ONU

Intitulé code d’emploi:  CHIEF OF SECTION, INVESTIGATIONS

Département / Bureau:                Bureau des services de contrôle interne

Lieu d’affectation:           Field Locations

Période de candidature:                    18 février 2020 – 02 avril 2020

No de l’appel á candidature:        20-Investigation-OIOS-129702-P- (X)

Cadre organisationnel

Le Bureau des services de contrôle interne est un bureau indépendant qui fait rapport au Secrétaire général et à l’Assemblée générale. Sa Division des investigations donne suite aux cas signalés de violation des règles ou règlements, d’irrégularité de gestion, de faute professionnelle, de gaspillage des ressources ou d’abus d’autorité.

Le présent avis de vacance de poste est publié aux fins de la constitution d’une liste de réserve pour un(e) chef de la section des investigations (P-5). Les postes relèvent de la Division des investigations du Bureau des services de contrôle interne et sont généralement à pourvoir dans les lieux d’affection hors Siège suivants : Centre de services régional d’Entebbe (Ouganda), Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS), à Djouba, Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO), à Goma, Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA), à Bangui et Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), à Bamako. Le (la) titulaire relève normalement du (de la) Directeur(trice) adjoint(e) dans la mission concernée. Il (elle) sera appelé(e) à se rendre dans des endroits éloignés, parfois pour des périodes prolongées, afin de gérer et de mener des enquêtes.

Responsabilités

Le (la) titulaire assumera les fonctions de chef de la Section des investigations dans la mission concernée et sera responsable des activités courantes du bureau de la Division des investigations ou du Bureau des services de contrôle interne dans son lieu d’affectation. Le (la) titulaire s’acquitte des fonctions ci-après :

• Planifier, organiser et mener des investigations sur les plaintes faisant état de fautes, de malversations, d’irrégularités de gestion, de gaspillages, d’abus d’autorité, de fraudes, de corruption, d’actes exploitation et d’atteintes sexuelles ou de violations des règles et règlements de l’ONU.

• Veiller à ce que les investigations soient menées rapidement et de façon coordonnée, tant au sein de la Division qu’avec les autres entités des Nations Unies, selon le cas, et mettre en œuvre, superviser et évaluer les investigations qui lui sont confiées.

• Préparer les rapports d’enquête, formuler des conclusions ainsi que des recommandations concernant les mesures disciplinaires et judiciaires à prendre, et rassembler des éléments de preuve et autres pièces à cet effet ; assigner des tâches aux membres de l’équipe d’investigation et les aider à s’acquitter de leur mission.

• Créer et tenir à jour une liste des dossiers en cours afin que le (la) Directeur(trice) adjoint(e) et le (la) Directeur(trice) puissent fixer des priorités et gérer l’ensemble des dossiers.

• Préparer les dossiers à soumettre au système de justice des Nations Unies ou aux juridictions nationales compétentes ; répondre aux demandes d’information, d’assistance et de conseils émanant des bureaux et des départements extérieurs à la Division ; superviser la prise en charge, le traitement et l’évaluation de toutes les nouvelles questions nécessitant une prise de décisions par les instances compétentes ; coordonner la gestion de l’information au sein de la Division pour qu’elle soit conforme aux règles juridiques de l’Organisation, selon qu’il convient ; assumer la responsabilité de la gestion et du traitement d’éléments de preuve, y compris localiser les institutions médico-légales pertinentes et travailler en coordination avec ces dernières ; assurer la liaison et la coordination entre la Division et les services juridiques concernés de l’Organisation, tels que la Section du droit administratif et le Bureau des affaires juridiques ; veiller à la conformité juridique des documents de la Division relatifs à la planification et à l’établissement de rapports, y compris à celle des questions relatives à l’examen critique par les pairs.

• Être l’interlocuteur (trice) du personnel et de l’équipe de direction des autres bureaux et départements, aussi bien au Siège de l’Organisation à New York que dans les missions sur le terrain dans le monde, en ce qui concerne les activités du Bureau ; coordonner la présentation des affaires disciplinaires dont sont saisis les juridictions nationales ou des organes administratifs compétents ; fournir des avis et une expertise sur les questions relatives aux enquêtes.

• Superviser l’exécution de tâches administratives sur le lieu d’affectation, le cas échéant.

• S’acquitter de toutes autres tâches qui pourraient lui être confiées par le (la) Directeur(trice) adjoint(e).

Compétences

PROFESSIONNALISME : connaissance des théories, des notions et des méthodes propres aux enquêtes judiciaires. Connaissance des diverses méthodes de recherche et des diverses sources, notamment les sources électroniques disponibles sur Internet, intranet et d’autres bases de données. Aptitude à cerner et à analyser les problèmes, et à contribuer à les résoudre. Aptitude avérée à rassembler des éléments de preuve et à interroger les suspects et les témoins. Tirer fierté de son travail et de ses réalisations ; faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet ; apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulus pour être en mesure d’honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d’obtenir les résultats escomptés ; agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels ; persévérer face aux obstacles et aux difficultés ; garder son calme dans les situations de crise ; prendre l’initiative et la responsabilité de tenir compte des questions de genre et d’assurer l’égale participation des femmes et des hommes dans toutes les activités.

APTITUDE À LA COMMUNICATION : s’exprimer clairement et efficacement, tant oralement que par écrit ; écouter les autres, bien les comprendre et donner suite comme il convient ; poser les questions voulues afin d’obtenir des éclaircissements et faciliter le dialogue ; adapter le langage, le ton, le style et la présentation au public auquel on s’adresse ; partager l’information avec tous ceux qu’elle intéresse et tenir chacun au courant.

APTITUDE À PLANIFIER ET À ORGANISER : définir clairement des buts compatibles avec les stratégies convenues ; hiérarchiser les activités et tâches prioritaires ; modifier les priorités en fonction des besoins ; prévoir suffisamment de temps et de ressources pour mener sa tâche à bien ; tenir compte des risques et des imprévus dans la planification ; suivre l’exécution des plans et les modifier s’il y a lieu ; tirer le meilleur parti du temps dont on dispose.

QUALITÉS DE CHEF : servir de modèle à son entourage ; armer chacun des membres de son équipe des atouts nécessaires pour atteindre les objectifs visés ; s’employer avec dynamisme à mettre au point les stratégies opérationnelles requises ; établir et entretenir des relations très diverses afin de comprendre les besoins et de s’assurer des appuis ; prévoir les conflits et s’efforcer de les résoudre à l’amiable ; s’investir dans le changement et le progrès ; ne pas se cantonner dans le statu quo ; avoir le courage de prendre des positions impopulaires ; prendre l’initiative et la responsabilité de tenir compte des questions de genre et d’assurer l’égale participation des femmes et des hommes dans toutes les activités ; faire la preuve d’une bonne connaissance des stratégies visant à équilibrer les effectifs masculins et féminins et manifester la volonté d’atteindre cet objectif.

SUIVI DU COMPORTEMENT PROFESSIONNEL : déléguer les pouvoirs, l’autorité et la compétence requis à ses subordonnés ; veiller à ce que les rôles, les responsabilités et la chaîne hiérarchique soient clairs pour tous ; estimer avec précision le temps et les ressources nécessaires pour accomplir une tâche et tirer le meilleur parti des compétences ; suivre l’avancement du travail au regard des échéances ; s’entretenir régulièrement avec ses subordonnés des résultats qu’ils obtiennent, leur faire savoir comment leur apport est perçu et leur donner les conseils nécessaires ; encourager le risque et soutenir la créativité et l’initiative ; appuyer activement les aspirations professionnelles de ses collaborateurs ; faire preuve de justice dans la notation.

Formation

Diplôme universitaire du niveau du master en droit ou dans un domaine en rapport avec les enquêtes. À défaut, un diplôme universitaire du premier cycle en droit ou dans un domaine en rapport avec les enquêtes assorti de deux années supplémentaires d’expérience pertinente.

Expérience professionnelle

Au moins dix années d’expérience professionnelle, à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés, dans les enquêtes et une expérience à un poste de direction.

Une expérience de l’interrogatoire de personnes visées par une enquête ou de témoins est exigée.

Une expérience de l’analyse des éléments de preuve et de la constitution de dossiers de preuves est requise.

Connaissances linguistiques

L’anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat de l’ONU. Pour le poste à pourvoir, la maîtrise de l’anglais est exigée. Une connaissance pratique du français est souhaitable. La connaissance d’une autre langue officielle de l’ONU est souhaitable.

Méthode d’évaluation

Les candidat(e)s qualifié(e)s pourront être invité(e)s à participer à une évaluation puis, éventuellement, à un entretien axé sur les compétences.

Pour plus d’information et postuler, cliquez sur le mot Postuler ci-dessous

Postuler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *