Qualité: NOB  

Date de publication: 02 décembre 2020 Date
limite de candidature (minuit heure locale):  23 décembre 2020

N ° de poste vacant:  DC / Dhaka / NO-B / 2020/26

Job ID: 5071  
Département: RO-Asie et Pacifique  
Unité d’organisation: CO-Dhaka  
Lieu: Dhaka   
Type de contrat: CDD 

introduction

S’appuyant sur l’engagement de l’OIT auprès du gouvernement du Bangladesh au cours de la dernière décennie et en tenant compte des priorités fixées dans le PPTD du Bangladesh 2017-2021 et du travail et des investissements importants dans l’amélioration de la législation du travail et de la gouvernance du marché du travail après la tragédie du Rana Plaza en Avril 2013, il est nécessaire de renforcer la coopération technique de l’OIT avec le gouvernement et les mandants de l’OIT dans le domaine des principes et droits fondamentaux au travail.
 

Un élément essentiel de ce soutien est la révision de la législation du travail existante et les efforts visant à améliorer le cadre législatif et réglementaire soutenu par des institutions efficaces capables de répondre aux demandes socio-économiques du Bangladesh qui passe au statut de pays à revenu intermédiaire. 
 

Un environnement réglementaire amélioré et des institutions de soutien sont de plus en plus importants pour ce qui est de la réception d’IED, des attentes des investisseurs dans l’économie mondiale et pour stimuler le commerce et l’investissement. En particulier, l’industrie du prêt-à-porter du Bangladesh (RMG) est l’un des principaux contributeurs à la croissance économique et est la principale industrie d’exportation du pays (81,68% des recettes d’exportation totales). Cet important contributeur de l’industrie du RMG aux recettes d’exportation du pays a été possible parce que les produits RMG bénéficient d’un accès en franchise de droits et sans contingent aux marchés de l’Union européenne (UE) via les préférences commerciales Tout sauf les armes (TSA).
 

Au Bangladesh, l’industrie du RMG emploie actuellement pas moins de 4,1 millions de travailleurs, dont environ 55% sont des femmes. La mise en œuvre de diverses initiatives a visé l’autonomisation des femmes et les changements sociaux associés.
 

longue description

Les réponses politiques nécessaires et un changement significatif de gouvernance en termes de droits du travail, y compris la protection sociale, des relations professionnelles saines, des mesures de sécurité et de santé au travail (SST) renforcées et un approvisionnement responsable dans l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement de RMG devraient être en place pour garantir la contribution des secteurs l’économie. Les relations commerciales de l’UE avec le Bangladesh et l’importance de l’industrie du RMG pour le développement du pays ont donné à l’UE une responsabilité particulière d’agir. Par conséquent, le «Pacte pour l’amélioration continue des droits du travail et de la sécurité des usines dans l’industrie du prêt-à-porter et du tricot au Bangladesh» a débuté en juillet 2013 pour renforcer les interventions clés dans le secteur.
Le Compact est une plate-forme créée pour l’engagement continu entre les partenaires du Compact (à savoir; l’UE, les États-Unis, le Canada et l’OIT), pour soutenir les engagements à court et à long terme liés à trois piliers interdépendants:


i) Respect des droits du travail. Ce domaine du Compact se concentre sur trois domaines pour garantir le respect des droits du travail au Bangladesh. Premièrement, aider le ministère du Travail et de l’Emploi (MoLE) à assurer l’alignement de la loi sur le travail du Bangladesh (BLA) – à la fois en droit et en pratique – aux normes internationales du travail (NIT). Deuxièmement, renforcer la capacité du MoLE à faire rapport aux organes de contrôle de l’OIT. Troisièmement, travailler à l’alignement de la BLA et de la loi sur le travail dans les zones franches d’exportation (ZFE), en entreprenant une analyse des écarts entre les deux lois du travail. Se concentrant spécifiquement sur les domaines liés à la liberté d’association et à la négociation collective.
ii) Sécurité et santé au travail. Ce domaine du Compact se concentre sur (i) le renforcement des capacités et des mécanismes institutionnels (ii) la réalisation de l’inspection de toutes les usines de RMG et de tricots orientées vers l’exportation pour la sécurité structurelle, électrique et incendie ainsi que les travaux de réhabilitation ultérieurs. 
 

longue description

Il y a un engagement pour une plus grande transparence en ce qui concerne les inspections des usines ainsi que la mise en œuvre du plan d’action national tripartite.

iii. Promouvoir la stratégie de l’industrie RMG à l’avenir (après le COVID-19) Ce domaine du Compact se concentrera sur trois éléments, en s’attaquant principalement aux défis clés du secteur RMG au Bangladesh où la pandémie a fait surface. La promotion de ces domaines clés garantirait un secteur RMG plus résilient dans une période post COVID-19. Premièrement, la conduite commerciale responsable (RBC), ce domaine du pacte se concentre sur l’appel à la promotion continue d’une conduite commerciale socialement responsable parmi toutes les parties prenantes de la chaîne d’approvisionnement de RMG. Deuxièmement, conformément aux dispositions de la révision de la NTPA qui demande la mise en place d’un régime d’assurance contre les accidents du travail (EIIS).  Le Compact étendra son soutien au comité tripartite EII pour la mise en place de l’essai EII.

Une évolution ciblée vers la mise en œuvre des trois engagements du Compact ci-dessus est essentielle pour que le Bangladesh crée de la résilience dans le secteur RMG, non seulement pour atténuer les chocs futurs, mais aussi pour assurer un soutien continu au secteur RMG.

Lignes de reporting :

Le / la titulaire travaillera sous la direction du directeur du bureau de pays du BIT à Dhaka avec la supervision directe du responsable technique du projet et du Département des normes internationales du travail (NORMES). Le / la titulaire sera responsable de la planification et de l’administration nationales ainsi que d’assurer la visibilité du projet. Le titulaire assurera des synergies avec d’autres interventions liées au pacte de durabilité du Bangladesh et maintiendra des relations de travail étroites avec la délégation de l’UE (EUD).

Description des devoirs

Tâches générales
1. En coopération avec un spécialiste technique, rédiger des contributions de fond pour les documents-cadres de programme, les propositions de projet, les rapports et autres documents à des fins de suivi et d’établissement de rapports. Lancer, planifier et entreprendre des activités pour surveiller, évaluer et rendre compte de la mise en œuvre du programme et proposer des mesures correctives.
2. Entreprendre des recherches, des analyses et des études et préparer des avis sur des questions relatives aux normes internationales du travail, à la résolution des conflits et à la sécurité et la santé au travail (SST). Préparer des commentaires sur les projets de législation et de politique du travail.
3. Participer en tant que membre de soutien au secrétariat de divers comités traitant des questions juridiques ou des normes du travail, y compris la préparation de documents, la rédaction de comptes rendus de réunions, la rédaction de rapports et aider à résoudre les questions de procédure et juridiques.
4. Diriger ou aider de manière proactive à la planification et à l’organisation de conférences, séminaires, ateliers, sessions de formation et réunions de haut niveau selon les besoins pour la mise en œuvre réussie du projet.
5. Préparer et / ou réviser les projets de mémorandums d’accord (MoU) en coopération avec les partenaires d’exécution et les spécialistes techniques, en veillant à la cohérence avec les exigences et les délais de mise en œuvre du projet.
6. Fournir des contributions à la préparation du budget, aux estimations des coûts, au contrôle des dépenses et aux révisions des projets.
7. Rechercher des opportunités de créer et de renforcer des partenariats avec un éventail de parties prenantes. Organiser et participer à des réunions pour faciliter la collaboration entre les différents acteurs.

Tâches spécifiques
(1) Travailler en étroite collaboration avec le gouvernement du Bangladesh, les représentants des employeurs, les représentants des travailleurs, les partenaires de l’initiative et d’autres parties prenantes majeures au Bangladesh pour améliorer la compréhension du SII et contribuer à l’engagement technique dans la réforme du droit du travail.
(2) Soutenir le spécialiste des normes internationales du travail en fournissant des conseils techniques pour clarifier les concepts clés, coordonner l’élaboration de programmes appropriés de renforcement des capacités institutionnelles, y compris l’institutionnalisation des processus de dialogue bipartite et tripartite et soutenir le Département de l’inspection des usines et des établissements (DIFE), Département du travail (DoL), Autorité des zones franches d’exportation du Bangladesh (BEPZA), Autorité des zones économiques du Bangladesh (BEZA) en application des lois et règlements avec les capacités institutionnelles connexes.
(3) Coordonner avec les chefs de projet RMG Cluster des activités conjointes à l’appui des piliers du Compact.
(4) Fournir des contributions techniques aux systèmes de suivi, d’évaluation et d’information sur les projets couvrant les activités techniques de l’OIT et les processus de développement plus larges, tels que COMPACT et 3 + 5 + 1; éditer des rapports périodiques et ad hoc sur l’état de mise en œuvre des lois et politiques connexes, et assurer des flux de communication réguliers avec le siège, les partenaires tripartites et les parties prenantes au sens large.
(5) Toutes les fonctions de représentation et autres tâches pertinentes demandées par le directeur du BIT / projet CTA

Qualifications requises

Éducation

Diplôme universitaire en droit du travail, normes internationales du travail ou dans un domaine connexe avec une expertise avérée.
 

Expérience

Au moins trois ans d’expérience professionnelle au niveau national dans le domaine de la révision législative, l’élaboration de lignes directrices politiques, de préférence avec une organisation internationale.

Langues

Excellente maîtrise de l’anglais et du bangla
 

Compétences

•  Un engagement fort envers l’intégrité professionnelle personnelle.
• Capacité à fournir des conseils techniques sur les législations du travail, l’inspection du travail, la SST.
• Jugement politique face aux intérêts concurrents des partenaires sociaux et des parties prenantes.
• Bonne connaissance des politiques, des procédures administratives et des pratiques du bureau.
• Excellentes compétences en rédaction, en négociation et en organisation et en gestion.
• Tact et
capacité de persuasion dans les relations avec les gens, et compétences de représentation efficaces. • Capacité démontrée à suivre efficacement le programme de travail et les ressources.
• Excellentes compétences en communication, à la fois écrite et verbale,
• Capacité à travailler sous la pression du temps et de la politique et à respecter les délais
• Capacité à travailler de manière autonome avec un minimum de supervision.
• Capacité à travailler dans un environnement multiculturel et à faire preuve de comportements et d’attitudes sensibles au genre et non discriminatoires.
 

Processus de recrutement

Veuillez noter que tous les candidats doivent remplir un formulaire de candidature en ligne. Le système fournit des instructions pour les procédures de candidature en ligne. 

Alerte à la fraude

L’OIT ne facture aucun frais à aucun stade du processus de recrutement, que ce soit au stade de la candidature, de l’entretien, du traitement ou de la formation. De plus, l’OIT n’exige ni n’a besoin de connaître aucune information relative aux coordonnées bancaires des candidats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.