE :

L’Économiste agricole en Chef sera basé à Kinshasa, République Démocratique du Congo (RDC).

L’économiste agricole en chef appuiera directement le Chef de Division du secteur de l’agriculture et de l’agro-industrie pour la région de l’Afrique centrale (AHAI3) et fera office de coordinateur régional pour l’agriculture dans cette région. En tant que tel, il/elle fournira un soutien de supervision à la gestion du portefeuille et du programme de prêt dans la région de l’Afrique centrale, et représentera la division dans les principales réunions de coordination de la Banque (et en particulier les réunions de la division régionale) et jouera un rôle de premier plan dans le dialogue sectoriel de la région, le cas échéant. L’Économiste agricole en Chef assurera une supervision du personnel local de la région Afrique centrale, et en particulier du personnel local basé au Gabon et en RDC.

De façon spécifique, l’Économiste agricole en Chef sera en charge de mener pour la Banque en République du Congo, au Gabon et en République Démocratique du Congo et dans d’autres pays selon les besoins, la mise en œuvre du programme de transformation de l’agriculture en Afrique. Il/elle fournira un appui technique aux activités opérationnelles du Groupe de la Banque dans les domaines de l’agriculture et du développement rural, des études techniques et des mécanismes institutionnels relatifs aux projets/programmes agricoles proposés en vue du financement de la Banque, ainsi que dans l’étude de faisabilité de leur impact et bienfaits actuels et futurs.

Plus précisément, l’Économiste agricole en Chef fournira un soutien technique au développement et à la mise en œuvre de projets dans le cadre des programmes phares des High Fives de l’initiative nourrir l’Afrique tels que les technologies pour la transformation agricole en Afrique (TAAT), le programme ENABLE Youth, les zones et corridors de transformation agroalimentaire, les pertes post-récolte et d’Agro-Processing (PHAP), etc. Le titulaire travaillera également avec les coordonnateurs phares de l’AHAI et de l’AHFR.

Le titulaire du poste devra travailler au-delà des frontières techniques, géographiques et institutionnelles pour appuyer la mise au point des solutions de développement destinées à divers clients de l’espace rural (et urbain) et des secteurs public et privé, conformément au programme de développement agricole, agro-alimentaire et agro-industriel du Groupe de la Banque africaine de développement. En utilisant une approche de chaîne de valeur, le titulaire du poste appuiera l’exécution dudit programme dans les pays membres régionaux de la Banque africaine de développement, en mettant un accent particulier sur la fourniture de l’appui technique pour la conception et la supervision de projets qui i) promeuvent le développement des chaînes de valeur, la création de la valeur ajoutée et la transformation primaire et secondaire des cultures et du bétail ; ii) catalysent la participation du secteur privé et sa croissance dans l’agro-industrie africaine ; iii) promeuvent la croissance des PME agricoles et la commercialisation de l’agriculture, avec une attention particulière pour besoins de financement ; iv) créent des liens de marché de la ferme à l’assiette ; v) facilitent la mise en place d’agro-pôles et de centres de transformation des produits agricoles ; vi) appuient le développement d’un environnement favorable à l’agro-industrie ; et vii) investissent dans les infrastructures lourdes (y compris les routes, les marchés et l’irrigation), les infrastructures techniques (le capital humain, à savoir des employés potentiels compétents, les TIC, etc.) ainsi que dans des politiques et réformes favorables, pour la transformation de l’agriculture africaine en entreprises viables et rentables. L’économiste agricole en Chef devra travailler en étroite collaboration avec les experts du secteur privé de la Banque afin d’accroître les investissements dans le secteur de l’agro-industrie. Il assurera la conception et la coordination de la mise au point de solutions destinées aux clients et de tous les aspects de la gestion de projet liés à la mise en œuvre de telles solutions.


PRINCIPALES FONCTIONS :

Sous la supervision du Chef de division sectoriel régional – Agriculture et Agro-Industrie – Afrique centrale (AHAI3), et œuvrant en collaboration avec les autres divisions en charge de la mise en œuvre de la Stratégie Nourrir l’Afrique, l’Économiste agricole en Chef est chargé(e) de l’exécution des activités suivantes et des prestations connexes :

  1. Fournir un appui pour la supervision à la gestion du portefeuille et du programme de prêts dans la région de l’Afrique centrale, en tant que Coordonnateur régional et en représentant la division dans les principales réunions de coordination de la Banque et en jouant un rôle de premier plan dans le dialogue sectoriel de la région, le cas échéant.
  2. Diriger le dialogue dans le(s) pays d’affectation (République du Congo, au Gabon et en RDC) sur la stratégie « Nourrir l’Afrique » et ses principales initiatives phares telles que le programme Technologies pour la transformation de l’agriculture africaine (TAAT), le programme ENABLE Youth, le Programme pour les zones et corridors agro-industriels, le Programme sur les pertes après-récolte et l’agro-industrie (PHAP), etc. 
  3. Assurer une supervision du personnel local de la région Afrique centrale, et en particulier du personnel local basé au Gabon et en RDC.
  4. Mener les missions de terrain afin d’identifier, de préparer, d’évaluer et/ou superviser la mise en œuvre et le suivi des projets, des programmes et des études sectorielles financés par la Banque pour réaliser la stratégie « Nourrir l’Afrique », assurer le suivi des procédures de passation de marchés, de décaissement et d’établissement de rapports pour s’assurer qu’elles respectent les règles et procédures de la Banque ; ou obtenir le concours des partenaires pour l’exécution de ces missions.
  5. Fournir une assistance aux emprunteurs dans la compréhension et l’application des politiques et procédures du Groupe de la Banque, ainsi que des questions liées aux projets et programmes et à l’utilisation des ressources.
  6. Contribuer à la négociation des projets avec les représentants des pays membres régionaux et défendre les projets au Conseil.
  7. Apporter une contribution technique à la préparation des Documents de stratégie pays et des revues de portefeuille, en mettant un accent particulier sur l’agriculture et le développement rural.

Pour plus d’informations et postuler, cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.