Coordinateur de projet du canton (paludisme) – ( 2005038 )    

Grade : Aucune note 

Arrangement contractuel : accord de services spéciaux (SSA) 

Durée du contrat (années, mois, jours) : 12 mois : 

Offre d’emploi

23 déc.2020 08:16:20 

Date de clôture

13 janv.2021 à 23:59:00 

Emplacement principal

Myanmar-Nay Pyi Taw 

Organisation

Bureau SE_MMR WR, Myanmar 

Programme

Temps plein   

AVIS IMPORTANT: Veuillez noter que la date limite de réception des candidatures indiquée ci-dessus reflète les paramètres système de votre appareil personnel.

Cadre organisationnel

L’équipe de lutte contre le paludisme, OMS Myanmar a soutenu le Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP) du Département de la santé publique du Ministère de la santé et des sports (MoHS) dans la mise en œuvre du programme de lutte / élimination du paludisme dans le cadre du plan de travail collaboratif OMS-MoHS. Au cours des dernières années, le Myanmar a fait des progrès importants dans la réduction de la morbidité et de la mortalité liées au paludisme. Depuis 2012, les cas de paludisme ont été réduits de 89% et les décès de 97%. Le PNLP est l’un des sous-récipiendaires de la subvention régionale du Fonds mondial pour l’élimination de l’artémisinine 3. Grâce à cette subvention, l’OMS fournit un soutien technique et administratif au PNLP par l’intermédiaire de son personnel international et national. L’OMS a embauché du personnel national dans le cadre du mécanisme SSA pour soutenir le personnel du VBDC des États / régions dans tous les États / régions. Le pays se concentre sur les cantons des points chauds pour réduire le fardeau tout en continuant à progresser vers l’élimination. Les coordonnateurs de projet des cantons (TPC) seront déployés au niveau des cantons. TPC sera stationné pendant 3-6 mois (au besoin) en hauteP. falciparumfardeau du canton au départ et déménagé dans un autre canton sur une période d’un an selon les directives du PNLP. Le / la titulaire fournira un appui au programme national pour les activités de collaboration, en accord avec et pour soutenir la mise en œuvre des plans de travail collaboratifs pertinents du ministère de la Santé et de l’OMS 2020-2021, la stratégie de coopération de l’OMS avec le pays pour le Myanmar, les indicateurs et cibles pertinents du plan national de santé 2017- 2021 et dans le plan de développement durable du Myanmar 2018-2030. Les titulaires travailleront sous la supervision directe du scientifique (Paludisme) et sous la direction générale du Représentant de l’OMS au Myanmar, et en étroite collaboration avec le Programme national de lutte contre le paludisme du Département de la santé publique du Ministère de la santé et des sports (MoHS) pour effectuer le tâches suivantes mentionnées dans la section ci-dessous.

Principales tâches et responsabilités

Sous la supervision directe du scientifique (lutte contre le paludisme) et sous les conseils généraux du représentant de l’OMS au Myanmar, le titulaire travaillera avec les médecins des cantons, le ministère de la Santé et les chefs d’équipe et agents d’État / régionaux, le programme de lutte contre les maladies à transmission vectorielle, le ministère de la Santé pour effectuer les tâches suivantes:

Planification, mise en œuvre et coordination des programmes

  • Fournir un soutien technique au bureau médical du canton pour l’analyse de la situation du programme de lutte contre le paludisme, la micro-planification, la mise en œuvre, la supervision et les visites de suivi des activités du programme de lutte contre le paludisme du canton soutenues par le Fonds mondial.
  • Coordonner régulièrement avec le médecin du canton et le responsable régional de l’État / région et le chef d’équipe pour planifier et mettre en œuvre principalement l’ élimination de P. falciparum (enquête sur les cas et les foyers, la classification et la réponse) et les activités d’intensification du paludisme dans les cantons stationnés et voisins.
  • Participer aux réunions de coordination avec l’OMS et / ou le VBDC central, le DoPH selon les besoins.
  • Participer à la planification et à la mise en œuvre du plan de travail trimestriel, des enquêtes et de l’examen des programmes de lutte contre le paludisme des communes.
  • Travailler avec le coordonnateur central de l’élimination du paludisme pour renforcer la documentation standard d’élimination du paludisme au niveau des communes.
  • Coordonner avec le scientifique de l’OMS (Paludisme) pour recevoir en temps opportun des conseils techniques pour soutenir le programme de lutte contre le paludisme des communes.

Renforcement des capacités

  • Servir de personne ressource pendant la planification, les formations, les ateliers et les réunions de suivi et d’évaluation liés aux projets soutenus par le Fonds mondial.
  • Lors de la transition vers le poste de l’OMS, travailler en étroite collaboration avec les autres jeunes coordonnateurs de terrain pour transférer les connaissances et renforcer simultanément les capacités du personnel du programme national.

Surveillance, supervision, suivi et rapports

  • En collaboration avec le coordonnateur national du projet, le coordonnateur du projet de terrain de l’État / région, aider l’équipe centrale du VBDC dans la gestion des données des cantons, l’évaluation de la qualité des données, l’analyse des données, le retour d’information aux équipes de l’État / régional VBDC et la rédaction des rapports
  • Effectuer des visites sur le terrain pour suivre les progrès et identifier les problèmes et les défis dans la mise en œuvre des projets soutenus par le Fonds mondial. Fournir des recommandations au scientifique de l’OMS (lutte contre le paludisme), au responsable régional de l’État / région ou au chef d’équipe et au directeur (paludisme) du DoPH pour examen.
  • Aider le responsable régional de l’État / région ou le chef d’équipe du programme de contrôle des maladies à transmission vectorielle du DoPH dans la préparation et la soumission en temps opportun des rapports de qualité garantie.
  • S’assurer que la commune dispose d’un registre à jour des cas positifs au paludisme, du registre des foyers de paludisme et des formulaires d’enquête sur les cas / foyers en plus des documents nécessaires à l’élimination du paludisme.
  • Aider le responsable régional de l’État / région ou le chef d’équipe dans le suivi et la supervision des activités.
  • Le / la titulaire soumettra un plan de travail et de voyage mensuel et un rapport d’activité, ou tout autre rapport requis au responsable régional de l’État / région ou au chef d’équipe et au directeur adjoint (paludisme) du DoPH et au scientifique de l’OMS (paludisme).
  • Soumettre un rapport d’activité mensuel et un rapport d’affectation trimestriel à l’équipe de lutte contre le paludisme de l’OMS avec copie au responsable régional de l’État / région ou au chef d’équipe et au directeur adjoint (paludisme) du DoPH. Le rapport doit être présenté dans un format et une substance qui seront définis par l’équipe antipaludique de l’OMS.
  • Effectuer d’autres tâches connexes assignées.

Relations de travail et partenariats

L’équipe de lutte contre le paludisme travaille en étroite collaboration avec le Programme national de lutte contre le paludisme et d’autres partenaires soutenant les activités de lutte et d’élimination du paludisme. Le titulaire du poste doit avoir des compétences de travail en équipe et des compétences en communication pour gérer le partenariat. Plus important encore, le / la titulaire doit travailler en étroite collaboration avec les membres de l’équipe de l’OMS, les coordonnateurs nationaux et autres de projets sur le terrain, les assistants de données et les fonctionnaires du programme national du ministère de la Santé et des Sports du Centre, de l’État / de la région.

Impact des fonctions

Depuis 2006, l’OMS Myanmar soutient le ministère de la Santé dans la mise en œuvre de la lutte contre le paludisme et de l’endiguement de la résistance aux médicaments dans le cadre du plan de travail collaboratif de l’OMS et avec le soutien financier de divers donateurs tels que 3DF et GFATM, etc. L’OMS Myanmar soutient également la mise en œuvre de la dengue et de la filariose lymphatique projet de contrôle, de santé de l’environnement et du travail. Les objectifs généraux des programmes sont les suivants: 1) Renforcer les capacités nationales de lutte contre le paludisme et les maladies à transmission vectorielle, 2) Soutenir la mise en œuvre de la lutte antipaludique et contenir la résistance aux médicaments, 3) Contribuer au renforcement de la surveillance, du suivi et de l’évaluation du paludisme et autres maladies à transmission vectorielle, 4) Renforcer les capacités nationales en matière de santé au travail et d’environnement, d’eau, d’assainissement et d’hygiène,

Qualifications

Contexte éducatif

  • Essentiel: Diplôme universitaire en médecine (MBBS) avec les formations pertinentes en contrôle et élimination du paludisme.
  • Souhaitable: Diplôme universitaire avancé en médecine (MD) de préférence une maîtrise en santé publique (épidémiologie, médecine tropicale / entomologie)

expérience et connaissances professionnelles

  • Bonnes antécédents d’au moins 3 ans d’expérience dans l’élimination et le contrôle du paludisme.
  • Une expérience des plans d’intensification du paludisme est souhaitable.
  • Doit être disposé et capable de se rendre sur le terrain dans le cadre des zones de projet du Fonds mondial ou d’autres dans le pays.
  • Une expérience de travail dans une organisation des Nations Unies, une organisation internationale ou des bureaux gouvernementaux sera préférée.

Compétences / compétences techniques et connaissances

  • Connaissance des logiciels QGIS
  • Connaissance du package Microsoft Office
  • Compétences et connaissances sur les systèmes de gestion de données

Compétences linguistiques

  • La maîtrise de l’anglais oral et écrit et du Myanmar est obligatoire. Maîtrise de la langue chinoise pour Shan (Nord) 

Compétences

  • Communiquer de manière crédible et efficace: s’exprime clairement dans les conversations et les interactions avec les autres; écoutez activement.
  • Produire des résultats: produit et fournit des résultats de qualité. Cela devrait être orienté vers l’action et déterminé à obtenir des résultats.
  • Se connaître et se gérer: Gère l’ambiguïté et la pression de manière réfléchie. Utilise la critique comme une opportunité de développement, cherchant des conseils si nécessaire.
  • Travail d’équipe: Capable de travailler dans une équipe ayant des cultures et des antécédents différents.

REMARQUE

  • L’OMS a un environnement sans fumée et une politique strictement interdite de fumer.
  • Doit être disposé à déménager dans un autre canton (lieu d’affectation) tous les 3 à 6 mois selon les besoins.
  • Lieu d’affectation dans les États et les régions.

Pour plus d’informations et postulez, cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *